Devoir de philosophie.com : le site d'aide à la dissertation et au commentaire de texte en philosophie

»Créer un compte Devoir-de-philo
»
bandeau_philo
 

Rechercher un sujet précis

 

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: Comment le théâtre permet-il de persuader et d'émouvoir ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: théâtre persuader ou théâtre émouvoir

POUR LE SUJET: Les écrivains écrivent-ils seulement pour amuser ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: écrivains amuser

 
Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

Publiez et gagnezPubliez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents en suivant la démarche ci-contre.

Documents rémunérés

Chosisissez votre document puis sa catégorie et son titre


Titre :


Titre :


Titre :


Titre :

 

La question du jour

Question N°62

Pour Spinoza, nous sommes...

A)

déterminés

B)

libres

C)

Je ne sais pas !

 Voir la correction 


Nombre d'inscrits : 13


Bienvenue sur Devoir de philosophie !

Ce site, conçu pour les collégiens et les lycéens, comporte 461478 documents dans toutes les matières de l'enseignement primaire et secondaire.


Derniers sujets disponibles

La voix de la radio Michel TOURNIER

||La voix de la radio Michel TOURNIER né en 1924 Le Coq de bruyère (1978) Cette histoire se passe il y a bien peu d’années, à une époque qui paraîtra pourtant préhistorique aux jeunes d’aujourd’hui. En ce temps-là en effet la télévision n’existait pas encore....
Les mots à la mode Philippe SOLLERS

||Les mots à la mode Philippe SOLLERS né en 1936 Femmes (1983) Un des avantages d’être la plupart du temps en voyage, c’est qu’on saisit mieux les glissements du jeu1... Comme les gens que vous rencontrez un an après: coup d’œil immédiat sur leurs...
Contre la télévision Jean-Philippe TOUSSAINT

||Contre la télévision Jean-Philippe TOUSSAINT   La Télévision (1997) J’ai arrêté de regarder la télévision. J’ai arrêté d’un coup, définitivement, plus une émission, pas même le sport. J’ai arrêté il y a un peu plus de six mois, fin juillet, juste après la fin du Tour...
Les cannibales Michel de MONTAIGNE - Texte seul

||Les cannibales Michel de MONTAIGNE 1533 - 1592 Essais (1580-1588) Montaigne s’interroge ici sur les mœurs des Indiens du Nouveau Monde. Nous les pouvons donc bien appeler barbares, eu égard aux règles de la raison, mais non pas eu égard à nous, qui les surpassons en toute...
Image de Paris Honoré de BALZAC - Texte seul

||Image de Paris Honoré de BALZAC 1799 - 1848 La Fille aux yeux d'or (1835) • • • • Un des spectacles où se rencontre le plus d’épouvantement est certes l’aspect général de la population parisienne, peuple horrible à voir, hâve1, jaune, tanné. Paris n’est-il pas un...
L’Autre démoniaque Jacques CAZOTTE - Texte seul

||VISAGES DE L’INCONNU L’Autre démoniaque Jacques CAZOTTE 1719 - 1792 Le Diable amoureux (1772) Une nuit, Alvare, le héros-narrateur, a été conduit par Soberano et ses acolytes dans les ruines de Portici, pour y rencontrer Béelzébut. Jamais fanfaron ne se trouva dans une crise plus délicate: je fus...
L’Indien d’Amérique François-René de CHATEAUBRIAND - Texte seul

||L’Indien d’Amérique VISAGES DE L'INCONNU L’Indien d’Amérique François-René de CHATEAUBRIAND 1768 - 1848 Atala (1801) Le vieil Indien Chactas, qui a. vécu en France jadis, raconte ses aventures au jeune François-René qui s’est rendu en Amérique en 1725. C’est une singulière destinée, mon cher fils, que celle qui nous...
Possession et folie Charles BAUDELAIRE - Texte seul

||VISAGES DE L’INCONNU Possession et folie Charles BAUDELAIRE 1821 - 1867 Les Fleurs du mal (1857 et 1861) LE POSSÉDÉ Le soleil s’est couvert d’un crêpe. Comme lui, O lune de ma vie ! emmitoufle-toi d’ombre ; Dors ou fume à ton gré ; sois muette, sois sombre,...
Le regard de l’Autre Pierre LOTI - Texte seul

||Le regard de l’Autre Pierre LOTI 1850 - 1923 Aziyadé (1879) Le narrateur se promène à Salonique, alors sous gouvernement turc, dans une rue du vieux quartier musulman. La scène se passe en 1876; des troubles politiques viennent d’avoir lieu. La population de Salonique conservait encore envers...
L’Autre et le fantastique Guy de MAUPASSANT

||L’Autre et le fantastique Guy de MAUPASSANT 1840 - 1893 Le Horla (1887) 6 août Cette fois, je ne suis pas fou. J’ai vu... j’ai vu... j’ai vu!... Je ne puis plus en douter... J’ai vu!... J’ai encore froid jusque dans les ongles... J’ai encore peur jusque...
L’homme de la Nature Jean GIONO - Texte seul

||L’homme de la Nature Jean GIONO 1895 - 1970 Regain (1930) Le Panturle est un homme énorme. On dirait un morceau de bois qui marche. Au gros de l’été, quand il se fait un couvre-nuque avec des feuilles de figuier, qu’il a les mains pleines d’herbe...
Écriture de l'ailleurs Henri MICHAUX - Texte seul

||Écriture de l'ailleurs Henri MICHAUX 1899 - 1984 Un barbare en Asie (1945) Certains s’étonnent qu’ayant vécu en un pays d’Europe plus de trente ans, il ne me soit jamais arrivé d’en parler. J’arrive aux Indes, j’ouvre les yeux, et j’écris un livre. Ceux qui s’étonnent m’étonnent. 5...
L’enfant noir Romain GARY - Texte seul

||L’enfant noir Romain GARY 1914 - 1980 La Vie devant soi (1975) Le narrateur est un jeune enfant arabe qui s’appelle Momo. Une vieille femme juive, Mme Rosa, s’occupe de Momo et de plusieurs enfants de prostituées dans le quartier de Belleville à Paris, où se...
Le code de l’honneur Pierre CORNEILLE

||Le code de l’honneur Pierre CORNEILLE 1606 - 1684 Le Cid (1636) Don Diègue s’adresse ici au roi d’Espagne. Il rappelle qu’il a subi le soufflet de Don Gormas et que son fils Rodrigue a dû venger cet affront. Chimène, fille de Don Gormas, malgré son...
Le problème de la sincérité Blaise PASCAL - Texte seul

||Le problème de la sincérité Blaise PASCAL 1623 - 1662 Pensées (1670, posthume) C’est ce qui fait que chaque degré de bonne fortune qui nous élève dans le monde nous éloigne davantage de la vérité, parce qu’on appréhende plus de blesser ceux donr l’affection est plus...
Passage d’une frontière Gérard de NERVAL - Texte seul

||Passage d’une frontière Gérard de NERVAL 1808 - 1855 Lorely (1852) Vous1 comprenez que la première idée du Parisien qui descend de voiture à Strasbourg est de demander à voir le Rhin ; il s’informe, il se hâte, il fredonne avec ardeur le refrain semi-germanique d’Alphonse...
Nécessité de la justice Jean de LA FONTAINE - Texte seul

||Nécessité de la justice Jean de LA FONTAINE 1621 - 1695 Fables (1668-1693) L’HUÎTRE ET LES PLAIDEURS Un jour deux pèlerins sur le sable rencontrent Une huître, que le flot y venait d’apporter : Ils l’avalent des yeux, du doigt ils se la montrent; À l’égard de...
Nature et société Bernardin de SAINT-PIERRE - Texte seul

||Nature et société Bernardin de SAINT-PIERRE 1737 - 1814 Paul et Virginie (1784) À l’île de France (île Maurice) deux Françaises — dont l’une est la mère de Paul, l’autre la mère de Virginie — ont constitué une petite société idéale qui cherche à vivre dans...
Guerre et poésie Guillaume APOLLINAIRE - Texte seul

||Guerre et poésie Guillaume APOLLINAIRE 1880 - 1918 Calligrammes (1918) CHANT DE L’HONNEUR ô poètes des temps à venir ô chanteurs Je chante la beauté de toutes nos douleurs J’en ai saisi des traits mais vous saurez bien mieux Donner un sens sublime aux gestes glorieux 5 Et...
Spiritualité et société Georges BERNANOS - Texte seul

||Spiritualité et société Georges BERNANOS 1888 - 1948 Journal d'un curé de campagne Le curé d’Ambricourt confie ses réflexions à son journal. Il y a certaines pensées que je n’ose confier à personne, et pourtant elles ne me paraissent pas folles, loin de là. Que serais-je, par...
Contre la guerre Jacques PRÉVERT - Texte seul

||Contre la guerre Jacques PRÉVERT 1900 - 1977 Paroles (1945) FÊTE FORAINE Heureux comme la truite remontant le torrent Heureux le cœur du monde Sur son jet d’eau de sang Heureux le limonaire Hurlant dans la poussière De sa voix de citron Un refrain...
L’image du prêtre social Victor HUGO - Texte seul

||L’image du prêtre social Victor HUGO 1802 - 1885 Les Misérables (1862) La vie intérieure de M. Myriel était pleine des mêmes pensées que sa vie publique. Pour qui eût pu la voir de près, c’eût été un spectacle grave et charmant que cette pauvreté volontaire...
La science et la sorcière Jules MICHELET - Texte seul

||La science et la sorcière Jules MICHELET 1798 - 1874 La Sorcière (1862) Mais la grande révolution que font les sorcières, le plus grand pas à rebours contre l’esprit du Moyen Âge, c’est ce qu’on pourrait appeler la réhabilitation du ventre et des fonctions digestives. Elles...
L’image de l’inventeur Villiers de L’ISLE-ADAM - Texte seul

||L’image de l’inventeur Villiers de L’ISLE-ADAM L’Eve future (1886) Edison1, s’enfonçant en de nouveaux aspects de sa songerie de plus en plus sombre et railleuse, reprit bientôt : « Ce qui est positivement surprenant dans l’Histoire — et, même, inconcevable, — c’est que, dans la foule...
Émile ZOLA Le Docteur Pascal - Texte seul

||Émile ZOLA Le Docteur Pascal (1893) Debout devant l’armoire, en face des fenêtres, le docteur Pascal cherchait une note, qu’il y était venu prendre. Grande ouverte, cette immense armoire de chêne sculpté, aux fortes et belles ferrures, datant du dernier siècle, montrait sur ses...
Jean ANOUILH Antigone

||Jean ANOUILH Antigone (1944) Créon, nouveau roi de Thèbes, a interdit que l’on accomplisse les rites funèbres sur le corps de Polynice, considéré comme rebelle. Antigone, la sœur de Poly-nice et nièce de Créon, vient de transgresser la loi édictée par son oncle et...
Alphonse DAUDET- Contes du lundi - Texte seul

||Alphonse DAUDET Contes du lundi (1873) LA BOUILLABAISSE Nous longions les côtes de Sardaigne, vers l’île de la Madeleine. Une promenade matinale. Les rameurs allaient lentement et, penché sur le bord, je voyais la mer, transparente comme une source, traversée de soleil jusqu’au fond. Des...
Boris VIAN L'Ecume des jours - Texte seul

||Boris VIAN L'Ecume des jours (1947) Dès le début de la rue, la foule se bousculait pour accéder à la salle où Jean-Sol1 donnait sa conférence. Les gens utilisaient les ruses les plus variées pour déjouer la surveillance du cordon sanitaire chargé d’examiner la validité...
Eugène IONESCO Le roi se meurt - Texte seul

||Eugène IONESCO Le roi se meurt (1962) LE MÉDECIN Majesté, le reine Marguerite dit la vérité, vous allez mourir. LEROI Encore? Vous m’ennuyez! Je mourrai, oui, je mourrai. Dans quarante ans, dans cinquante ans, dans trois cents ans. Plus tard. Quand je voudrai, quand j’aurai le temps,...
Saint-John PERSE Pour Dante

||Saint-John PERSE Pour Dante (1965) ••• Il s’agit d’un extrait d’un discours en l’honneur du 7e centenaire du grand poète de la renaissance italienne, Dante Alighieri. Nous t’invoquons, Poète, à l’ouverture d’un nouvel âge. Il n’est rien de futur qui ne s’ouvre au poète. Créer, toujours,...
Simone de BEAUVOIR Tout compte fait - Texte seul

||Simone de BEAUVOIR Tout compte fait (1972) Simone de Beauvoir évoque les événements de Mai 68 en France et situe le rôle de son compagnon Jean-Paul Sartre dans ce mouvement social. Mes amis et moi nous avons été attendre Sartre au Balzar1. Il est arrivé...
Cyrano de BERGERAC Voyage dans la lune - Texte seul

||Cyrano de BERGERAC Voyage dans la lune (1662) À ces boutades de fièvres chaudes1, succéda l’espérance de faire réussir un si beau voyage. Je m’enfermai, pour en venir à bout, dans une maison de campagne assez écartée, où après avoir flatté mes rêveries de...
Louis-Ferdinand CÉLINE Voyage au bout de la nuit - Texte seul

||Louis-Ferdinand CÉLINE Voyage au bout de la nuit (1932) Nos Allemands accroupis au fin bout de la route venaient justement de changer d’instrument. C’est à la mitrailleuse qu’ils poursuivaient à présent leurs sottises ; ils en craquaient comme de gros paquets d’allumettes et tout...
André MALRAUX 1901 - 1976 La Condition humaine

||André MALRAUX 1901 - 1976 La Condition humaine (1933) • • En 1927 à Shanghaï, les révolutionnaires communistes organisent une insurrection pour améliorer les conditions de vie des ouvriers, mouvement contrecarré bientôt par la bourgeoisie locale et les Européens. 22 mars 11 heures du matin. «Ça va mal», pensa...
Léopold Sedar SENGHOR Hosties noires - Texte seul

||Léopold Sedar SENGHOR né en 1906 Hosties noires (1948) PRIÈRE DE PAIX [...] Seigneur, parmi les nations blanches, place la France à la droite du Père. Oh! je sais bien quelle aussi est l’Europe, quelle m’a ravi mes enfants comme un brigand du Nord des bœufs, pour...
André BRETON 1896- 1966 La Clé des champs - Texte seul

||J’ai pu dire autrefois que la place Dauphine « est bien un des lieux les plus profondément retirés que je connaisse, un des pires terrains vagues qui soient à Paris. Chaque fois que je m’y suis trouvé — ajoutais-je — j’ai senti...
Michel BUTOR né en 1926 La Modification - Texte seul

||Le personnage-narrateur Léon Delmont, qui s’exprime par le «vous» de seconde personne, part de Paris en train pour se rendre à Rome; il laisse sa femme Henriette pour rejoindre Cécile, son amante. Vous êtes encore transi de l’humidité froide qui vous a saisi...
DESCARTES, Méditation I: Les opinions sont souvent trompeuses

«Il y a déjà quelques temps que je me suis aperçu que dès mes premières années j'avais reçu quantité de fausses opinions pour véritables, et que ce que j'ai depuis fondé sur des principes si mal assurés ne pouvait être que fort...
«Justice-Force»: PASCAL,Pensées

«Justice-Force» «Il est juste que ce qui est juste soit suivi ; il est nécessaire que ce qui est fort soit suivi. La justice sans la force est impuissante : la force sans la justice est tyrannique. La justice sans force est contredite,...
ARISTOTE, La Politique: un animal fait pour la société civile.

«L'homme est de par sa nature un animal fait pour la société civile. Aussi quand même n'aurait-on pas besoin les uns des autres, n'en désirerait-on pas moins de vivre ensemble. A la vérité, l'intérêt commun nous rassemble aussi, chacun y trouvant le...
K . MARX, Principes d'une critique de l'économie politique: «Tu travailleras à la sueur de ton front !»

«Tu travailleras à la sueur de ton front !» Cette malédiction, Adam la reçut de la bouche de Jéhovah, et c'est bien ainsi qu'Adam Smith entend le travail ; quant au  «repos» il serait identique à la «liberté» et au «bonheur». C'est...
HEGEL: l'état de nature

«On décrit souvent l'état de nature comme un état parfait de l'homme, en ce qui concerne, tant le bonheur que la bonté morale: Il faut d'abord noter, que l'innocence est dépourvue, comme telle, de toute valeur morale,dans la mesure où elle est...
J.-J. ROUSSEAU,Du contrat social. «Céder à la force est un acte de nécessité,non de volonté»

«Le plus fort n'est jamais assez fort pour être toujours le maître, s'il ne transforme sa force en droit et l'obéissance en devoir. De là le droit du plus fort ; droit pris ironiquement en apparence et réellement établi en principe. Mais...
KIERKEGAARD et le sérieux

«Le sérieux comprend que si la mort estime nuit, la vie est le jour, que si l'on ne peut travailler la nuit, on peut agir le jour, et comme le mot bref de la mort, l'appel concis, mais stimulant de la vie,...
FREUD: Les idées religieuses,

«Les idées religieuses, qui professent d'être des dogmes, ne sont pas le résidu de l'expérience ou le résultat final de la réflexion : elles sont des illusions, la réalisation des désirs les plus anciens, les plus forts, les plus pressants de l'humanité...
ÉPICTÈTE, Manuel. Ce qui trouble les hommes

«Ce qui trouble les hommes, ce ne sont point les événements, mais les jugements, qu'ils portent. sur les événements. La mort, par exemple, n'est rien de terrible, sinon Socrate lui-même l'aurait trouvée terrible ; mais le jugement qui nous fait déclarer la...
HUSSERL: De simples sciences de faits

«De simples sciences de faits forment une simple humanité de fait... Dans la détresse de notre vie... cette science n'a rien à nous dire. Les questions qu'elle -exclut par principe sont précisément les questions qui sont les plus brûlantes à notre époque...
NIETZSCHE et le concept

«Tout mot devient immédiatement concept par le fait qu'il ne doit par servir justement pour l'expérience originale, unique, absolument individualisée, à laquelle il doit sa, naissance, c'est-à-dire comme un souvenir, mais qu'il doit servir en même temps pour des expériences innombrables; plus...
MERLEAU-PONTY: Qu’est-ce que penser ?

«Si la parole présupposait la pensée, si parler c'était d'abord se joindre à l'objet par une intention de connaissance ou par une représentation, on ne comprendrait pas pourquoi la pensée tend vers l'expression comme vers son achèvement, pourquoi l'objet le plus familier...
Claude BERNARD: le physiologiste et le médecin

Dégagez l'intérêt philosophique du texte suivant à partir de son étude ordonnée : «Le physiologiste et le médecin ne doivent jamais oublier que l'être vivant forme un organisme et une individualité. Le physicien et le chimiste, ne pouvant se placer en dehors de...
Rousseau, L'Emile: «Les faits décrits dans l'histoire»

Il s’en faut bien que les faits décrits dans l’histoire soient la peinture exacte des mêmes faits tels qu’ils sont arrivés : ils changent de forme dans la tête de l’historien, ils se moulent sur ses intérêts, ils prennent la teinte de ses...
Gaston BACHELARD et l'objectivité scientifique

«Il suffit que nous parlions d'un objet pour nous croire objectifs. Mais par notre premier choix, l'objet nous désigne plus que nous ne le désignons et ce que nous croyons nos pensées fondamentales sur le monde sont souvent des confidences sur la...
HEGEL: La volonté véritable doit savoir accepter la limitation du choix, elle doit se déterminer pour entrer dans l’actualité.

Dégagez l'intérêt philosophique du texte suivant à partir de son étude ordonnée : «Une volonté qui ne se décide pas n'est pas une volonté ; l'homme sans caractère n'arrive pas à se décider. Le fondement de l'hésitation peut résider dans la tendresse, d'une....
INDEX DES AUTEURS

Bernard C. : 1814-1878. Docteur en médecine, célèbre par ses travaux sur la fonction glycogénique du foie, le rôle des nerfs vaso-moteurs, etc. Professeur à la Sorbonne, membre .de l'académie de Médecine, de l'académie des Sciences et de l'Académie française. En 1865, paraît son...
Une fin de la politique est-elle envisageable ?

En effet, un Etat juridico-civil établit des lois extérieures qui sont toutes de contrainte. La liberté de chacun n'a alors pour bornes que les conditions où elle est compatible, selon une loi générale, avec la liberté de tous. Cette société juridique s'occupe...
Feuerbach et la religion

FEUEUBACH: La conscience de l'infini n'est rien d'autre que la conscience de l'infini de la conscience. Ou bien : dans la conscience de l'infini, l'être conscient a pour objet l' infinité de sa propre essence. La religion est le solennel dévoilement des trésors cachés...
« L'AUTORITÉ ADVIENT AU LANGAGE DU DEHORS. » Bourdieu

Cette reconnaissance - accompagnée ou non de la compréhension - n'est accordée, sur le mode du cela va de soi, que sous certaines conditions, celles qui définissent l'usage légitime : il doit être prononcé par la personne légitimée à le prononcer, le...
Bourdieu et le langage

Dès qu'on traite le langage comme un objet autonome, acceptant la séparation radicale que faisait Saussure entre la linguistique interne et la linguistique externe, entre la science de la langue et la science des usages sociaux de la langue, on se condamne...
A quel ordre de réalité appartient l'avenir?

Cette question ne prend son sens que dans la capacité de mettre en relation la notion d'avenir avec celle de présent et de passé. A strictement parler, seul le présent est. Mais l'homme peut cependant valablement témoigner de son propre passé (qui...
L'Auto-analyse de Karen Horney

L'auto-analyse est un processus ardu, lent, parfois doulou­reux et bouleversant, qui exige le concours de toutes les énergies constructives du sujet. Sa situation est alors comparable à celle du valet servant deux maîtres qui lui donnent chacun des ordres contradic­toires et attendent tous...
Etudes sur l'hystérie de Sigmund Freud et Joseph Breuer

Pourquoi? Parce que certaines résistances séparent le monde psychique du système nerveux, à la manière d'isolants placés dans les installations électriques. Mais, chez l'hystérique, cer­taines résistances sont anormalement faibles ; elles cèdent à l'excitation émotionnelle et « une manifestation anormale de l'émoi...
Les échanges extérieurs russes dans les années 1990 (histoire)

■ Des échanges volontairement réduits. Dès sa fondation l'URSS, forte des ressources variées de son immense territoire, avait choisi de vivre en quasi-autarcie. Le commerce extérieur étant un monopole d'État administré par le Plan, les entreprises n'avaient pas directement accès au marché...
La CEI et le monde dans les années 1990 (histoire)

■ Des incertitudes préoccupantes. L'effondrement soudain de l'URSS et-la création de la CEi posent aux États successeurs et aux autres pays des problèmes épineux et sans précédent historique. Comment seront répartis les pouvoirs au sein de la CEi et quelle place y...
Les espaces pionniers russes

■ Deux centres industriels. Le vaste Kazakhstan dispose de res­sources énergétiques et minières considérables : pétrole au nord de la Caspienne, charbon de Karaganda. Le coke est expédié vers l'Oural. Les minerais alimentent la métallurgie du cuivre et la sidérurgie à Karaganda,...
Les régions russes traditionnelles

■ La région de Moscou : centre moteur principal. La « région in­dustrielle centrale » concentre les fabrications très élaborées (machines­outils, automobiles, informatique ... ), ainsi que les industries de l'ar­mement les plus sophistiquées et les unités vouées à la recherche avan­cée....
L'industrie russe, secteur à moderniser dans les années 1990 (histoire)

■ Une industrialisation d'un autre age. Dans la ligne des plans quinquennaux de l'époque stalinienne, l'industrie restait fondée sur la priorité donnée aux industries dites du groupe A (métallurgie lourde, armements, biens d'équipement) aux dépens de la production des biens de consommation...
L'agriculture russe, secteur fragile dans les années 1990 (histoire)

■ Une faible productivité. Trop nombreux (19 % des actifs), trop âgés (âge moyen 48 ans), la majorité des agriculteurs n'ont qu'une modeste formation professionnelle. Le gigantisme des unités de pro­duction et la médiocrité de la rémunération du travail collectif contri­buaient à...
Russie: Une économie à la dérive dans les années 1990 (histoire)

■ Une remise en cause du système. En 1987 débute, à l'initiative de Gorbatchev, une période de réformes (Perestroïka) dont les principes ébranlent les fondements du collectivisme. Il s'agissait avant tout d'inciter l'entreprise à mieux utiliser ses capacités de production et de...
L'aménagement de l'espace de la CEI dans les années 1990 (histoire)

■ Une contradiction fondamentale. Elle tient à l'inégale répartition des ressources naturelles et humaines, ainsi que des moyens de trans­port. Il est difficile de donner priorité aux vieilles régions dotées d'unll main-d'œuvre et d'équipements de qualité alors que 80 % du potentiel...
Les ressources humaines et naturelles dans les années 1980 (histoire)

■ Une population active nombreuse. Elle s'élève à 131 M* de personnes sur un effectif potentiel de 164 M. Les femmes (51,8 % de la population active) ont suppléé à la pénurie de main-d'œuvre masculine décimée par la guerre. ■ Des mutations dans...
Le peuplement de l'URSS dans les années 1980 (histoire)

De grandes villes. Beaucoup de villes ont été reconstruites, surtout à partir de 1955 : chaque année surgissent des villes nouvelles, notamment le long du Transsibérien. 24 villes ont plus d'un million d'habitants dont Moscou (8,8 M) et St. Pétersbourg (5 M)....
L'espace: De l'URSS à la CEI

L'année 1991 a vu la disparition de l'Union des Républiques Socialistes Soviétiques (URSS) fondée en 1922. Après le refus des 3 Républiques baltes et de la Géorgie de signer le Traité de l'Union, les 15 Républiques de l'ex-URSS ont cédé la place...
USA: La première nation commerçante du monde dans les années 1990 (histoire)

■ Des accords commerciaux avantageux permettent aux États-Unis de pénétrer sur les marchés de leurs partenaires. En revanche, l'ouver­ture du marché américain est limitée par des mesures de type protec­tionniste : droits de douane sélectifs, pressions sur les partenaires pour une libéralisation...
Les régions nouvelles de USA dans les années 1990 (histoire)

Le" Jeune Sud » : le dynamisme à la texanne. La croissance se concentre sur le littoral du Golfe du Mexique qui s'est industrialisé en aménageant ses sites portuaires. Au Texas, où affluent les capitaux at­tirés par la modicité des impôts locaux...
Le Nord-Est des USA, une primauté maintenue (histoire des USA)

||■ Le centre directionnel des activités. Le Nord-Est det1ent les prin­cipaux centres de décision du pays : la moitié des sièges sociaux des grandes entreprises, la bourse et la place financière de New York, l'es­sentiel de l'administration fédérale (Washington), les plus grandes...
L'industrie américaine dans les années 1990 (histoire)

■ Des structures solides. La formidable capacité de créativité de l'in­dustrie repose sur une organisation associant firmes géantes et petites entreprises. Son efficacité tient à une productivité élevée liée à une re­cherche dynamique, à l'excellence des techniques de gestion, à une avance...
Matières premières et énergie des USA dans les années 1990 (histoire)

■ Abondance. Les richesses métalliques sont essentiellement locali­sées dans les hautes terres de l'Ouest, à l'exception du minerai de fer abondant dans la région du Lac Supérieur (fig. 1). ■ Mals dépendance extérieure. Depuis les années 1970, l'extraction des minerais traverse une crise...
Le succès économique, étendue et limite dans les années 1990 (histoire)

• De gros investissements. Les grandes firmes réalisent des chiffres d'affaires énormes et leur rentabilité étant élevée, les bénéfices qu'elles dégagent sont largement consacrés à l'investissement dans la re­cherche scientifique. En outre, les secteurs de l'espace et de l'aéro­nautique profitent de la...
Les balances de l'économie

De nos jours, les économies de presque tous les pays sont complémen­taires les unes des autres, (échanges de marchandises, de services et de capitaux de plus en plus intenses). Ces échanges sont comptabilisés annuellement par chaque Etat dans un document récapitulatif (balance...
Ports et aéroports

■ Des échanges croissants. De nos jours, 75 % du commerce mon­dial de marchandises empruntent des routes maritimes. Après avoir augmenté fortement, en poids, jusqu'en 1974, les trafics fléchissent, car on transporte moins de vracs (combustibles, grains) et davantage de produits finis,...
Brésil: Un pays en mal-développement

■ Dans les métropoles du Sud : un sous-prolétariat. Chaque année 3 M de ruraux déracinés, paysans pauvres et ouvriers agricoles, s'entassent dans les banlieues et les bidonvilles ( "favelas") à proximité des quartiers riches où ils peuvent vendre leurs services.||D'énonnes écarts...
L'ouverture : une autre voie de développement

Les moyens mis en œuvre. Sans renoncer au monopole du pou­voir, le gouvernement communiste veut " rectifier l'ordre économique par la décollectivisation », l'appel à l'initiative privée, au profit et à l'étranger et combiner les avantages de la planification et du marché. ||Qu'est-ce...
La voie révolutionnaire : le maoïsme

■ La voie marxista-léniniste. Le communiste Mao Ze-dong prend le pou­voir en 1949. En 1950, il lance une réforme agraire qui assure une distribution égalitaire des terres. A partir de 1952, la "reconstruction" achevée, il engage l'économie sur la voie tracée par...
Le Japon, puissance financière

■ La bourse de Tokyo. En rapide ascension depuis 1985, elle avait dépassé, en 1987, celle de New York en capitalisation. Mais l'excessive spéculation du capital financier japonais est à l'origine d'un krach rampant : depuis 1990 le cours_ des actions a...
Le Japon, puissance commerciale

■ Un bond spectaculaire. En quelques années, l'excédent commercial du Japon a décuplé. De 1982 à 1990, il est passé de 7 à 63,6 milliards de dollars (fig. 3) et le taux de couverture de la balance commerciale est incroyablement bénéficiaire: 122...
Hong Kong, Singapour, l'ASEAN

■ Une règle absolue : exporter. Depuis 1960. une industrie 1egere s'est développée autour des fabrications « grand public » : Hifi. télévi­seurs, téléphones, horlogerie, jouets. Depuis peu. le textile et le vête­ment s'orientent vers les articles de qualité et la haute...
Le personnage de Stephan dans Les Justes de Camus

Pour Camus, le problème de savoir si la fin justifie les moyens est un problème politique essentiel. Il en fait la question centrale des Justes, mais aussi de L'Homme révolté (1951) paru deux ans après cette pièce.||Rien n'est défendu de ce qui...
Quelles sont les sources de l'inégalité sociale chez Rousseau ?

« Le luxe nourrit cent pauvres dans nos villes, et en fait périr cent mille dans nos campagnes: l'argent qui circule entre les mains des riches et des artistes pour fournir à leurs superfluités, est perdu pour la subsistance du laboureur; et...
Faut-il défendre la parole contre l’écriture ?

ANALYSE DU SUJET Enoncé quelque peu énigmatique si l'on ne s'efforce pas d'analyser précisément les deux notions et d'appréhender ce qui peut être impliqué dans l'acte de parole et l'acte d'écriture. Énoncé quelque peu déroutant si l’on ne connaît pas les travaux récents...
La parole peut-elle agir ?

ANALYSE DU SUJET Il ne s'agit pas de se demander si toute « prise de parole » peut agir, niais si elle le peut (parfois?h Il serait opportun de dégager — autant que faire se peut — en quel(s) sens on peut dire que...
Peut-on vraiment parler pour ne rien dire ?

• Le problème essentiel ne serait-il pas de savoir ce que l’on peut entendre par « dire » ? Si l’on entend vouloir communiquer un « message », plus précisément vouloir communiquer le message « en tant que tel » (si c’est possible...)...
Peut-on parler pour ne rien dire ?

ANALYSE DE L’ÉNONCÉ Le verbe pouvoir, en français, renvoie à deux sens distincts. Il peut signifier une capacité. (En ce sens le sujet est le même que « Peut-on vraiment parler pour ne rien dire ? ». Il peut signifier avoir le droit de....
Le langage peut-il exprimer une réalité sans la trahir ?

  DIRECTIONS DE RECHERCHE • Le sujet est différent du sujet proposé, page 60 : « Un langage permet-il d’exprimer tout ce qui peut être pensé ? ». Il en est différent d’une part parce qu’il ne s’agit pas ici du rapport « pensée-langage »,...
Un langage permet-il d’exprimer tout ce qui peut être pensé ?

DIRECTIONS DE RECHERCHE • N’aurions-nous pas une expérience de l’inadéquation du langage à la pensée ? N’avons-nous pas le sentiment d’une distance entre notre pensée et son expression verbale ? Ne nous semble-t-il pas souvent que nous possédons la pensée mais que le langage se...
La parole et le silence.

La parole et le silence. ÉLÉMENTS DE RECHERCHE • Le sujet peut nous engager à une réflexion morale sur la légitimité du silence ou de la prise de parole en tel ou tel cas. Par exemple, le problème du « mensonge par ommission ». Ou...
Que veut-on dire lorsqu’on invoque le « tribunal de l’histoire » ?

ÉLÉMENTS DE RÉFLEXION • Qui dit tribunal dit jugement. Invoquer le tribunal de l’histoire ce serait donc invoquer le jugement de l’histoire. • Mais de quelle histoire ? Celle(s) élaborée(s) par les historiens ? En ce cas invoquer le tribunal de l’histoire ce serait invoquer un «jury»...
Souscrivez-vous à cette opinion d’un historien sur l’histoire : « C’est une illusion surannée de croire que l’histoire fournit les enseignements pratiques pour la conduite de la vie » ?

ÉLÉMENTS DE RÉFLEXION • Les premiers historiens (par exemple Plutarque, « Vie des hommes illustres ») firent en quelque sorte de l’histoire un recueil de récits édifiants, de vie de « héros » (voire un peu plus tard de « saints ») destinés...
L’historien peut-il faire l’économie d’une philosophie de l’histoire ?

DIRECTIONS DE RECHERCHE • L’historien cherche à établir de façon scientifique un certain nombre d’éléments historiques, tente d’élaborer scientifiquement des explications. Dans la mesure où la philosophie n’est pas du domaine de la science ne pourrait-on affirmer qu’il y a opposition entre «...
Pourquoi parle-t-on ?

||ANALYSE DU SUJET Remarquer qu’on ne dit que des hommes qu 'ils « parlent » (même si l’on peut admettre, en un certain sens; quil existe des langages « animaux»). Il sera donc opportun de s'interroger sur le fait que seuls les hommes...
Que pensez-vous de cette remarque de Nietzsche : « Quand on parle de l'humanité, on se représente qu’elle pourrait être ce qui sépare et distingue l’homme de la nature. Mais il n’y a pas dans la réalité de telle séparation ; les qualités « naturelles » et les qualités proprement « humaines » sont indissolublement mêlées ».

Que pensez-vous de cette remarque de Nietzsche : « Quand on parle de l'humanité, on se représente qu’elle pourrait être ce qui sépare et distingue l’homme de la nature. Mais il n’y a pas dans la réalité de telle séparation ; les qualités...
Pouvons-nous désirer mourir ?

ANALYSE DU SUJET Ne pas oublier que le verbe pouvoir renvoie à une question « défait » et à une question de « droit » : • Avons-nous le « droit » (non de « mourir» ! ni même de nous suicider) mais de...
L’inconscient n’est-il qu’un mythe ?

THÈMES DE RÉFLEXION Contre la validité de la notion d’inconscient. • Si l’on définit le psychisme par la conscience, la notion d’un psychisme inconscient recèle un scandale logique intolérable. • Certains disent : l’inconscient — par définition — n’est pas observable du «dedans» par le...
POIL DE CAROTTE: Tout le monde ne peut pas être orphelin. Jules Renard

«annette. — Moi, à votre place, j’aurais dit la vérité à M. Lepic. POIL DE CAROTTE, prenant le bol des mains d’Annette. — Qu’est-ce que je désire, Annette? Eviter les claques. Or, quoi que je fasse, M. Lepic ne m’en donne jamais; il...
LE SUJET-TEXTE

LE SUJET-TEXTE LES DOCUMENTS OFFICIELS C’est par une Circulaire ministérielle du 11 mars 1966 qu’a été introduit parmi les épreuves d’examen de la Série « Philosophie » (actuellement Série A) ce type de sujet : « Parmi les trois sujets de la série philosophique, figurera...
LA DISSERTATION PHILOSOPHIQUE - COMPRENDRE LE SUJET ET LUI RESTER « FIDÈLE»

LA DISSERTATION PHILOSOPHIQUE COMPRENDRE LE SUJET ET LUI RESTER « FIDÈLE» • Il convient à cet égard de remarquer que, trop souvent, • c'est à quoi ne songe pas le candidat alors même que le correcteur — lui — en fait le premier critère...
Antigone: Moi, je ne veux pas comprendre Jean Anouilh

«Je ne veux pas comprendre. C’est bon pour vous. Moi je suis là pour autre chose que pour comprendre. Je suis là pour vous dire non et pour mourir. »   «Vous me dégoûtez tous avec votre bonheur! Avec votre vie qu’il faut aimer...
La Résistible ascension d’Arturo Ui: Le ventre est encore fécond, d’où a surgi la bête immonde. Bertolt Brecht

ÉPILOGUE « Vous, apprenez à voir, au lieu de regarder Bêtement. Agissez au lieu de bavarder. Voilà ce qui a failli dominer une fois le monde. Les peuples ont fini par en avoir raison. Mais nul ne doit chanter victoire hors de saison...
Toute la vie est un songe. Calderon

« Le Roi songe qu’il est un roi, et vivant dans cette illusion il commande, il décrète, il gouverne; et cette majesté, seulement empruntée, s’inscrit dans le vent, et la mort en cendres la change, oh ! cruelle infortune ! Qui peut encore...
Hernani: Je suis une force qui va ! Victor Hugo

«J’aime mieux avec lui, mon Hernani, mon roi, Vivre errante, en dehors du monde et de la loi, Ayant faim, ayant soif, fuyant toute l’année, Partageant jour à jour sa pauvre destinée, Abandon, guerre, exil, deuil, misère et terreur, Que d’être impératrice...
L’Illusion comique: N’en croyez que vos yeux. Pierre Corneille

«Il donne un coup de baguette, et on tire un rideau derrière lequel sont en parade les plus beaux habits des comédiens. » (acte I, scène 2)||PRIDAMANT «Je n’ose plus m’en plaindre, on voit trop de combien Le métier qu’il a pris est meilleur...
La vie est passée, on dirait que je n’ai pas vécu. Anton Tchékhov

«La scène est vide. On entend fermer à clef toutes les portes, puis le bruit des voitures qui s’éloignent. Le silence s’installe. Dans ce silence, on entend les coups sourds d’une hache sur les arbres, un bruit solitaire et triste. On entend...
Le Théâtre et son double: Car il ne peut y avoir théâtre qu’à partir du moment où commence réellement l’impossible. Antonin Artaud

« Avec cette manie de tout rabaisser qui nous appartient aujourd’hui à tous, ‘cruauté’, quand j’ai prononcé ce mot, a tout de suite voulu dire ‘sang’ pour tout le monde. Mais ‘théâtre de la cruauté’ veut dire théâtre difficile et cruel pour...
Entretien sur le Fils naturel: Quel est l’objet d’une composition dramatique?... C’est, je crois, d’inspirer aux hommes l’amour de la vertu, l’horreur du vice. Diderot

« Quel effet cet art [il s’agit de la pantomime], joint au discours, ne produirait-il pas? Pourquoi avons-nous séparé ce que la nature a joint? A tout moment, le geste ne répond-il pas au discours ? » (« Second entretien »)||«la bonté nous...
Les Enfants du Paradis: Je suis comme je suis. J’aime plaire à qui me plaît. Arletty

«Il s’agissait d’un fait-divers, extrêmement curieux, survenu dans la vie du mime Deburau. Un jour que, parvenu au faîte de la gloire, il se promenait, une maîtresse à son bras, sur le fameux boulevard du crime, un poivrot s’était mis à injurier...
Dom Juan: Va, va, je te le donne (ce louis d’or) pour l’amour de l’humanité. Molière

«Je te suis bien obligé, mon ami, et je te rends grâce de tout mon cœur. » ||«Je crois que deux et deux sont quatre, Sganareile, et que quatre et quatre sont huit. » «DON JUAN. — Il ne se peut donc pas que...
Knock ou le triomphe de la médecine: Les gens bien portants sont des malades qui s’ignorent. Jules Romains

«knock. — Votre propos, mon cher confrère, fourmille d’inexactitudes. D’abord, j’ai quarante ans. Mes rêves, si j’en ai, ne sont pas des rêves de jeunesse. le docteur parpalaid. — Soit, mais vous n’avez jamais exercé. KNOCK. — Autre erreur. le docteur. — Comment? Ne m’avez-vous...
Profession : menteur. François Périer

«Dès l’enfance, j’ai eu le goût du mensonge. Du beau mensonge. Vocation, appel du destin... Depuis toujours, je raconte des histoires. Pour ma défense, et tant pis pour le paradoxe, je dois dire qu’il y avait une sorte d’innocence dans mes mensonges....
Le Roi se meurt: Tu vas mourir à la fin du spectacle. Eugène Ionesco

«le roi. — Qui peut vous donner la permission de toucher au Roi, à part le Roi ? marguerite. — La force nous le donne, la force des choses, le suprême Décret, les consignes. LE GARDE, pendant que Juliette se met à pousser le...
Partage de midi. Mesa, je suis Ysé, c’est moi. Paul Claudel

«Comment c’est qu’il faut l’appeler? une mère, Parce qu’elle est bonne à avoir? Et une sœur? et je la tiens, cette colonne ronde et féminine entre mes mains, Et une proie, et la fumée de sa vie me monte à la tête par le...