Le mythe d'Antigone

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< ADOLPHE de BENJAMIN CoNSTANT (résumé) ACTE ET LE UEU DE LA POÉSIE (L’) YVES ... >>


Partager

Le mythe d'Antigone

Littérature

Aperçu du corrigé : Le mythe d'Antigone



Publié le : 18/9/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Le mythe d'Antigone
Zoom

Les modifications apportées au mythe n\'en sont pas moins nombreuses et profondes.

 

Certains personnages disparaissent comme le Coryphée et le devin Tirésias, ou voient leur rôle considérablement réduit, comme le Chœur. D\'autres apparaissent, comme la Nourrice.

 

Quand Anouilh emprunte l\'idée de ses personnages à Sophocle, il les présente en outre différemment. Ismène, même si elle se rachète à la fin, devient une coquette écervelée et craintive, alors que, chez Sophocle, elle est animée par le respect de la loi. Hémon, s\'il reste un enfant face à son père, ne possède plus sa capacité de révolte et d\'opposition. Créon cesse d\'être le tyran, ivre d\'orgueil et de rage, que campe Sophocle. Anouilh procède à sa réhabilitation, en faisant de lui un homme politique exerçant son métier sans illusion et rêvant à des bonheurs simples dont le privent ses responsabilités de chef d\'État.

 

Les modifications portent également sur le rythme de l\'action. La pièce d\'Anouilh est à peu près terminée après la décision de Créon de faire mourir Antigone, alors que la tragédie de Sophocle n\'en est, au même moment, qu\'à la moitié de son déroulement. L\'intrigue s\'en trouve du même coup accélérée.




Cocteau conserve cette image de la jeune fille guidant son père aveugle : «Je te conduirai, je te dirigerai ... », lui dit-elle à la fin de l\'acte IV. Mais le dramaturge modifie les motivations de l\'héroïne. Antigone suit son père par crainte de demeurer à Thèbes, sous l\'autorité de son oncle Créon, le nouveau roi de la ville. Elle supplie autant Œdipe de l\'emmener dans son exil qu \'elle se propose de conduire ses pas.

 

Une telle réaction, qui n\'existe pas chez Sophocle, atténue ou, pour le moins, rend plus trouble le dévouement d\'Antigone. De la peur ou de l\'amour filial, on ne sait ce qui l\'emporte le plus chez elle.

 

Toujours est-il que La Machine infernale s\'achève sur la vision de la jeune fille aidant son père à descendre les marches du palais.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Le mythe d'Antigone Corrigé de 7923 mots (soit 11 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le mythe d'Antigone" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Le mythe d'Antigone

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit