LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Tous les document publiés le : 2011-4-27


Titre du document Nom de l'auteur
La Campagne de France Ephr4
Albert Camus – L'Etranger (analyse et fiche de lecture) lankorst
Do you think it is the role of celebrities to get involved in humanitarian or political issues ? cloclo78
L'oeuvre d'art à l'époque de sa reproductibilité technique, Walter Benjamin samy.benchek
Zola et l'affaire Dreyfus
Analyse de l'Art Poétique. Chant I (Boileau)
Mexico exposé 2nd lidoou
Quels sont les moyens dont l'homme dispose pour maitriser l'eau ? camille80300
CONFLITS DE CLASSE ET CHANGEMENT SOCIAL chez Karl Marx jojo971
Boileau avant l'Art Poétique.
Actualité et permanence du romantisme.
Le 22 septembre
Jean-Jacques Rousseau, Émile ou de l'Éducation. Vous ferez de ce texte un résumé ou une analyse. Puis vous choisirez un problème étudié ou abordé dans le texte ; vous en préciserez les données et vous exposerez, en le justifiant, votre point de vue personnel.
Michel Tournier, Vendredi ou la vie sauvage.
Montherlant, Service inutile
1909. Guillaume Apollinaire, Alcools.
Simone de Beauvoir, La Vieillesse.
Jules Barbey d'aurevilly, L'Ensorcelée.
Jean-Paul Sartre, Qu'est-ce que la Littérature ?
Un critique contemporain écrit : « Le plaisir poétique n'est pas un plaisir facile », et, plus loin : « La soif de merveilleux et d'évasion qu'éprouvent les adolescents, et la place réduite qui est faite dans leur vie et dans leur culture à la poésie, expliquent peut-être en partie le développement prodigieux, dans notre société, de la chanson. » Vous commenterez et discuterez ces deux assertions, en précisant et comparant les plaisirs que vous apportent respectivement la poésie et la chanson.
Eugène Fromentin (1820-1876), Dominique
Romain Rolland (1866-1944), Compagnons de route.
La scène se situe à Paris, pendant l'été 1839. Les deux héros viennent de lier connaissance et flânent dans les rues de la ville.
Paul Valéry, Variété IV
« De tous les poèmes écrits depuis des siècles, que reste-t-il ? Des cris du c½ur. Si nous nous penchons au-dessus de ces flots parlants, se distinguent d'abord des phrases, des vers, comme si les poèmes sombraient dans la mémoire pour ne laisser sauves que des formules magiques où s'agrippent, au cours du naufrage, nos sentiments. » Max-Pol Fouchet Cette réflexion de Max-Pol Fouchet coïncide-t-elle avec votre propre expérience de la lecture des poètes ou demandez-vous autre chose à la poésie? Essayer de préciser votre pensée dans un développement ordonné.
José Cabanis, Des jardins en Espagne.
Buffon (1707-1788), Premier discours sur la manière de traiter l'Histoire Naturelle
L. F. Céline, Voyage au bout de la nuit.
Paul Valéry - Léonard et les philosophes - Oeuvres, tome 1, Paris, Gallimard, bibliothèque de la Pléiade, p.1243-1246 (commentaire)
Analyse textuelle: Breton, André, Manifestes du surréalisme
Introduction à la Philosophie Kortout
Bertrand de Jouvenel, article de l'ouvrage collectif Économie et société humaine
Marcel Proust, Sodome et Gomorrhe, II.
Peter Baumann, Helmut Uhlig, Pas de place pour les hommes sauvages.
Robert Desnos, poète né à Paris en 1900, mort en déportation en 1945, a composé ce poème alors qu'il était pleinement engagé dans la Résistance.
Victor Hugo, noté dans son Journal intime
le désir est-il la marque de la misère de l'Homme ?
Le bouc émissaire.
Voiles au port.
Georges Peninou, Le monde. Vous ferez de ce texte un résumé ou une analyse.
En vous référant aux pièces de théâtre que vous avez lues, étudiées, ou vu jouer, dites les réflexions que vous inspirent ces remarques d'un directeur de troupe théâtrale : « Notre volonté est de mettre sur scène la société, la présenter et provoquer vis-à-vis d'elle des regards critiques. C'est une fonction du théâtre. Elle n'est pas nouvelle. Molière l'avait bien compris. Mais dans le même temps, le théâtre doit être un lieu où se libèrent les forces de l'imagination, où s'organise le rêve. Ces deux fonctions ne sont pas contradictoires. »
André Gide, Les nourritures terrestres, 1897. Vous ferez un commentaire composé de cette page. Vous pourriez, par exemple, étudier par quels moyens (variété du vocabulaire, parallélismes, rythmes...) l'écrivain rend sensibles les transformations et la « féerie » du paysage en cette heure privilégiée.
Edgar Morin, Le cinéma ou l'Homme imaginaire
En vous appuyant sur des exemples précis, expliquez et discutez cette opinion d'Albert Thibaudet dans ses Réflexions sur le roman (1938) : « Ou bien le roman fait découvrir au lecteur, dans la vie la plus humble, les mêmes puissances de noblesse et de tragique que dans les vies les plus illustres, les plus éclatantes, les plus dramatiques (...), ou bien il amène le lecteur à se dégonfler de ses illusions, à prendre conscience de sa misère, de son ridicule. D'un côté il découvre à l'homme ordinaire sa grandeur, de l'autre il lui montre sa misère. »
Émile Zola, La fortune des Rougon.
Faites-nous de bonne langue...
TP HISTOLOGIE lr11
Lecture analytique n° 2 : Article « Autorité politique » Denis Diderot, Encyclopédie
Fabrice del Dongo de retour en Italie dans sa famille...
J. Guéhenno (1890-1978), Ce que je crois.
Sido, la mère de Colette, revient de l'enterrement de son mari.
Le loisir. Jean-Marie Domenach
Albert Cohen, Belle du Seigneur.
Joseph Leif, Pièges et mystifications de la parole.
Coeur à coeur
Hippolyte Taine, Philosophie de l'art
Alain Robbe-Grillet, Les Gommes, prologue 1, édition de Minuit.
Jacques Rigaud, La Culture pour vivre
Les nymphéas de la Vivonne.
Julien Gracq, En lisant, en écrivant
Le poète breton contemporain Eugène Guillevic écrit à propos de son art : « Je crois que la poésie est un moyen de connaissance, un des moyens d'apprendre le monde. Il y a toutes sortes de moyens de connaissance. Pour important que soit le rôle de la science, ce n'est pas le seul. Nous ne devons nous priver d'aucun de ces moyens. Il n'y a pas que la connaissance purement intellectuelle qui est connaissance. Après tout, le meilleur moyen de connaître une pomme, c'est de la manger... » Quelle conception personnelle avez-vous du rôle de la poésie dans la vie humaine ? Appuyez votre réflexion sur celle de Guillevic et sur des exemples précis.
Vocabulaire.
Pierre Mendès-France, La République moderne
Robert Escarpit, Le littéraire et le social
Pierrots.
Mon plaisir de lire
Lévi-Strauss, Tristes tropiques. Vous ferez d'abord de ce texte, à votre gré, un résumé (en suivant le fil du texte) ou une analyse (en reconstituant la structure logique de la pensée, c'est-à-dire mettant en relief l'idée principale et les rapports qu'entretiennent avec elle les idées secondaires).
L'éducation. La Fontaine, Fables, VIII, 24.
J. Gracq, En lisant, en écrivant.
J. Gracq, La presqu'île.
Grenier, La vie quotidienne
Cavanna, Les Russkoffs
Littérature et passe culturel
Stendhal Le Rouge et le Noir, II, 10.
Michel Tournier, Le vent Paraclet
Le pont.
Pour une sociologie à partir des jeux.
André Malraux, Antimémoires
Comment voulez-vous vivre ?
Sur la côte d'Armor
Delacroix, Journal
Alain, Propos sur l'éducation, 1932. Vous ferez de ce texte un résumé ou une analyse.
Gustave Flaubert, L'Éducation sentimentale (classiques Garnier, t. II)
Frédéric Gaussen, Le monde
Sens et non-sens de la violence.
Réinventer la fête.
Vue de Normandie.
Sensiblerie ou sensibilité.
Roger Martin du Gard, répondant à un de ses admirateurs qui lui demandait de le guider dans ses lectures, écrit : « Les lectures, comme les voyages, les promenades et les repas, ne prennent leur valeur que par le besoin qu'on en a. Tel livre que j'ai rejeté il y a un an sans pouvoir le finir, me bouleverse aujourd'hui... Lisez le livre qui vous sollicite, et n'hésitez pas à le rejeter si vous ne l'assimilez pas sans effort. Le moins de contrainte possible en ces matières ! » (Correspondance générale, Tome II, 1980.) Que pensez-vous de cette réponse ? Correspond-elle à votre propre expérience? Dans quelle mesure un enseignement de la littérature est-il compatible avec ce point de vue? En un développement composé, vous commenterez et discuterez ce texte en vous fondant sur des exemples précis.
Nous sommes en 1847. La famille du narrateur, âgé d'une quinzaine d'années, quitte Saint-Étienne pour s'installer à Nantes. L'adolescent, à qui ses parents mènent la vie dure, rêve d'évasion.
Jean Guéhenno, Carnets du vieil écrivain
Douceur du soir !...
Jean Servier, L'Homme et l'Invisible
Vous comparerez ces deux textes sous forme d'un commentaire composé. Vous prendrez soin que cette confrontation ne prenne pas l'allure de deux études successives et juxtaposées, mais constitue un devoir unique qui examine simultanément les deux extraits. Vous pourrez étudier, notamment, comment la mise en scène de ces deux rencontres met en valeur aussi bien le narrateur que le personnage de Napoléon.
Chateaubriand a rencontré deux fois Bonaparte : en 1802, après la publication du Génie du Christianisme qui servit les desseins politiques du Premier Consul; le 18 mars 1804y trois jours avant l'exécution du duc d'Enghien, arrêté le 15, qui devait faire de Chateaubriand un adversaire déterminé de Napoléon. Voici, tirés des Mémoires d'Outre-Tombe, les passages qui évoquent ces deux rencontres.
Simone Weil (1909-1943), L'Enracinement.
Dossier sur le Diable
EAST-WEST RELATIONS IN THE POST-WAR PERIOD shazzz
« Si René n'existait pas, je ne l'écrirais plus : s'il m'était possible de le détruire, je le détruirais : il a infesté l'esprit d'une partie de la jeunesse, effet que je n'avais pu prévoir, car j'avais au contraire voulu la corriger », écrit Chateaubriand dans les Mémoires d'Outre-Tombe à propos ^'une de ses ½uvres qui connut un succès littéraire exceptionnel mai» aux effets inattendus et souvent nocifs sur la jeunesse de son époque : l'½uvre suscita des attitudes désespérées qui allèrent parfois jusqu'au suicide. Pensez-vous que l'écrivain ou l'artiste en général, quelle que soit l'époque Où il vit, soit responsable des conséquences, individuelles et collectives, que le public peut tirer de son ½uvre ? Vous appuierez votre démonstration sur l'analyse d'exemples précis.
Énigme
Christiane Singer, La mort viennoise
Le troc
A l'aide d'exemples tirés de vos lectures ou puisés dans d'autres domaines artistiques, vous commenterez et vous discuterez ces propos d'Alfred de Vigny, dans la préface de son roman Cinq-Mars...
Madame de Staël (1766-1817), De la littérature, deuxième partie, ch. IV, « Des femmes qui cultivent les Lettres ».
Jean Giono, Le chant du monde.
Réflexions d'un biologiste sur les examens.
Marcel Arland, Terre natale
Jean Hamburger, Un jour, un homme
Jules Laforgue (1840-1887), Premiers poèmes.
Frédéric Gaussen
Science et médias
Mais la distance est si grande entre la façon dont on vit et celle dont on devrait vivre, que quiconque ferme les yeux sur ce qui est et ne veut voir que ce qui devrait être apprend plutôt à se perdre qu'à se conserver ... Le Prince Machiavel, Nicolas. Commentez cette citation.

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit