NoCopy.net

illusion comque IV,7

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< expliction de texte alain comedia dell'arte >>


Partager

illusion comque IV,7

Littérature

Aperçu du corrigé : illusion comque IV,7



document rémunéré

Document transmis par : mogoMrM-271582


Publié le : 3/2/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
illusion comque IV,7
Zoom



« L\'illusion comique » de Corneille

Acte 4 scène 7

Etudiez le déchirement de Clindor, entre souvenirs heureux et peur de la mort. Que traduit psychologiquement l\'hallucination de Clindor ?

Clindor est en prison sans savoir ce qu\'il va advenir de lui. Il se retrouve seul avec ses pensées et commence par invoquer des souvenirs heureux de ce qu\'il nomme ses « chères délices » vers 1225, ce qui prouve a quelle point les souvenirs qu\'il s’apprête à évoquer comptent pour lui. Mais au vers suivant il les associe à « infâmes supplices ». Cette opposition qui entame son monologue confère à cette scène le thème du déchirement de Clindor partagé entre ses souvenirs heureux et sa peur de la mort qu\'il évoque clairement au vers 1227 en désignant sa situation de « mortel effroi ». Au vers 2228 il oppose une fois de plus le champs lexical à celui du vers précédent en montrant que sa situation qui tend vers sa mort ne vient absolument pas noircir ses souvenir heureux qui gardent une place de choix dans son esprit. Ce qui montre à quel point il était heureux et satisfait de sa vie à laquelle il n\'aurait rien voulu changer, ce qui s\'oppose radicalement à sa situation présente qui le prive de toute liberté et ne laisse pas grand espoir quant à ses chances de vivre. Alors qu\'il est seul, on le voit au vers 1229 parler à ses souvenirs comme il parlerait à des personnes en les interpellant lorsqu\'il leur dit « Ne m\'abandonnez pas ». Une fois de plus l\'importance à ses yeux de ces souvenirs heureux est mise en évidence puisque Clindor va jusqu\'à les personnifier. De plus pour qu\'il en arrive qu point de chérir ses souvenirs à ce point, on comprend alors dans quel désarroi il doit se trouver. Ainsi, il semble avoir peur de perdre ses souvenirs comme si ils étaient la dernière choses qui lui reste, c\'est pourquoi il les prit de lui rester « fidèles » vers 229, ce qui peut sembler ironique car, comme on a pu le voir dans la scène 5 de l\'acte 3, la fidélité n\'est pas une des valeur morale à laquelle Clindor attachait le plus d\'importance. Encore une fois il oppose sa prière de fidélité à la cruauté du sort dont il est victime vers 1230, ce qui met encore une foi en valeur l’opposion prédominante dans cette scène de son passé heureux et de son présent malheureux sans perspective d\'avenir. Au vers 1231 il montre que sa mort est inévitablement lié à son futur proche puisqu&...




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : illusion comque IV,7 Corrigé de 2118 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "illusion comque IV,7" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

illusion comque IV,7

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit