NoCopy.net

La Peau de chagrin de Balzac - pages 89 et 90:

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Ecrit d'invention : monologue de la comtesse ... Commentaire « A la nue accablante tu » Mallar ... >>


Partager

La Peau de chagrin de Balzac - pages 89 et 90:

Littérature

Aperçu du corrigé : La Peau de chagrin de Balzac - pages 89 et 90:



Publié le : 19/9/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
La Peau de chagrin de Balzac - pages 89 et 90:
Zoom

Rien d’excessif n’a froissé ni mon âme ni mon corps.» L’auteur fait un jeu de mot et pose des questions sur la notion du SAVOIR : «Voir n’est-ce pas savoir ? Oh! Savoir, jeune homme, n’est-ce pas jouir intuitivement ? N’est-ce pas découvrir la substance même du fait et s’en emparer essentiellement ? Que reste-il d’une possession matérielle ?» Il veut montrer la vraie signification du savoir par cette questions.
Indications et expressions corporelles : «une vision intérieure», «Lassé mes organes», «un regard intelligent», «revois souvent vos guerres», «au plaisir de tout voir», «écouter Dieu», «d’une voix éclatante». Une insistance remarquable sur VOIR et ses paronymes montre l’importance de ce mot pour connaître le monde et la vie d’un homme qui pouvaitempreindre toutes les réalités dans sa pensée. 
Une question est proposée : En quoi ce texte révèle-t-il du fantastique et d’un discours argumentatif ? L’imagination de l’auteur sur le pouvoir magique de la peau est une partie fantastique du roman et les avis de l’auteur sur VOULOIR, POUVOIR et SAVOIR est la partie argumentative.
À la fin l’auteur pose divers questions dont la réponse peut être évident pour lecteur et cela peut être tous les sujets qui blesse la pensée de l’auteur au long de sa vie.
Derrière le conte fantastique se trouve le thème classique du pacte avec le Diable, cela veut dire que les matérialismes n’ont pas égard à la spiritualité de l’âme. Ce roman rappelle au lecteur que toute chose a un prix et que le bonheur perpétuel n’existe pas. L’objet de la discussion entre Raphaël et l’antiquaire qui lui offre la peau, c’est le choix entre VOULOIR et SAVOIR. En général cette œuvre constitue une réflexion sur le désir. Faut-il chercher à satisfaire tous ses désirs pour être heureux en consacrant son existence ? C’est une question sur laquelle l’auteur permet au lecteur de penser.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : La Peau de chagrin de Balzac - pages 89 et 90: Corrigé de 2343 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La Peau de chagrin de Balzac - pages 89 et 90:" a obtenu la note de : aucune note

La Peau de chagrin de Balzac - pages 89 et 90:

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit