LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< L'actualisation des mythes COMMENTAIRE SUR LES SENTENCES DE PIERRE LOMBA ... >>


Partager

Mythe et tragédie

Littérature

Aperçu du corrigé : Mythe et tragédie



Publié le : 18/9/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Mythe et tragédie
Zoom

c\'est-à-dire en somme de l\'innocence» (É, Entracte, p. 73).

 

Pureté : le mot possède d\'abord la valeur qu\'on lui donne en chimie, lorsqu\'il est question d\'un liquide pur, sans mélange ni substance en suspension. Le mot prend ensuite une valeur esthétique. La tragédie devient pure quand elle campe des personnages dévorés par une seule passion. Qu\'importe que celle-ci soit la haine ou l\'amour. L\'essentiel est qu\'à l\'instar de la haine d\'Éectre pour sa mère, elle soit absolue. Ainsi se justifie le mot innocence, qu\'il ne faut pas confondre avec le fait d\'être inoffensif. Innocent est en effet le loup quand il dévore l\'agneau, parce que c\'est dans sa nature. Comme il est de la nature de la tragédie d\'être une implacable course à l\'anéantissement.

 

Cocteau n\'a pas tort de voir dans le mythe quelque chose d\'« infernal » et de « mathématique1 », dont la tragédie n\'a plus qu\'à s\'emparer et adapter le contenu.

LE MYTHE ET LE PERSONNAGE TRAGIQUE

 

La dramatisation du mythe suscite du même coup un certain type de personnage, différent de celui qu\'on peut trouver dans des tragédies qui ne s\'appuient pas sur des récits mythiques. Dans ces dernières, le personnage est souvent un caractère en train de se faire : Rodrigue, dans Le Cid de Corneille (1637), devient un héros exemplaire; Néron, dans Britannicus de Racine (1669), un monstre effrayant. Chacun à sa manière s\'affirme et se construit. Il en va autrement chez les personnages que les tragédies empruntent aux mythes. Ils ont à rencontrer leur destin. Aussi sont-ils souvent en quête de leur vérité et de leurs origines.





Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2509 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Mythe et tragédie" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit