MEIGRET Louis : sa vie et son oeuvre

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Boule-de-Suif de Maupassant Le Musée imaginaire de Malraux (résumé & anal ... >>


Partager

MEIGRET Louis : sa vie et son oeuvre

Littérature

Aperçu du corrigé : MEIGRET Louis : sa vie et son oeuvre



Publié le : 26/11/2018 -Format: Document en format HTML protégé

MEIGRET Louis : sa vie et son oeuvre
Zoom

MEIGRET Louis (1510?-1560?). Ce traducteur, dont on connaît mal la vie, semble avoir passé son existence à travailler pour des éditeurs. Il a laissé une première série de traductions, de 1540 à 1542 (Pline, Aristote, Colu-melle); de 1542 à 1547, il traduit Polybe, Isocrate, Sal-luste et Cicéron; en 1557, Valturin et Dürer. Mais c’est comme grammairien que Meigret est le plus connu et qu’il mérite l’intérêt des historiens de la langue. Son premier ouvrage original, le Traité de l\'escriture française (1542), reprend avec justesse les fondements de l\'orthographe et de la phonétique. Contrairement aux idées courantes à l’époque, Meigret affirme que l’orthographe doit suivre la prononciation : donc, pas de lettre superflue, pas de « diminution » abusive ni d’« usurpation » d’une lettre pour une autre. Cette tentative de « fère quadrer le lettres e l’ecrittur ao voes e à la pronon-ciacion » ne manque pas d’audace. Seulement, Meigret remet en cause les opinions sur le fonctionnement de la langue et sur la pratique de l’écriture et de l’imprimerie. Son mépris de l’étymologie, encombrement inutile, son insistance à fonder ses principes sur le bon sens et la raison, ses propositions de lettres nouvelles ou de graphèmes nouveaux (le ç, l’apostrophe) sont contestés. Il s’ensuit une polémique orthographique dont les principaux protagonistes sont Jacques Peletier du Mans, dans une Apologie à Louis Meigret (1550) où, malgré le titre, il le critique, et surtout Guillaume Des Autels, avec le Traité touchant T ancienne écriture de langue françoise (1548) et sa Réplique aux furieuses defenses de Louis Meigret (1551). Le grammairien se défend chaque fois : il a contre lui les partisans de l’usage écrit et de l’étymologie. Il aurait fallu, pour que la réforme de Meigret fût efficace, que Ronsard, d’abord séduit, l’applique sans se laisser influencer par du Bellay, partisan de la coutume. Par suite de leur hardiesse — et de leur stérilité —, les propositions de Meigret sont tombées dans l’oubli.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : MEIGRET Louis : sa vie et son oeuvre Corrigé de 483 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "MEIGRET Louis : sa vie et son oeuvre" a obtenu la note de : aucune note

MEIGRET Louis : sa vie et son oeuvre

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit