NoCopy.net

"hommes soyez humains c'est votre premier devoir"

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< duchesse info >>


Partager

"hommes soyez humains c'est votre premier devoir"

Littérature

Aperçu du corrigé : "hommes soyez humains c'est votre premier devoir"



document rémunéré

Document transmis par : lea2506-278171


Publié le : 10/6/2016 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
"hommes soyez humains c'est votre premier devoir"
Zoom

De l’Emile ou de l’éducation est un traité d’éducation, écrit par JJR en 1762, portant sur « l’art de former les hommes ». L’ouvrage, divisé en cinq livres, s’intéressent décrivent l’éducation idéale d’un jeune garçon fictif, Emile, et sont ordonnés chronologiquement pour suivre l’évolution de l’enseignement au fur et à mesure qu’il grandit. Le dernier livre qui s’intéresse à l’éducation de Sophie, destinée à être l’épouse d’Emile, montre que Rousseau s’oppose à l’érudition des jeunes filles de façon misogyne. Dans cet extrait situé au début du livre second, consacré à l’éducation de l’enfant entre deux et douze ans, Rousseau affirme que l’enfance ne doit pas être une période de punitions et de contraintes mais au contraire des instants doux, paisibles où le jeune garçon doit pouvoir s’épanouir en toute liberté.
Comment cet extrait témoigne-t-il de la volonté de Rousseau d’imposer sa vision de l’éducation enfantine, et plus largement sa conception de la vie et de l’humanité ?
I.La thèse de Rousseau : l’enfance en liberté
1.Réfuter la thèse de l’adversaire : une enfance où l’on doit punir
-le début du texte formule la thèse adverse pour en souligner l’absurdité : « Que faut-il donc penser de cette éducation barbare qui sacrifie le présent à un avenir incertain, qui charge un enfant de chaînes de toute espèce, et commence par le rendre misérable, pour lui préparer au loin je ne sais quel prétendu bonheur dont il est à croire qu'il ne jouira jamais ? » : les adjectifs « barbare » « misérable » et le verbe « sacrifie , tous les trois péjoratifs, ainsi que l’image de l’enfant prisonnier(chaînes) condamne une éducation qui vise à contraindre l’enfant.
-D’autres expressions péjoratives jalonnent le texte pour critiquer ce type d’éducation : par exemple, les oxymores « extravagante sagesse » (l 8), « cette fausse sagesse » (l 20), « accablez » (l 27), « pernicieuses » (l 27), « malheureuse prévoyance » (l 31-32), « ces raisonneurs vulgaires » (l 33)
-l’antithèse « on tourmente le malheureux pour son bien » (l7) l’incohérence d’un châtiment infligé pour le bien de l’enfant.
2.L’enfance : une période idyllique à préserver
-Rousseau décrit l’enfance comme l’époque la plus heureuse de la vie : pour cela, il utilise de nombreux termes mélioratifs pour qualifier cette première période de l’existence. Ainsi, il emploie deux périphrases « l’âge de gaieté » (l 6) et « l’âge où le rire est toujours sur les lèvres, et où l’âme est toujours en paix » pour mettre en &...


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : &quot;hommes soyez humains c'est votre premier devoir&quot; Corrigé de 2045 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet ""hommes soyez humains c'est votre premier devoir"" a obtenu la note de : aucune note

&quot;hommes soyez humains c'est votre premier devoir&quot;

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit