ORESTE ET ELECTRE (analyse du personnage)

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< CORNET À DÉS (Le) Max Jacob (résumé & analys ... DISCOURS PRÉLIMINAIRE D'Alembert (résumé & ... >>


Partager

ORESTE ET ELECTRE (analyse du personnage)

Littérature

Aperçu du corrigé : ORESTE ET ELECTRE (analyse du personnage)



Publié le : 6/10/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
ORESTE ET ELECTRE (analyse du personnage)
Zoom

Mais Oreste incarne aussi, et peut-être surtout, une contradiction logique, dans la mesure où le même devoir lui dicte deux conduites inconciliables : tuer sa mère et lui laisser la vie. Il n\'est donc pas étonnant qu\'il s\'en sorte par la folie.

 

Cette seconde contradiction est résolue, chez Eschyle, par la décision de l\'Aréopage. Désormais, les vengeances ne seront plus tolérées; c\'est la cité qui se chargera de punir les coupables. Ainsi, l\'Etat retire la violence légitime des mains de la famille et, mettant fin à la tradition de la vendetta, s’arroge le monopole de la punition. Il y a là véritablement la naissance de quelque chose de nouveau, la fin de la dialectique entre vengeance et justice. On peut dire que l\'Etat moderne fait son apparition, en devenant la force qui se substitue aux citoyens pour trancher à leur place leurs conflits les plus graves et les plus intimes.

 

A la suite d\'Eschyle, le thème d\'Oreste et Electre sera traité par Sophocle (496-406 av. J.-C.) dans son Electre (- 425) et par Euripide (480-406 av. J.-C.) dans une autre Electre (- 413).

 

Contemporains du gouvernement démocratique d\'Athènes, qui reconnaît plus nettement aux citoyens leurs droits et leurs responsabilités, ces poètes ont encore approfondi l’aspect humain et personnel des principaux personnages. Ainsi, Sophocle diminue le rôle du chœur (dont la fonction explicative est d\'autant plus importante que le héros subit au lieu d\'agir) au profit d\'une action plus riche en coups de théâtre et en dialogues faisant progresser l\'action.





Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : ORESTE ET ELECTRE (analyse du personnage) Corrigé de 1576 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "ORESTE ET ELECTRE (analyse du personnage)" a obtenu la note de : aucune note

ORESTE ET ELECTRE (analyse du personnage)

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit