Les genres de Gargantua

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< >>


Partager

Les genres de Gargantua

Littérature

Aperçu du corrigé : Les genres de Gargantua



Publié le : 13/1/2020 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Les genres de Gargantua
Zoom

retournons à nostre bon Gargantua... » (chap. xxviii, p. 232) imite clairement les formules stéréotypées de ce type de romans, qui passaient facilement d’un personnage à un autre.

Surtout, la division du livre en épisodes menant le héros depuis l’enfance jusqu\'à la guerre reprend le schéma traditionnel de ces romans. La naissance, conformément aux règles du genre, est accompagnée de prodiges et de phénomènes surnaturels, signes du destin exceptionnel du héros (chap. vi). Elle est également précédée d’une généalogie (chap. i), imitant ainsi une caractéristique des chansons de geste, souvent élaborées sur des cycles familiaux.

La deuxième étape des récits de chevalerie était réservée aux prouesses. Outre les faits d’armes du géant, on retrouve dans Gargantua de nombreux détails typiques. Les compagnons du géant font penser aux amis fidèles entourant les chevaliers, comme les pairs de Charlemagne dans la Chanson de Roland. Gargantua récompense son entourage en distribuant des fiefs, à l’instar du roi Louis dans le Charroi de Nîmes. La bataille du gué de Vède fait écho à un important thème chevaleresque : le combat sur le gué, que l’on retrouve dans Le Roman de Thèbes, Girart de Roussillon...

[ Le détournement parodique

Lors de la troisième étape, le chevalier quittait le monde des hommes pour entrer en religion et finir sa vie. L’épisode de Thélème y fait allusion. Mais Gargantua, s’il édifie l’abbaye, n’y pénètre pas. Cette différence importante est le signe que le modèle des romans de chevalerie est parodié.

En tant que démarquage caricatural, la parodie rabelaisienne vise à faire rire aux dépens de l\'univers chevaleresque. Le simple fait d’insérer un titre absurde comme Fessepinte (» vide-bouteille ») montre que le genre est ridiculisé. On entend ainsi la voix du lettré humaniste qui se moque de ces récits lorsqu’ils prétendent dire des vérités historiques.





Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Les genres de Gargantua Corrigé de 1441 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Les genres de Gargantua" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

Les genres de Gargantua

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit