LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< SCRIBE (Eugène) SCUDÉRY (Madeleine de) >>


Partager

SCUDÉRY (Georges de)

Littérature

Aperçu du corrigé : SCUDÉRY (Georges de)



Publié le : 14/5/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
SCUDÉRY (Georges de)
Zoom

SCUDÉRY (Georges de), écrivain français (Le Havre 1601 - Paris 1667). Fils d\'un ligueur qui combattit Henri IV et qui fut emprisonné pour actes de piraterie, il fut orphelin de bonne heure. Après un séjour à Rome, il commença une

 

carrière militaire (il participa au combat du pas de Suse) mais quitta l\'armée en 1630 pour se consacrer à la littérature (il avait déjà dans des odes pris la défense de Théophile de Viau et attaqué les jésuites) et surtout au théâtre (le Trompeur puni, 1633 ; la Comédie des comédiens, 1635). Dans la seule année 1636, il fit jouer cinq tragi-comédies, dont le Vassal généreux et la Mort de César. Scudéry prit le parti des adversaires de Corneille dans la querelle du Cid en publiant ses Observations sur « le Cid» (1637). Protégé par Richelieu (le Temple, 1633 ; l\'Ombre du Grand Armand, 1643), il obtint un brevet de capitaine des galères mais sans cesser d\'écrire (Apologie du théâtre, 1639 ; le Cabinet de M. de Scudéry, 1645 ; les Discours politiques des rois, 1648) et singulièrement des Poésies diverses (1649), qui témoignent de l\'influence baroque de Marino. Partisan de Condé pendant la Fronde, il fut exilé à Rouen, où il écrivit un grand poème épique (Alaric ou Rome vaincue, 1654). Mais Scudéry est surtout connu pour des romans dont la composition revient presque exclusivement à sa sœur Madeleine : ainsi Ibrahim ou l\'illustre Bassa (1642), Artamène ou le Grand Cyrus (1649-1653), Clélie (1654-1660) etAlma-hide (1660-1663), ce dernier, seul, pouvant lui être imputé. Scudéry fit preuve également d\'une grande sensibilité plastique et défendit la peinture de Rubens.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 269 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "SCUDÉRY (Georges de)" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit