LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< LE SAUT TRISTAN - Tristan et Yseut de Béroul LA VIE DANS LE MORROIS - Tristan et Yseut de ... >>


Partager

YSEUT ET LES LÉPREUX - Tristan et Yseut de Béroul

Littérature

Aperçu du corrigé : YSEUT ET LES LÉPREUX - Tristan et Yseut de Béroul



Publié le : 15/9/2018 -Format: Document en format FLASH protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
YSEUT ET LES LÉPREUX - Tristan et Yseut de Béroul
Zoom

Au moment où elle va être jetée au bûcher arrive un horrible lépreux, nommé Yvain : il propose au roi un châtiment bien plus cruel que la mort pour Yseut. Marc ayant affirmé qu\'il est prêt à accepter toute suggestion prolongeant les souffrances de la reine et consommant son déshonneur, Yvain demande qu\'elle lui soit donnée, à lui et à ses « frères » lépreux comme lui : au lieu de vivre dans le luxe et le confort, elle sera ravalée au dernier degré de l\'échelle sociale, putain des lépreux dont le désir sexuel impossible à satis faire constituera un châtiment approprié à son crime.

 

En dépit de la protestation désespérée d\'Yseut, qui crie qu\'elle préfère le bûcher, Marc donne la reine à Yvain qui s\'en va ravi avec sa troupe... droit sur le bosquet où sont




La lèpre et le sexe

 

La lèpre, pour les hommes du Moyen Âge, n\'est pas une simple maladie : elle frappe les pécheurs, ou les fils de ceux qui ont péché, et est liée à la notion trouble de faute sexuelle. Une trop grande luxure entraîne la lèpre lon reverra ce motif lors des « gabs* » de Tristan au Gué du Mal Pas), et l e pire châtiment pour ses victimes est qu\'ils continuent, une fois atteints, à brûler d\'un désir qu\'ils ne peuvent plus satisfaire. Le lépreux constitue la lie de la société, exclu de toute relation normale, ravalé au rang de la bête, ou plus exactement, refoulé aux lisières du monde civilisé dont i l offre une caricature abjecte. La « commune » des lépreux, c\'est-à-dire le fait pour une femme d\'appartenir non seulement à l\'un des malades, mais à tous, constitue le dernier degré de l\'avilissement, pire que la prostitution .

 

Yvain ne doute pas de la culpabilité de la reine ; dans son cas le châtiment est approprié : celle qui a péché par la chair souffrira dans sa chair Le sort que lui propose Yvain est un tourment perpétuel, une parodie cruelle de son statut antérieur, lui laissant le loisir de regretter ses fautes.





Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1236 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "YSEUT ET LES LÉPREUX - Tristan et Yseut de Béroul" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit