Miguel-Angel Estrella sur Beethoven

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< France Quéré et «l’incertitude de lR ... >>


Partager

Miguel-Angel Estrella sur Beethoven

Littérature

Aperçu du corrigé : Miguel-Angel Estrella sur Beethoven



Publié le : 11/1/2020 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Miguel-Angel Estrella sur Beethoven
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Miguel-Angel Estrella sur Beethoven



Je me suis battu contre les intellectuels latino-américains qui disaient : «À quoi bon jouer du Beethoven quand des gens ont faim?» et je leur répondais : «Mais quand ils écoutent Beethoven, leur vie change. »

Ces propos du pianiste Miguel-Angel Estrella (Le Monde diplomatique, Juin 1989) pourraient s’appliquer à toute autre forme d’art y compris l’art littéraire. Dans quelle mesure vous paraissent-ils légitimes ?



Il est des circonstances particulièrement tragiques dans l’histoire des hommes où reproduire la vie avec un pinceau et des couleurs, où composer de la musique ou des livres peuvent paraître des activités dérisoires, voire scandaleuses. À des intellectuels latino-américains qui disaient : « À quoi bon jouer du Beethoven quand les gens ont faim ? », le grand pianiste argentin Miguel-Angel Estrella répondait : • Mais quand ils écoutent Beethoven, leur vie change ». Propos d\'autant plus intéressants qu’Estrella eut des démêlés très vifs (emprisonnement) avec les dictateurs militaires qui sévirent longtemps en son pays : la musique, l’ait en général, comme la littérature sont-ils donc si futiles, qu’on pourrait s’en passer en des occasions graves ? Estrella affirme le contraire, mais certains continuent de penser l’inverse, arguant de la nécessité prioritaire de « nourrir » matériellement les hommes avant de leur offrir, en cadeau, l’art sous toutes ses formes. Pourtant, l’art justement ne peut-il avoir une certaine fonction « sociale », en apportant consolation et réconfort aux êtres les plus démunis, leur permettant ainsi de changer de vie ? L’art et la littérature enfin ne peuvent-ils même se transformer en terrible arme de combat redoutée des dictateurs ?





Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Miguel-Angel Estrella sur Beethoven Corrigé de 2542 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Miguel-Angel Estrella sur Beethoven" a obtenu la note de : aucune note

Miguel-Angel Estrella sur Beethoven

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit