LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Tous les document publiés le : 2011-2-21


Titre du document Nom de l'auteur
Analyse de l'Olympia, de Manet vennesse
Parenté entre les êtres vivants et évolution lauremiette
La sincérité ou la dissimulation, dans la vie quotidienne, lequel des deux est préférable? Kathrine
Apollinaire - Le Pont Mirabeau eponator
Les cheuveux laura457
ACCENTUEL, -ELLE, adjectif. charlotte41991
Le silence de la mer VIAL57
se necesita dependienta Ayyoub_78
la belle époque thomas2200
baroque en italie may456
Racine et Shakespeare warianne
sujet : un texte de théâtre est-il suffisant en lui même pour monter un spectacle ? estelleg
theatre: histoire
"Peut-on parler de disparition de la classe ouvrière en France aujourd'hui ?" alexduXX
Misérables (chapitre (II, 8) : « L'onde et l'ombre », V. Hugo
Vous ferez de ce texte un commentaire composé, que vous organiserez de façon à mettre en lumière l'intérêt qu'il vous inspire. Vous pourriez étudier par exemple tous les éléments (émotions, sensations, souvenirs...) qui contribuent à faire naître des sentiments complexes dans l'âme du jeune homme. Ces indications ne sont pas contraignantes et vous avez toute latitude pour orienter votre lecture à votre gré. Vous vous abstiendrez seulement de présenter un commentaire linéaire ou une division artificielle entre le fond et la forme. Guillaume48715
Faire le point sur l'abandon du nucléaire en Belgique
Louis Aragon, Les Poètes, 1960. (Cinq premières strophes d'un poème qui en comprend dix-sept, extrait de « Le Discours à la Première personne », 3.) Melissa48713
J.-J. Rousseau, La Nouvelle Héloïse (1761), IVe partie, lettre 17
La vérité sort elle toujours de la bouche des enfants ?
Toutes les cultures se valent-elles ? stephanie37148
Les années 2000 en économie mroy5
Est-ce que toutes les opinions ont la même valeur ? myriamdussault
Flaubert, Madame Bovary, 1857. Vous ferez de ce texte un commentaire composé qui mette en évidence l'intérêt personnel que vous y trouvez. Vous pourrez faire apparaître, par exemple, la personnalité de l'héroïne d'après les rêves qui lui sont prêtés et les sentiments que semble lui porter son créateur. sarah48707
Discrimination ethnique à l’embauche des jeunes : Une analyse psychosociale
Fiches de révision pour le bac de français fan311
Etude électrocinétique
LA GUERRE EN AFRIQUE joujou ma jumelle
Gustave Flaubert, 1845, La première éducation sentimentale, Chap. XXIII. Éd. du Seuil, Col. Tel Quel. Zzz48702
Colette, « L'enfant malade » (nouvelle extraite du recueil Gigi) Y48701
HAMEAUX - P. de La Tour du Pin, La Quête de joie Gerard48700
Émile Zola, L'Oeuvre, 1886, Éd. Garnier-Flammarion, page 377 (commentaire) pierre48699
Balzac, La Peau de Chagrin. Vous ferez de ce texte un commentaire composé organisé à votre guise ; vous pourrez, par exemple, mettre en lumière le pittoresque de la description et montrer comment le regard du jeune homme charge « cette singulière nature » d'images qui s'accordent à son âme. edmond48698
J. Gracq, La Presqu'île Julien48697
Flaubert, Madame Bovary, Deuxième partie, Ch. XV Lynda48696
Jean Jacques Rousseau est-il hostile à un enseignement de la vie aux enfants par les fables ?
Geography essay: Why are some countries more developed than others ? gusgus
LE PONT - V. Hugo, Les Contemplations, livre VI (commentaire) Benjamin48692
A un mendiant aveugle, rapporte Roger Caillois dans son Art Poétique, à qui les passants ne donnaient presque rien, un inconnu fit soudain gagner beaucoup d'aumônes, en remplaçant simplement sur sa pancarte « aveugle de naissance » par « le printemps va venir, je ne le verrai pas ». « Voilà, commente l'auteur, le début de la littérature. » Vous partirez de cette anecdote pour réfléchir sur ce qui différencie la littérature de l'information.
« Le mensonge vrai est le domaine du romancier. » Vous analyserez et commenterez cette citation de Marthe Robert, en vous interrogeant en particulier sur sa formulation paradoxale, formulation qui vise à définir le genre littéraire romanesque. Julie48690
A l'aide d'exemples tirés de vos lectures ou puisés dans d'autres domaines artistiques, vous commenterez et vous discuterez ces propos d'Alfred de Vigny, dans la préface de son roman Cinq Mars : « A quoi bon les Arts, s'il n'étaient que le redoublement (...) de l'existence ? Eh ! bon Dieu, nous ne voyons que trop autour de nous la triste et désenchanteresse réalité : la tiédeur insupportable des demi-caractères, des ébauches de vertu et de vices, des amours irrésolues, des haines mitigées, des amitiés tremblotantes, des doctrines variables, des fidélités qui ont leur hausse ou leur baisse, des opinions qui s'évaporent ; laissez-nous rêver que parfois ont paru des hommes plus forts et plus grands, qui furent des bons ou des méchants plus résolus ; cela fait du bien. Si la valeur de votre VRAI nous poursuit dans l'Art, nous fermerons ensemble le théâtre et le livre pour ne pas le rencontrer deux fois. » Alfred de Vigny, « Réflexions sur la vérité dans l'art », Préface (1827) à Cinq-Mars (1826). Pierre48689
Il a été constaté récemment qu'un Français sur deux ne lit pas. Vous direz, d'après votre propre expérience de lecteur, de quels plaisirs se privent ceux qui ne lisent pas. Cleement48688
En vous appuyant sur des exemples précis, expliquez et discutez cette opinion d'Albert Thibaudet dans ses Réflexions sur le roman (1938) : « Ou bien le roman fait découvrir au lecteur, dans la vie la plus humble, les mêmes puissances de noblesse et de tragique que dans les vies les plus illustres, les plus éclatantes, les plus dramatiques (...), ou bien il amène le lecteur à se dégonfler de ses illusions, à prendre conscience de sa misère, de son ridicule. D'un côté il découvre à l'homme ordinaire sa grandeur, de l'autre il lui montre sa misère. »
La comptabilité nationale Ibokardes
Le régime juridique des contrats administratifs
André Gide écrit : « Notre littérature, et singulièrement la romantique, a louangé, cultivé, propagé la tristesse (...) Pour moi, je tiens pour impie le vers de Musset tant prôné : « Les plus désespérés sont les chants les plus beaux. » Êtes-vous d'accord avec cette prise de position ? Appuyez-vous sur des exemples précis. angeele48684
Baudelaire définit en ces termes le trait principal de la démarche du créateur-artiste ou écrivain : « Le génie, c'est l'enfance retrouvée à volonté. » Estimez-vous que, pour l'écrivain, la création littéraire, et, pour le lecteur, ses contacts personnels avec l'oeuvre, les aident à retrouver l'enfance ou, au contraire, les en éloignent ? Pascal48683
Dans une société en crise, où beaucoup se plaisent à proclamer la « fin des idéologies », la littérature engagée vous semble-t-elle encore de mise ? Tout en vous référant à la riche tradition des oeuvres de témoignage, de dénonciation ou de combat, vous tenterez de définir les enjeux et les limites de la notion d'engagement de l'écrivain. Mathieu48682
« Je crois qu'une oeuvre d'art, quelle qu'elle soit, vit à deux conditions : la première, de plaire à la foule, et la seconde, de plaire aux connaisseurs. Dans toute production qui atteint l'un de ces deux buts, il y a un talent incontestable... Mais le vrai talent, seul durable, doit les atteindre tous les deux à la fois. » Que pensez-vous de ce jugement de Musset ? Vous justifierez vos arguments par des exemples empruntés à la littérature ou au cinéma. Charlotes48681
Certaines éditions de poche, pour faciliter le choix du lecteur éventuel, présentent au dos du volume un bref résumé de l'ouvrage publié. Quelles réflexions cette pratique vous inspire-t-elle ? L'intérêt de l'oeuvre romanesque se réduit-il à l'anecdote ou fait-il intervenir d'autres éléments ? agathe48680
A la fin de l'âge romantique, le grand critique russe Biélinski a affirmé que l'idéal, la beauté, la poésie n'avaient aucune place dans l'oeuvre d'art : seul importait qu'elle fût un fidèle miroir de la réalité. Cinquante ans plus tard, Anatole France écrit : « L'artiste doit aimer la vie et nous la montrer belle. Sinon nous en douterions. » A l'aide d'exemples empruntés à vos lectures, vous direz si, à votre avis, l'artiste, et spécialement l'écrivain doit nous présenter une image idéale de la vie. brigitte48679
Le poète breton contemporain Eugène Guillevic écrit à propos de son art : « Je crois que la poésie est un moyen de connaissance, un des moyens d'apprendre le monde. Il y a toutes sortes de moyens de connaissance. Pour important que soit le rôle de la science, ce n'est pas le seul. Nous ne devons nous priver d'aucun de ces moyens. Il n'y a pas que la connaissance purement intellectuelle qui est connaissance. Après tout, le meilleur moyen de connaître une pomme, c'est de la manger... » Quelle conception personnelle avez-vous du rôle de la poésie dans la vie humaine ? Appuyez votre réflexion sur celle de Guillevic et sur des exemples précis. agathe48678
Après l'Amour, la Guerre est sans doute le thème littéraire le plus exploité. Racontée, commentée, glorifiée ou critiquée, la Guerre occupe tous les genres de la littérature universelle. En vous référant à des exemples précis vous étudierez, en un développement organisé, la façon dont ce thème est abordé dans les oeuvres littéraires que vous connaissez. Laure48677
La littérature et les autres arts ont toujours traité avec une particulière faveur le thème du monstre : être fabuleux, créature de cau-chemar, personnage infernal, homme ou femme au comportement insolite et terrifiant. Sans dresser un répertoire de ces créations, et donc en évitant toute énumération fastidieuse, vous essaierez d'expliquer, à partir d'exemples précis que vous analyserez soigneusement, l'espèce de fascination qu'exerce ce thème sur la personnalité du lecteur ou du spectateur, et même, si cet aspect vous intéresse, sur l'imagination du créateur. wognin0leeandre48676
Répondant à la question : « Que peut la littérature ? », l'écrivain Yves Berger affirmait lors d'un débat : « La littérature et la vie ne font pas bon ménage : comment le pourraient-elles alors que la première tourne le dos à l'autre ?... Pour moi, tous les livres, même les plus noirs, sont des livres paradisiaques. Des livres hors la vie, où rêver... » Croyez-vous à un tel divorce entre la littérature et la vie ? Votre réflexion devra s'appuyer sur des exemples précis. josuee48675
Aimez-vous les contes ? Lucie48674
En prenant appui sur les pièces de théâtre que vous avez lues, étudiées ou vu jouer, dites ce que vous pensez des remarques suivantes d'un directeur de théâtre contemporain : « Notre volonté est de mettre sur scène la société, la présenter et provoquer vis-à-vis d'elle des regards critiques. C'est une fonction du théâtre. Elle n'est pas nouvelle. Molière, et bien avant lui, Sophocle 1 l'avaient ainsi comprise. Mais dans le même temps, le théâtre doit être un lieu où se libèrent les forces de l'imagination, où s'organise le rêve. Ces deux fonctions ne sont pas contradictoires. » Etudiants
Le théâtre n'est pas le pays du réel ; il y a des arbres de carton, des palais de toile, un ciel de haillons, des diamants de verre, de l'or de clinquant, du fard sur la pêche, du rouge sur la joue, un soleil qui sort de dessous terre. C'est le pays du vrai : il y a des coeurs humains sur la scène, des coeurs humains dans la coulisse, des coeurs humains dans la salle. Victor Hugo, Post-Scriptum de ma vie. Vous expliquerez et commenterez cette double affirmation. Vous pourriez, par exemple, montrer que, sous la forme d'un apparent paradoxe, elle reflète la dualité de l'univers théâtral.
Baudelaire écrit dans Fusées : « J'ai trouvé la définition du Beau, — de mon Beau. C'est quelque chose d'ardent et de triste [...]. Je ne prétends pas que la joie ne puisse pas s'associer avec la Beauté, mais je dis que la joie en est un des ornements les plus vulgaires. » En ayant soin d'appuyer votre argumentation sur des exemples précis empruntés aux oeuvres littéraires que vous connaissez (et, si vous le jugez bon, à d'autres formes de l'expression artistique) vous direz si vous souscrivez à cette conception de la beauté ou si elle vous paraît caractéristique d'un auteur et d'une époque. Bla48671
TROISIÈME SUJET: L' ESSAI LITTÉRAIRE Joelle48670
Nier l'évidence a-t-il un sens ? abir48669
L'évidence est-elle un critère fiable de vérité ?
L'homme peut-il être un objet scientifique comme les autres ?
La maladie n'est-elle qu'une panne ?
Un être vivant peut-il être comparé à une machine ?
Pourquoi dit-on des mathématiques qu'elles sont des sciences exactes ?
Quelle différence y a-t-il entre une vérité mathématique et une vérité expérimentale ? Marie48663
L'intuition et le raisonnement formel en mathématique ? annabelle48662
Que signifie pour le savant la notion d'imprévisible ?
Un exemple peut-il être une preuve ?
Pourquoi un fait nécessite-t-il d'être fondé ?
Le terme « expérience » a-t-il le même sens dans les expressions : « avoir de l'expérience » et « faire une expérience » ?
La science est-elle créatrice ou destructrice de valeurs ?
Le savant doit-il douter ou être certain ?
Le concept de nature est-il un concept scientifique ?
Présentation de Jean de La Fontaine + Anthologie de textes lanlieuz
La science a-t-elle le monopole de l'objectivité ?
Qu'est-ce qu'une loi ?
Penser est-ce avoir des opinions ?
Nature, fonction et valeur de l'analyse.
L'imagination est-elle une mémoire sans contrôle ? Yousra48649
Peut-on communiquer son expérience à autrui ? auguste48648
Pourquoi les hommes ont-ils tant de mal à s'entendre et à se comprendre ?
Parler est-ce dominer ? (Langage et Domination)
Que veut-on dire lorsqu'on évoque le pouvoir des mots ? Fanny48645
Tout peut-il se dire ? Thibault48644
Comment a-t-on pu dire à la fois que l'attention enrichit la perception et qu'elle la restreint ? rosanna48643
Quels sont les divers sens du mot "raison" ?
LA MORALITE DU THEATRE DE MOLIERE Caroline48641
Expliquer et apprécier cette pensée de Pascal : « La mémoire est nécessaire dans toutes les opérations de la raison » (de la pensée). Laurent48640
La croissance dans les pays du Tiers-Monde (1945-début des années 70) claclacla
Qu'est-ce qu'une nature morte ? claclacla
Parler est-ce agir ? claclacla
Les fondements théoriques des échanges internationaux. atha
Dans la préface de son Dictionnaire philosophique portatif, Voltaire écrit "Nous avons tâché de joindre l'agréable à l'utile [...]. Les personnes de tout état trouveront de quoi s'instruire en s'amusant." Pensez-vous, comme Voltaire, que l'humour et la fantaisie soient des stratégies efficaces pour argumenter ? Jaques0antoine48635
Est-il exact de considérer l'attention comme un « état anormal, en contradiction avec la condition fondamentale de la vie psychologique ? Micheele48634
Sait-on toujours bien ce que l'on dit ?

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit