NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Quelles sont les ambiguïtés du personnage de ... LORENZACCIO de Musset: Genèse et réception de ... >>


Partager

Premiers projets d’une écriture en prose chez Rimbaud _ une saison en enfer

Littérature

Aperçu du corrigé : Premiers projets d’une écriture en prose chez Rimbaud _ une saison en enfer



Publié le : 20/9/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Premiers projets d’une écriture en prose chez Rimbaud _ une saison en enfer
Zoom

Un cœur sous une soutane a fait peur, dit-on, à Verlaine. Ce texte est pourtant plus inoffensif que « Les Premières Communions », un poème de Rimbaud que l’ancien compagnon publia dès 1883 dans la revue Lutèce, et que d\'autres poèmes en vers de 1871. Dès l’été de 1870, Rimbaud a rejeté la religion de son enfance, et d\'autant plus violemment qu’il a pu être quelque temps un enfant pieux. Ce rejet de la « bêtise » de son enfance culminera dans Une saison en enfer



Un cœur sous une soutane est le journal d’un jeune séminariste plutôt niais, « monsieur Léonard » qui, un jour de sortie, rendant visite à un ami de son père, M. Célestin Labinette, tombe amoureux de sa fille Timothina et décrit de façon burlesque « dans sa chair vierge [...] les mouvements intérieurs de sa passion ». Timothina lui offre une paire de chaussettes blanches, qu\'il ne veut plus quitter. Et, un mois plus tard, elle recule devant l\'odeur... de ses souliers. Il devra se contenter de servir Dieu, d\'avoir une cure et une modeste servante dans un riche village.

 

C’est la parodie de deux poètes célèbres: Lamartine (1790-1869), qui vient de mourir, pour Jocelyn (1836), et François Coppée (18421908), poète en pleine gloire, pour les Intimités (1867). Le lyrisme, comme la religion, est mis à distance. Faisant retour sur lui-même, Rimbaud peut se moquer de ses propres émois amoureux et de sa poésie naissante. Car Léonard, amoureux, est aussi poète. Lui non plus n\'a pas résisté à l\'appel du « printemps ».




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2212 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Premiers projets d’une écriture en prose chez Rimbaud _ une saison en enfer" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit