NoCopy.net

PERRAULT (Charles)

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< PANCKOUKE (Charles Joseph PENSÉES de Pascal >>


Partager

PERRAULT (Charles)

Littérature

Aperçu du corrigé : PERRAULT (Charles)



Publié le : 12/3/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
PERRAULT (Charles)
Zoom

PERRAULT (Charles), écrivain français (Paris 1628-id. 1703). Fils d\'un avocat au Parlement, il était le dernier de quatre frères, et le jumeau d\'un cinquième qui ne survécut pas. La critique moderne, et notamment M. Soriano, a vu dans cette

 

gémellité ratée la source de l\'agressivité et des choix esthétiques de l\'écrivain ; hanté par « une incertitude fondamentale concernant son existence ou la nature même de sa personnalité », Perrault aurait été travaillé toute sa vie d\'un besoin contradictoire : celui de participer à une œuvre collective et celui de distinguer avec précision la part qui lui revient dans cette œuvre. Dès ses années de collège, Charles Perrault entreprit — avec ses frères Nicolas (1611-1661), qui devait devenir un théologien janséniste, et Claude (1613-1688), le médecin-architecte auteur de la colonnade du Louvre et vilipendé par Boileau — un pastiche du VIe livre de l\'Értéide et un poème burlesque, les Murs de Troie (1653). Entré dans les services de son frère Pierre (1608-1680), premier commis de Colbert, il travailla pendant vingt ans à organiser dans l\'art et la littérature le système louis-quatorzien du pouvoir absolu : contrôleur général de la surin tendance des Bâtiments du roi, membre de la commission chargée de rédiger les inscriptions des monuments publics (la future Académie des inscriptions et belles-lettres), il fut dès 1671, et en raison de ses familiarités ministérielles, un des membres les plus influents de l\'Académie française. Il s\'attacha alors à glorifier son siècle contre les idéaux dépassés de F Antiquité : il joua ainsi la carte de l\'épopée chrétienne (Saint Paulin, évêque de Noie, 1686) et le 27 janvier 1687 lança par sa lecture, à l\'Académie, du poème le Siècle de Louis le Grand la querelle fameuse des Anciens et des Modernes. Entraîné dans une longue polémique, en particulier avec Boileau, Perrault publia les quatre parties du Parallèle des Anciens et des Modernes (1688-1697) qui traitent successivement des arts et des sciences, de l\'éloquence, de la poésie, des techniques, de la philosophie et de la musique. Il récidiva avec les Hommes illustres qui ont paru en France pendant ce siècle, avec leur portrait au naturel (1696-1700). Ses Mémoires (publiés en 1759) se font l\'écho de ces débats et de ces luttes (dans lesquelles il fut d’autant plus malmené qu\'il était plus en faveur), mais aussi de




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : PERRAULT (Charles) Corrigé de 744 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "PERRAULT (Charles)" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

PERRAULT (Charles)

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit