LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Les Fleurs bleues de Raymond Queneau : Une hi ... Art poétique, Roger Caillois - dissertation r ... >>


Partager

Quelques conseils avant l'examen de français

Méthodologie

Aperçu du corrigé : Quelques conseils avant l'examen de français



Publié le : 11/1/2020 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Quelques conseils avant l'examen de français
Zoom

Quelques conseils avant l\'examen

I - Avant l\'épreuve

Nous vous conseillons vivement de revoir un certain nombre de notions susceptibles d\'améliorer l\'expression écrite et orale. Il ne faut donc pas négliger de réviser les règles orthographiques, la ponctuation, la conjugaison, quelques règles typographiques (l\'art de couper les mots ou de mettre des majuscules, par exemple) qui vous permettront d\'arriver à une correction de la langue tant à l\'écrit qu\'à l\'oral.

Néanmoins, le meilleur apprentissage reste l\'entraînement à l\'écriture. Il convient tout d\'abord de rédiger le plus de devoirs possible et de tenir compte des corrections du professeur. Cependant vous pouvez aussi prendre l\'habitude de noter vos impressions personnelles sur un livre, un film, une pièce de théâtre, ce qui vous permettra d\'illustrer votre devoir (discussion ou dissertation), le jour de l\'examen, d\'exemples concrets.

Vous ne pouvez pas ignorer non plus certains termes, notions ou références culturelles.

Pour ce qui est du vocabulaire littéraire, par exemple, il vous faudra connaître les notions de romantisme, symbolisme, les termes de roman, nouvelle, ce qui concerne les grands mouvements et les principaux genres littéraires.

En grammaire, vous devez discerner une conjonction d\'une préposition, un adjectif d\'un adverbe, reconnaître les différentes subordonnées.

Certaines notions de versification sont indispensables (en particulier pour le commentaire composé) : césure, hémistiche, enjambement, rejet, allitération, assonance, rime, rythme. Il faut également savoir reconnaître les vers : octosyllabes, décasyllabes, alexandrins, savoir ce qu\'est un quatrain, un tercet, etc.



En rhétorique, les notions de métaphore, de comparaison, d\'hyperboles, d\'euphémisme, de périphrase ne doivent pas vous être étrangères.

Sur le plan culturel, un minimum de connaissances est requis en mythologie (les Dieux grecs et romains, les principales légendes : Œdipe, Orphée, Persêe, Electre) ou en histoire des religions (Ancien Testament et Nouveau Testament et figures bibliques : Moïse, Abraham, etc.).

Il faut savoir attribuer les grandes œuvres, tant françaises qu\'étrangères, à leurs auteurs. Et ceci est valable pour la littérature mais aussi pour la peinture, la musique, l\'art en général.

En définitive, il faut savoir utiliser, le jour de l\'examen, sa culture personnelle, c’est-à-dire pas uniquement les œuvres vues ou lues dans la perspective du Baccalauréat, mais aussi les films, spectacles, livres, articles que vous avez pu aborder pendant vos loisirs.

Le jour de l\'examen

1) L\'écrit

Le choix du sujet est important : aussi convient-il de ne pas se précipiter, de ne rejeter aucun sujet a priori et de consacrer dix minutes à la lecture attentive des trois sujets.

a) Le sujet de type I : le résumé-discussion

Lors de la lecture du sujet, il est indispensable de comprendre le texte (s\'il y a certains passages obscurs, abandonner le résumé) et d\'avoir des idées pour la discussion.

Lorsqu\'on a choisi ce sujet, il faut bien sûr commencer par le résumé. Vous devez lire et relire le texte, en relevant les idées principales et en entourant les liens logiques. Vous pouvez alors élaborer un plan au brouillon partie par partie qui vous permettra de prendre un peu de distance par rapport au texte original. Il vous faut suivre l\'ordre des idées, éviter les emprunts littéraux abusifs (les «montages.de citations» sont proscrits), privilégier l\'idée par rapport à l\'exemple (ne jamais recopier d\'exemple dans votre devoir ; au besoin, s\'il y


en a plusieurs, en faire la synthèse). Vous ne devez compter les mots que lorsque vous aurez fini votre travail : vous pourrez alors ajuster votre résumé. Néanmoins, il est impératif de respecter le nombre de mots, sinon le devoir serait considéré comme hors sujet.

Tout au long de la rédaction de votre résumé, il est également essentiel de veiller au respect du sens, les contresens étant sévèrement sanctionnés.

Une fois terminé, au brouillon, le devoir doit être recopié. Vous pouvez alors faire directement au propre la question de vocabulaire à laquelle vous ne devez pas consacrer moins d\'un quart d\'heure (elle rapporte deux points qui peuvent être précieux). Il faut éviter, pour cette question, de se contenter d\'un synonyme, toujours approximatif. Il faut expliquer le mot en fonction du contexte, donner des exemples, évoquer le registre de langue (soutenu, familier, poétique), déceler s\'il y a une image, une métaphore, si le terme est laudatif, mélioratif, péjoratif, Il est également important de se demander pourquoi cette question de vocabulaire a été posée. Vous pouvez alors passer à la discussion pour laquelle il doit vous rester au moins deux heures.

Vous devez procéder comme pour une dissertation classiqué. L\'introduction est importante : elle doit vous permettre de situer, citer le sujet et d\'annoncer votre plan. \' \' ~

Il faut rédiger au brouillon l\'introduction et la conclusion et faire un plan détaillé. Vous devez aussi trouver vos exemples (ne pas omettre un ou deux exemples littéraires). Il doit vous rester à peu près une heure quinze. Vous pouvez alors commencer à rédiger le corps de votre devoir en prenant soin d\'être concis et d\'aller à l\'essentiel. 11 ne faut jamais délayer et éviter avec soin les lieux communs. Vous ne devez pas hésiter non plus à penser seul («J\'aime mieux être un homme à paradoxe qu\'un homme à préjugé.», a dit Jean-Jacques Rousseau). .

Pour ce qui est des exemples, il est important de bien les exploiter. Il ne faut pas se contenter d\'allusions, ou d\'un titre. On doit partir du principe que le lecteur (en l\'occurrence, l\'examinateur), ne connaît pas ce à quoi on fait référence.



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2625 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Quelques conseils avant l'examen de français" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit