LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< CURIOSITÉ ET ACTIVITÉ DE L'ESPRIT de J. de BO ... LES OREILLES DU LIÈVRE de LA FONTAINE. Commen ... >>


Partager

Paul VALÉRY, L'Ame et la danse. Commentaire

Littérature

Aperçu du corrigé : Paul VALÉRY, L'Ame et la danse. Commentaire



Publié le : 10/11/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Paul VALÉRY, L'Ame et la danse. Commentaire
Zoom

Ce poème en prose où l\'écrivain rivalise de virtuosité avec la ballerine constitue ce que l\'on appelle une transposition d\'art, et vaut surtout par son aspect formel.

 

La danseuse anonyme qui est ici décrite en mouvement devient l\'incarnat ion de la Danse, une véritable allégorie (comme la fameuse sculpture de Carpeaux qui orne depuis 1869 l\'Opéra de Paris et dont l\'« indécence » fit scandale chez les pharisiens, pour reprendre l\'expression de J. L. Barraulty Aix-Marseille, 3e sujet).



« Elle semble d\'abord, de ses pas pleins d\'esprit, effacer de la terre toute fatigue et toute sottise. Et voici qu\'elle se fait une demeure un peu au-dessus des choses, et l\'on dirait qu\'elle s\'arrange un nid dans ses bras blancs. Mais, à présent, ne croirait-on pas qu\'elle se tisse de ses pieds un tapis indéfinissable? Elle croise, elle décroise. 0 le charmant ouvrage, le travail très précieux de ses orteils intelligents qui attaquent, qui esquivent, qui nouent et qui dénouent, qui se pourchassent, qui s\'envolent.

 

Qu\'ils sont habiles, qu\'ils sont vifs, ces purs ouvriers I Ces deux pieds babillent entre eux, et se querellent comme des colombes. Le même point du sol les fait se disputer comme pour un grain. Ils s\'emportent ensemble, et se choquent dans l\'air, encore. A droite, à gauche; en avant, en arrière; et vers le haut et vers le bas, elle semble offrir des présents, des parfums, de l\'encens, des baisers et sa vie elle-même, à tous les points de la sphère, et aux pôles de l\'univers.

 

Elle trace des roses, des entrelacs, des étoiles de mouvement, et de magiques enceintes. Elle bondit hors des cercles à peine fermés. Elle bondit et court après des fantômes. Elle cueille une fleur qui n\'est aussitôt qu\'un sourire. Elle s\'égare au milieu des sons, elle se reprend à un fil. C\'est la flûte secourable qui l\'a sauvée! O mélodie!

 

Paul VALÉRY, L\'Ame et la danse.

 

Vous ferez un commentaire composé de ce texte, montrant, si vous le voulez, par quels moyens Valéry rend sensibles le mouvement et la magie de la danse.



I. Le mouvement Valéry dispose de plus de moyens que Carpeaux pour traduire le mouvement :

 

variété rythmique des phrases ;

 

phrase longue : Et voici qu’elle se fait une demeure... bras blancs.

 

phrase hachée : Elle semble d\'abord, de ses pas pleins d\'esprit...

 

(alexandrin blanc à relever)

 

phrase courte : Elle croise, elle décroise.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "Paul VALÉRY, L'Ame et la danse. Commentaire" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit