SALONS de Diderot

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< SALMON (Jean) SALVAT (Joseph) >>


Partager

SALONS de Diderot

Littérature

Aperçu du corrigé : SALONS de Diderot



Publié le : 11/5/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
SALONS de Diderot
Zoom

SALONS, ouvrage de critique d\'art de Diderot, composé pour la Correspondance littéraire de 1759 à 1781 et resté longtemps sans autre diffusion que celle de cette revue. Le Salon était une exposition officielle de peinture et de sculpture, créée en 1667 par l\'Académie royale de peinture. Événement artistique de première importance, annuel ou bisannuel, il attirait un public nombreux et passionné pendant environ trois semaines. En 1759, la pensée et les idées esthétiques de Diderot sont déjà organisées (l\'article << Beau >> de l\'Encyclopédie date de 1751), mais il lui manque encore une connaissance du métier artistique et l\'éducation expérimentale du regard. Diderot visite les Salons avec des guides aussi prestigieux que Chardin, Falconet ou Pigalle. Pour autant, il ne s\'en remet pas moins à son jugement personnel, c\'est-à-dire à ce qu\'il sent. Destiné aux lointains abonnés de la Correspondance littéraire, son commentaire est d\'abord recréation du tableau par l\'écriture. Diderot use de tous les tons et genres de la littérature, pour éviter de passer au laminoir d\'un style personnel et unique la diversité des peintres, des tableaux, des sujets, et, comme toujours chez lui, l\'écriture est dialogue. Diderot est le témoin de la grande mutation du goût au XVIIIe s.: le passage du rococo au sublime et à la grandeur de l\'antique. Il ne mesure pas les artistes et leurs œuvres à l\'aune d\'un beau éternel et objectif, mais saisit les œuvres dans leur rapport à l\'Histoire, au public et à la sensibilité subjective. S\'il n\'a guère ignoré les plus grands peintres, ses préférences vont à Greuze, Vernet et Hubert Robert. Ses intuitions sur le rôle de la lumière et de la couleur dépassent son époque : la peinture et la critique du XIXe s. (Baudelaire) rencontreront le Diderot des Salons.





Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : SALONS de Diderot Corrigé de 297 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "SALONS de Diderot" a obtenu la note de : aucune note

SALONS de Diderot

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit