NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Traits généraux (romans courtois, romans pica ... « L' Astrée » et autour de « L' Astrée » >>


Partager

Le roman sentimental avant « L'Astrée »

Littérature

Aperçu du corrigé : Le roman sentimental avant « L'Astrée »



Publié le : 23/3/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Le roman sentimental avant « L'Astrée »
Zoom

Je vois un groupe sur la mer.

Quelle mer? Celle de mes larmes.

Mes yeux mouillés du vent amer

Dans cette nuit d\'ombre et d\'alarmes

Sont deux étoiles sur la mer,

quand on lit ceux-ci (# d\'ailleurs détestables », dit G. Reynier, trop sévère) que N ervèze a mis dans une lettre de Méléagre à Florigène;

Mes vœux vont costoyant les rives de la mort

Sur la mer de mes pleurs, tes yeux servans d\'estoilles :

Et pour pousser ma nef à ce tenebreux port,

 

Mon deuil fournit les vents, et ton voile les voiles ! ...



d) il est probable que certains romanciers, sensibles à ces dissonances sans savoir les exprimer, goûtaient, outre l\'émerveillement naïf dont nous avons parlé plus haut, un plaisir beaucoup moins naïf à l\'irréalisme de leurs histoires et à l\'obscurité de leur langage affecté. Dans un· roman de Des Escuteaux, les Avantu­reuses fortunes d\'Ipsilis et d\'Alixée (1602), la princesse Alixée a compris que ses parents l\'autorisaient à aimer le prince Ipsilis (c\'est un des passages trop rares où le style gourmé et les formalismes de la politesse recouvrent une finesse réelle de sentiment); elle écrit donc au prince une lettre en un obscur galimatias où elle lui dit qu\'il a bien tort de placer son amour si bas, modestie qui équivaut sans doute à un discret encouragement. Le prince reçoit la lettre, il la baise, baise les caractères, la signature, finalement il la lit, mais elle est si contournée qu\'il n\'en comprend pas un mot; il se demande « s\'il doit vivre ou mourir, espérer ou craindre », « il s\'arreste fanta,stiquement sur ce que la belle veut entendre » jusqu\'au moment où un visiteur vient le distraire de sa perplexité. Des Escuteaux n\'est donc pas dupe de son propre amphigouri. Un peu plus de lucidité et d\'adresse, et il rendrait . sensibles d\'un même coup l\'ambiguïté des âmes et l\'ambiguïté de l\'œuvre d\'art, ce jeu du mensonge et de la vérité auquel se plaît l\'esthétique baroque.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2218 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le roman sentimental avant « L'Astrée »" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit