LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< >>


Partager

Le Roi se meurt: Tu vas mourir à la fin du spectacle. Eugène Ionesco

Littérature

Aperçu du corrigé : Le Roi se meurt: Tu vas mourir à la fin du spectacle. Eugène Ionesco



Publié le : 19/3/2020 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Le Roi se meurt: Tu vas mourir à la fin du spectacle. Eugène Ionesco
Zoom

«marie. — «Il dit que ça va bien, vous voyez, vous voyez.

LE ROI. — Ça va même très bien. marguerite. — Tu vas mourir dans une heure et demie, tu vas mourir à la fin du spectacle. le roi. — Que dites-vous ma chère? Ce n’est pas drôle. Marguerite. — Tu vas mourir à la fin du spectacle. le MEDECIN. — Oui, Sire, vous allez mourir. Vous n’aurez pas votre petit déjeuner demain matin. Pas de dîner ce soir non plus. Le cuisinier a éteint le gaz. Il rend son tablier. Il range pour l’éternité les nappes et les serviettes dans le placard.

marie. — Ne dites pas si vite, ne dites pas si fort.

le roi. — Qui donc a pu donner des ordres pareils sans mon consentement? Je me porte bien. Vous vous moquez. Mensonges. (A Marguerite.) Tu as toujours voulu ma mort. (A Marie.) Elle a toujours voulu ma mort. (A Marguerite.) Je mourrai quand je voudrai, je suis le Roi, c’est moi qui décide. »



«le roi. — Qui peut vous donner la permission de toucher au Roi, à part le Roi ?

marguerite. — La force nous le donne, la force des choses, le suprême Décret, les consignes.

LE GARDE, pendant que Juliette se met à pousser le Roi dans son fauteuil à roulettes et le promène autour du plateau. — Majesté, mon Commandant, c’est lui qui avait inventé la poudre. II a volé le feu aux Dieux puis il a mis le feu aux poudres. Tout a failli sauter...»

«Je ne suis donc vraiment pas un amateur de théâtre, encore moins un homme de théâtre. Je détestais vraiment le théâtre. Il m’ennuyait. Et pourtant, non. Je me souviens encore que, dans mon enfance, ma mère ne pouvait m’arracher au guignol du jardin du Luxembourg. J’étais là, je pouvais rester là, envoûté, des journées entières. Je ne riais pas pourtant. Le spectacle du guignol me tenait là, comme stupéfait, par la vision de ces poupées qui parlaient, qui bougeaient, se matraquaient. C’était le spectacle même du monde, qui, insolite, invraisemblable, mais plus vrai que le vrai, se présentait à moi sous une forme infiniment simplifiée et caricaturale, comme pour souligner la grotesque et brutale vérité. »

(Notes et Contre-notes, « Expérience du théâtre »)

 


« marguerite. — Dans une heure vingt-quatre minutes quarante et une secondes. (Au Roi.) Prépare-toi. marie. — Ne cède pas.

marguerite à Marie. — N’essaye plus de le distraire. Ne lui tends pas les bras. Il est déjà sur la pente. Tu ne peux plus le retenir. Le programme sera exécuté point par point.

le garde, annonçant. — La cérémonie commence ! Mouvement général. Mise en place de cérémonie. Le Roi est sur le trône, Marie à ses côtés... »



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2839 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le Roi se meurt: Tu vas mourir à la fin du spectacle. Eugène Ionesco" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit