NoCopy.net

Maupassant : Bel-Ami. Commentaire de l’excipit (fin du roman).

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Bel Ami Incipit (commentaire) Maupassant : Bel-Ami. 1ère partie, chapitre 7 ... >>


Partager

Maupassant : Bel-Ami. Commentaire de l’excipit (fin du roman).

Littérature

Aperçu du corrigé : Maupassant : Bel-Ami. Commentaire de l’excipit (fin du roman).



Publié le : 19/9/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Maupassant : Bel-Ami. Commentaire de l’excipit (fin du roman).
Zoom

« Je t\'aime toujours, je suis à toi ! », l.19) relève de la symbolique du mariage. La cérémonie officielle de son union avec Suzanne Walter se double donc d’une sorte de cérémonie intime et secrète, qui scelle le « remariage » de Bel-Ami et de Clotilde. Suzanne, bientôt réduite à n’être plus qu’un « bras » (« Georges reprit le bras de Suzanne pour retraverser l’église », l. 27) disparaît d’ailleurs totalement du texte, et de son esprit (« Il ne pensait qu’à lui », l.31) dès la sortie de l’église. Une seconde analepse clôt le roman, elle aussi chargée d’érotisme : « sa pensée maintenant revenait en arrière, et devant ses yeux éblouis par l\'éclatant soleil flottait l\'image de Mme de Marelle rajustant en face de la glace les petits cheveux frisés de ses tempes, toujours défaits au sortir du lit » (l. 38-40). Ici encore, cette analepse fournit des réponses aux attentes du lecteur : on devine aisément que Georges renouera très bientôt avec son ancienne amante… La dernière image du texte est celle de la maîtresse, le dernier mot est le mot « lit » : Georges Duroy demeure bien ce qu’il a été tout au long du roman : un séducteur, assailli par le désir charnel.

Conclusion

Cet excipit clôt donc le roman sur la représentation d’un véritable sacre, fortement théâtralisé, au sortir duquel Georges Du Roy nous est donné à voir comme un des nouveaux « maîtres du monde ». Il permet de prendre la mesure du chemin accompli par le héros au cours des quelque trois années sur lesquelles s’étend ce roman d’apprentissage, et il est bien sûr en ce sens à lire en relation avec l’incipit, auquel il fait directement écho. L’œuvre reste néanmoins « ouverte », puisque le personnage se projette, au-delà des dernières pages du roman, dans une double perspective d’avenir, politique et sentimentale. En ce sens, cet excipit remplit bien ses fonctions essentielles : il boucle le récit sur lui-même, en permettant au lecteur de mesurer l’évolution de son personnage principal ; il répond en même temps à ses attentes quant au devenir du héros, une fois la dernière page tournée.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Maupassant : Bel-Ami. Commentaire de l&#8217;excipit (fin du roman). Corrigé de 3271 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Maupassant : Bel-Ami. Commentaire de l’excipit (fin du roman)." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Maupassant : Bel-Ami. Commentaire de l&#8217;excipit (fin du roman).

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit