NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La musique classique (Exposé – Musique ... ALBUM ZUTIQUE (Histoire de la littérature) >>


Partager

Grand oral du bac : Les grandes femmes de lettres françaises: ÉCRITURES DE FEMMES ET FEMINISME

Littérature

Aperçu du corrigé : Grand oral du bac : Les grandes femmes de lettres françaises: ÉCRITURES DE FEMMES ET FEMINISME



Publié le : 14/11/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
 Grand oral du bac : Les grandes femmes de lettres françaises: ÉCRITURES DE FEMMES ET FEMINISME
Zoom

La marginalité accompagne la femme de lettres française au fil des siècles dans un milieu longtemps réservé à la gent masculine.

La plus ancienne poétesse française, Marie de France, n\'apparaît qu’au xiie siècle - et encore vit-elle en Angleterre. Il faut attendre le xviie siècle pour voir fleurir quelques chefs-d\'œuvre précieux et épistolaires de femmes aristocrates. Aux xixe et xxe siècles, romantisme puis féminisme permettront, non sans scandales, la reconnaissance et l’émancipation des écrivains femmes, qui précèdent et annoncent la libération de la condition féminine.

Marie de France (1154-1188)

On ne sait rien de la vie de Marie de France sinon sa présence à la cour d\'Henri II Plantagenêt en Angleterre.

Dans son recueil de douze Lais inspirés de légendes celtiques se mêlent le merveilleux et l\'amour courtois.

Ces récits d\'aventures - lai du Lanval, du Chèvrefeuille, de Yonec, etc. - peuplés d\'animaux fantastiques ou de fées s\'inscrivent avec un réalisme psychologique dans le milieu nobiliaire.

Ils comptent chacun entre 100 et 1 000 vers octosyllabiques à rime plate.

CHRISTINE DE PlSAN 

• Née à Venise d\'un père astrologue, épouse du secrétaire du roi, elle fréquente la cour de Charles V. A mort de ce dernier, son père tombe en disgrâce. Devenue veuve, elle se met alors à écrire, poussée par la nécessité.

Dédié au duc de Bourgogne, le Livre des faits et bonnes mœurs du sage roi Charles Quint (1404) est une hagiographie destinée aux princes.

Son œuvre poétique, Cent Ballades, consacrée au thème de la solitude, est inventive. Irritée par la muflerie du Roman de la Rose de Jean de Meung, elle défend l\'honneur féminin dans l\'ÉpItre au dieu d\'amour (1393).

Après quelques ouvrages didactiques dont le Livre du corps de Policie (1408), elle se retire



LES SALONS LITTÉRAIRES

• Le premier salon parisien célèbre est celui de la marquise de Rambouillet (1588-1665). Fréquenté par Voiture, Corneille, mais aussi la comtesse de La Fayette ou Mme de Sévigné, c\'est l\'un des rares à recevoir des femmes.

En 1659, Mlle de Montpensier publie un recueil de portraits écrits avec ses hôtes, Mmes de Sévigné et de La Fayette : le genre précieux est né. Le style est érudit, galant et riche en néologismes et en métaphores.

Après les salons précieux et libertins de Ninon de Lenclos (1620-1705), ceux du xviiie siècle accueilleront les philosophes des Lumières et les encyclopédistes.

• Molière a raillé ce milieu dans les Précieuses ridicules (1659) et dans les Femmes savantes (1672), qui condamne sévèrement l\'ambition scientifique de ces femmes « vaniteuses ».


En 1833, sa liaison mouvementée avec Alfred de Musset et la parution de Leila, vive dénonciation du mariage, alimentent la polémique.

Les romans qu’elle écrit dans sa maison de Nohant sont d\'inspiration sociale (le Compagnon du tour de France, 1840; Consuelo, 1842) puis champêtre (la Mare au Diable, 1847 ; François le Champi, 1848; la Petite Fadette, 1849).

Outre ses 63 romans, George Sand participe à l\'écriture de 18 pièces de théâtre et signe les révolutionnaires Lettre à la classe moyenne et Lettre aux riches (1848).

Son autobiographie, Histoire de ma vie (1854-1855), et Elle et lui (1859) après la mort de Musset, énormes succès, provoquent de nouveaux scandales. Autour de la table (1862) et sa correspondance - notamment avec Flaubert - lui valent le surnom de « Sévigné du xixe siècle ».



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2852 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Grand oral du bac : Les grandes femmes de lettres françaises: ÉCRITURES DE FEMMES ET FEMINISME" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit