NoCopy.net

Humour, ironie et comique dans les Fables

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le lyrisme des fables de La Fontaine Des Fables théâtrales ? >>


Partager

Humour, ironie et comique dans les Fables

Littérature

Aperçu du corrigé : Humour, ironie et comique dans les Fables



Publié le : 12/9/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Humour,  ironie et comique dans les Fables
Zoom

En fait, loin de nier l\'assimilation de l\'homme à un animal dangereux, la remarque de La Fontaine la renforce et la souligne. La négation a valeur d\'affirmation.

 

La morale du Rat qui s\'est retiré du monde (VIl, 3) doit de même se comprendre à l\'envers. Ce Rat ermite est si peu compatissant aux malheurs d\'autrui qu\'il ne peut être moine, car, précise malicieusement La Fontaine, \" Je suppose qu\'un Moine est toujours charitable. , Mais la fable vient. de démontrer le contraire.

 

Le pastiche et l\'ironie littéraire

 

Le pastiche est un exercice de style qui consiste à imiter la manière d\'écrire d\'un auteur ou les caractéristiques esthétiques1, d\'un genre littéraire. La Fontaine y recourt fréquemment. L\'effet produit est ironique dans la mesure où s\'opère un décalage entre le fond et la forme.

 

Voici, par exemple, un pastiche de l\'épopée, qui chante ordinairement des exploits grandioses et des héros célèbres. Un Renard saccage un poulailler. Au petit matin, le fermier découvre le désastre. Et le fabuliste de conter :

 

Tel, et d\'un spectacle pareil,

 

Apollon irrité contre le fier Atride

 

Joncha son camp de morts : on vit presque détruit

 

I.:ost2 des Grecs, et ce fut l\'ouvrage d\'une nuit.

 

(Le F e rmier, le Chien et le Renard, XI, 3.)

 

Apollon était un dieu grec ; Atride désigne un membre de la famille grecque tragique par excellence3. La comparaison est évidemment ironique puisqu\'il est question d\'un renard et d\'un poulailler ; il convient de ne pas la prendre au sérieux.

 

La fable du Berger et son troupeau (IX, 19) est, quant à elle, un pastiche de poésie élégiaque4 : le Berger pleure son Mouton dévoré par un Loup en des termes qui rappellent la plainte amoureuse :




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Humour,  ironie et comique dans les Fables Corrigé de 2667 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Humour, ironie et comique dans les Fables" a obtenu la note de : aucune note

Humour, ironie et comique dans les Fables

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit