NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< >>


Partager

Molière, Tartuffe, Acte V, scène 7 (dernière scène).

Littérature

Aperçu du corrigé : Molière, Tartuffe, Acte V, scène 7 (dernière scène).



Publié le : 11/1/2020 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Molière, Tartuffe, Acte V, scène 7 (dernière scène).
Zoom

Molière, Tartuffe, Acte V, scène 7 (dernière scène).

TARTUFFE.

Pourquoi donc la prison ?

L\'EXEMPT.

Ce n\'est pas vous à qui j\'en veux rendre raison. Remettez-vous, Monsieur, d\'une alarme si chaude. Nous vivons sous un prince ennemi de la fraude, Un prince dont les yeux se font jour dans les coeurs, Et que ne peut tromper tout l\'art des imposteurs. D\'un fin discernement sa grande âme pourvue Sur les choses toujours jette une droite vue ;

Chez elle jamais rien ne surprend trop d\'accès, Et sa ferme raison ne tombe en nul excès.

Il donne aux gens de bien une gloire immortelle ; Mais sans aveuglement il fait briller ce zèle, Et l\'amour pour les vrais ne ferme point son coeur A tout ce que les faux doivent donner d\'horreur. Celui-ci n\'était pas pour le pouvoir surprendre, Et de pièges plus fins on le voit se défendre. D\'abord il a percé, par ses vives clartés, Des replis de son coeur toutes les lâchetés.

Venant vous accuser, il s\'est trahi lui-même, Et par un juste trait de l\'équité suprême, S\'est découvert au Prince un fourbe renommé, Dont sous un autre nom il était informé ;

Et c\'est un long détail d\'actions toutes noires Dont on pourrait former des volumes d\'histoires. Ce monarque, en un mot, a vers vous détesté Sa lâche ingratitude et sa déloyauté ;

A ses autres horreurs il a joint cette suite, Et ne m\'a jusqu\'ici soumis à sa conduite Que pour voir l\'impudence aller jusques au bout, Et vous faire par lui faire raison du tout.

Oui, de tous vos papiers, dont il se dit le maître, Il veut qu\'entre vos mains je dépouille le traître.





Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1062 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Molière, Tartuffe, Acte V, scène 7 (dernière scène)." a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit