LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< >>


Partager

Molière, Le Misanthrope, acte III, scène 4, Tirade de Célimène. Commentaire composé

Littérature

Aperçu du corrigé : Molière, Le Misanthrope, acte III, scène 4, Tirade de Célimène. Commentaire composé



Publié le : 11/1/2020 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Molière, Le Misanthrope, acte III, scène 4, Tirade de Célimène. Commentaire composé
Zoom

Molière, Le Misanthrope, acte III, scène 4, Tirade de Célimène.

 

Madame, j\'ai beaucoup de grâces à vous rendre, Un tel avis m\'oblige, et loin de le mal prendre, J\'en prétends reconnaître, à l\'instant, la faveur, Par un avis, aussi, qui touche votre honneur: Et, comme je vous vois vous montrer mon amie, En m\'apprenant les bruits que de moi l\'on publie, Je veux suivre, à mon tour, un exemple si doux, En vous avertissant, de ce qu\'on dit de vous. En un lieu, l\'autre jour, où je faisais visite, Je trouvai quelques gens, d\'un très rare mérite, Qui parlant des vrais soins d\'une âme qui vit bien, Firent tomber, sur vous, Madame, l\'entretien.

Là, votre pruderie, et vos éclats de zèle, Ne furent pas cités comme un fort bon modèle: Cette affectation d\'un grave extérieur, Vos discours éternels de sagesse, et d\'honneur, Vos mines, et vos cris, aux ombres d\'indécence, Que d\'un mot ambigu, peut avoir l\'innocence; Cette hauteur d\'estime où vous êtes de vous, Et ces yeux de pitié, que vous jetez sur tous; Vos fréquentes leçons, et vos aigres censures, Sur des choses qui sont innocentes, et pures; Tout cela, si je puis vous parler franchement, Madame, fut blâmé, d\'un commun sentiment. À quoi bon, disaient-ils, cette mine modeste, Et ce sage dehors, que dément tout le reste? Elle est, à bien prier, exacte au dernier point, Mais elle bat ses gens, et ne les paye point.

Dans tous les lieux dévots, elle étale un grand zèle, Mais elle met du blanc, et veut paraître belle;

Elle fait des tableaux couvrir les nudités, Mais elle a de l\'amour pour les réalités. Pour moi, contre chacun, je pris votre défense, Et leur assurai fort, que c\'était médisance;

Mais tous les sentiments combattirent le mien, Et leur conclusion fut, que vous feriez bien, De prendre moins de soin des actions des autres, 950 Et de vous mettre, un peu, plus en peine des vôtres.

Qu\'on doit se regarder soi-même, un fort long temps, Avant que de songer à condamner les gens;

Qu\'il faut mettre le poids d\'une vie exemplaire, Dans les corrections qu\'aux autres, on veut faire;

955 Et qu\'encor, vaut-il mieux s\'en remettre au besoin, À ceux à qui le Ciel en a commis le soin.

Madame, je vous crois, aussi, trop raisonnable, Pour ne pas prendre bien, cet avis profitable, Et pour l\'attribuer qu\'aux mouvements secrets,

960 D\'un zèle qui m\'attache à tous vos intérêts.






Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1148 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Molière, Le Misanthrope, acte III, scène 4, Tirade de Célimène. Commentaire composé" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit