LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits

Tous les document publiés le : 2013-11-1


Titre du document Nom de l'auteur
dissertation n974-218124
hygiene dentaire nathou972-218119
Un plaisir peut il etre mauvais? marie34310-218111
Fiche de lecture le message l1holl1-218114
Le dormeur du val fyuhuh-218106
Chapitre 2 Une expérience du docteur Le passager, auquel on n'a rien dit de la destination du navire qui le porte, ne peut deviner sur quel point du globe il met le pied, lorsqu'il débarque à Gibraltar.
- Depuis combien de temps est-il dans cet état ?
personnage célèbre, grâce à la réputation que lui faisaient ses talents et sa fortune, était comme une sorte de souverain en voyage.
En effet, les déportés ne sont pas seulement employés par
Chapitre 1 Le préside de Ceuta Le 21 septembre, trois semaines après
question de temps.
Mais d'où ce secours aurait-il pu venir ?
le docteur avait vu rôder dans les jardins de la villa Bellini.
continu, avec des crescendos d'ouragan, ainsi qu'eut fait une immense chaudière, dont la vapeur surchauffée eût soulevé les soupapes.
Chapitre 7 La Casa Inglese Le lendemain, vers une heure de l'après-midi, le docteur et Pierre Bathory se préparèrent à quitter le bord.
ouvertement du moins.
- Vraiment ?
gendarmes du pays.
nuit, n'est-ce pas ?
Chapitre 6 Aux environs de Catane Si l'homme eût été chargé de fabriquer le globe terrestre, il l'aurait sans doute monté sur un tour, il l'aurait fait mécaniquement, comme une bille de billard, sans lui laisser ni une aspérité ni une ride.
leurs ancêtres si terribles à l'époque des razzias barbaresques.
demanda, de préférence, à l'accompagner jusqu'en Sicile.
docteur put craindre un instant qu'elle n'eût deviné en lui le comte Sandorf.
- C'est ma mère et ma soeur à la fois !
- Non, je ne suis qu'un pêcheur.
- Faites ce qu'il faut », répondit le docteur.
conspirations.
Les choses étant ainsi, que l'on juge de ce que le docteur dut éprouver, quand, le 20 août, une dépêche de son agent arriva au Stadthaus par le fil de Malte à Antékirtta.
très sûr, quelle que fût la direction du vent.
avec moins de précipitation et par conséquent plus de prudence, dans l'intérêt même de Sava ?
les défendrai comme je l'entends !
Elle ne put achever.
vieille femme, dont les jours étaient comptés.
- Je te les dirai !
Mela, Pline, Procope, signalèrent les effroyables dangers, en chantant ou décrivant ces Syrtes, ces « entraînantes, » véritable sens de leur nom.
reconnu, et, on le répète, s'il n'avait rien à craindre pour sa vie, il lui importait que l'on crût à sa mort.
de la force morale unie à la force physique il peut sortir de la machine humaine !
D'ailleurs, on le sait, la correspondance ne se faisait qu'en langage chiffré, et par une méthode qui, si elle exigeait le secret, donnait du moins une sécurité absolue.
Cependant, la convalescence de Pierre suivait son cours régulier.
la pensée de sa mère qui le pleurait, puis cette résurrection du comte Mathias Sandorf, vivant sous le nom du docteur Antékirtt - Mathias Sandorf, l'ami le plus dévoué de son père, - tout cela était bien pour troubler une âme si éprouvée déjà.
venait de se réveiller par la volonté du docteur.
Partie 3 TROISIÈME PARTIE Chapitre 1 Méditerranée « La Méditerranée est belle, surtout par deux caractères : son cadre si harmonique, et la vivacité, la transparence de l'air et de la lumière... Telle qu'elle est, elle trempe admirablement l'homme.
vapeurs, faite d'un trait plus clair, venait de s'effacer.
- Oui, Pointe Pescade, oui !
de le suivre, mais il eut bientôt perdu ses traces.
compréhensible satisfaction.
rien recevoir.
Chapitre 7 Complications Il y avait quatorze ans déjà, Silas Toronthal avait quitté Trieste pour venir s'établir à Raguse, en ce magnifique hôtel du Stradone.
un certain enjouement de propos et de gestes, - tout cela indiquait une nature franche et généreuse.
aller courir à la recherche d'un logement incertain.
Il s'était décidé à faire enlever Pierre Bathory.
Puis, Pierre Bathory éprouva encore cette joie de revoir Sava Toronthal, le dimanche suivant, à l'église des Franciscains.
dirait tout ce qu'il savait de Silas Toronthal et de Sarcany, son complice ; il l'associerait à son oeuvre.
suivre.
Ce qu'il n'hésita pas à dire, c'est que, sans l'acte odieux de cet Espagnol qui avait livré les fugitifs recueillis dans la maison du pêcheur Andréa Ferrato, très probablement le comte Mathias Sandorf et Étienne Bathory eussent échappé à la poursuite des agents de Rovigno.
aborder l'autre.
docteur.
le docteur, il se faisait comme une sorte d'affinité chimique, une cohésion, qui, de jour en jour, les liait davantage.
- Il ne refusera pas ce qu'un ami de son père insistera pour lui faire accepter !
girouette dominait quelques têtes de verdure.
d'un paratonnerre, parvinrent à s'enfuir du donjon de Pisino, et ils tombèrent dans le torrent de la Foïba, au moment où Ladislas Zathmar, saisi par les gardiens, était mis dans l'impossibilité de les suivre.
Le docteur, tout en songeant à son entrevue avec Mme Bathory, suivait une des contre-allées, et il fut bientôt arrivé au Borgo-Pille, sorte de bras de pierre qui s'allonge hors du triple vêtement des fortifications de Raguse.
de véritables escaliers, - qui conduisent à des habitations plus que modestes !
tréteaux de sa baraque.
- Et Cap Matifou ?
entraînés si loin de leur pays, à quelques centaines de lieues de cette Provence qu'ils désiraient tant revoir !
ses treize noeuds et demi à l'heure.
Quant à l'étranger, à peine avait-il fait quelques pas dans la direction du quai, qu'il se trouva en présence de cette jeune fille et de son père, lesquels avaient assisté à toute cette scène.
introduits à l'avant sous la quille du trabacolo, afin de le soulever quelque peu, de manière à déterminer l'ébranlement qui l'entraînerait vers la mer.
« Voyez !
grâce à ce pigeon, avons-nous le moyen de connaître quel est le destinataire du billet, à la condition, toutefois, qu'il demeure à Trieste ?
Chapitre 2 Le lancement du trabacolo « Ainsi, ça ne va pas ?
besoin, menaçait-elle de leur manquer ?
À la Zingare !
Chapitre 1 Pescade et Matifou Quinze ans après les derniers événements qui terminent le prologue de cette histoire, le 24 mai 1882, c'était jour de fête à Raguse, l'une des principales villes des provinces dalmates.
Le pêcheur, en effet, avait été emprisonné, jugé, condamné à la peine des galères perpétuelles pour avoir donné refuge aux fugitifs.
haie, que délimitait au fond le petit ruisseau.
répondit le pêcheur.
« Et quelle est la distance en droite ligne, qui sépare le port de Rovigno du point le plus rapproché de la côte italienne ?
- Il s'agit de nous, en effet, répondit Étienne Bathory.
En un instant, Maria eut déposé sur la table un peu de porc salé, du poisson bouilli, du pain, une fiasque de vin du pays, du raisin sec, avec deux verres, deux assiettes, du linge blanc.
confierait ledit portefeuille de la part dudit banquier, avec mille excuses pour nous avoir fait attendre !
Chapitre 8 La maison du pêcheur Ferrato Andréa Ferrato était Corse, originaire de Santa Manza, petit port de l'arrondissement de Sartène, situé derrière un retour de la pointe méridionale de l'île.
« Non, brigadier, répondit cet homme ; mais, ce matin, une heure après avoir quitté la ville, j'ai aperçu deux hommes qui venaient de prendre pied sur la pointe du canal de Lème.
se rendaient aux salines du voisinage, et peut-être même jusqu'aux importantes exploitations de Stagnon ou de Pirano, dans l'ouest de la province.
immédiat.
Repose encore et reprends les forces dont tu auras bientôt besoin !
Chapitre 7 Le torrent de la Foïba Il était environ onze heures du soir.
courant électrique pour aller se perdre dans les eaux de ce gouffre du Buco.
l'eut observé à son tour.
avait bientôt opposé un infranchissable obstacle.
..................... Puis les voix s'éteignirent, et le bruit d'une porte, qui se refermait, se fit entendre.
on ne sait.
l'être qu'au moyen de la grille !
À partir de ce moment, les demandes et les réponses furent très nettement faites de part et d'autre.
matin, après un voyage de quinze heures.
Chapitre 5 Avant, pendant et après le jugement L'Istrie, que les traités de 1815 ont fait entrer dans le royaume austro-hongrois, est une presqu'île triangulaire, dont l'isthme forme la base sur la plus grande largeur du triangle.
absolument dénué de sens : amnetnore velessuot etseirted zerrevnes Cette fois, Sarcany jeta la grille sur la table en jurant comme un matelot.
- On le peut.
www.feedbooks.com Food for the mind
Un groupe de naufragés d'un millier de personnes se retrouve sur l'île Hoste, près du Cap Horn.
Vous avez aimé ce livre ?
- Non, mon Cap !
château d'Artenak !
« En avant !
quarante tonneaux.
comme agent à l'étranger.
Chapitre 4 Antékirtta Quinze heures après avoir quitté le littoral de la Tripolitaine, l'Electric 2 était signalé par les vigies d'Antékirtta, et, dans l'après-midi, il venait mouiller au fond du port.
En entrant dans la maison de Ladislas Zathmar, Sarcany n'avait eu qu'un but : s'emparer de la grille, qui servait à déchiffrer les cryptogrammes.
clef sur la jeune fille dont le sort allait se décider.
coussins empilés dans les angles, un double tapis jeté sur la mosaïque du sol, une table basse qui portait encore les restes d'un repas, au fond, un divan recouvert d'une étoffe de laine, voilà ce que Pointe Pescade vit tout d'abord.
précieux présent du docteur, dont il pouvait faire bon usage.
Toutefois, l'émerveillement des spectateurs fut porté au comble, et leur enthousiasme s'acheva dans un immense hurrah qui dut s'entendre au-delà des limites de l'oasis.
comparable à celui du tambour.
Ces étrangers, ces Mouçafirs, personne n'eût pu les reconnaître pour des Européens sous leur costume arabe.
cette fête des Cigognes, dont la légende est toujours en honneur dans les pays orientaux de l'Afrique.
prononcer une parole, cherchant le moindre indice qui eût pu les mettre sur les traces qu'ils cherchaient.
admettant qu'elle fût obtenue.
Soudain il poussa un cri, et, se tordant sous la douleur, il essaya vainement de repousser Cap Matifou.
comte, vous auriez raison de penser que quelque événement prochain... - Aucunement, répondit Mathias Sandorf ; mais, dans la haute banque, on est quelquefois informé de choses que le public ne connaît que plus tard.
guérie, bien guérie, Mme Bathory était assise dans sa chambre, quand le docteur et son fils vinrent l'y retrouver.
Partie 5 CINQUIÈME PARTIE Chapitre 1 Poignée de main de Cap Matifou Si le
Mme Bathory les effets du souvenir, anéantis par son état actuel, et cela, dans des circonstances tellement saisissantes qu'une réaction put se produire en son esprit.
C'était Borik.
Mais, telle est la transparence de ces vertes eaux, qu'on voyait nettement le fond de pierres noires et de sable légèrement strié, sur lequel mordaient les ancres, auxquelles la réfraction donnait des formes fantastiques.
relâcher à Gibraltar.
vous a point quitté depuis votre départ de Raguse.
conjonctures.
chute.
lacet des sentiers.
« Et puis, lorsque vous serez parvenu à déchiffrer ce billet, - si vous y parvenez, - vous verrez qu'il ne s'agit que d'affaires purement privées, sans aucune importance, et, par conséquent, dont il n'y aura aucun profit à tirer pour vous... ni pour moi !
suivit, sans pouvoir rien surprendre de leur entretien - à son grand regret.
prêter au besoin main-forte à Pointe Pescade, furent envoyés à Monaco, où le docteur, Pierre et Luigi devaient se rendre avec le Ferrato, dès que le moment en serait venu.
Chapitre 4 Le dernier enjeu Les salons du Cercle des Étrangers - vulgairement le Casino - étaient ouverts depuis onze heures.
avenir !
En résumé, à la suite de cette soirée qui allait devenir célèbre dans les fastes de Monte-Carlo, par suite de leur obstination à lutter contre une série de dix-sept rouges au trente et quarante, il ne restait plus aux deux associés qu'une somme inférieure à deux cent mille francs.
Chapitre 3 Dix-sept fois « Dix-sept fois ?
était neuf heures moins cinq - où le docteur l'interrompit une dernière fois en disant : « Carpena est à la porte de la résidence.
- En cela vous vous trompez, monsieur, reprit le docteur.
Commercial Square, revinrent à bord, au moment où le canon, le « first gun fire », annonçait la fermeture des portes de cette ville, aussi disciplinairement tenue qu'un pénitencier de Norfolk ou de Cayenne.
domination absolue ; l'autre, Zirone, a péri dans sa dernière expédition en Sicile.
« Je n'ai rien à tirer d'une conspiration... - Si, peut-être !
Chapitre 1 Le pigeon voyageur   Trieste, la capitale de l'Illyrie, se divise
Comment concilier croissance économique et développement durable ? jessyk06-218103
Recette eric00-218104
Comment concilier croissance économique et développement durable ? jessyk06-218103
juges.
Juglar Joseph Clément , 1819-1905, né à Paris, médecin et économiste français.
Jugurtha.
juif. n.m. et adj., personne appartenant à la communauté israélite

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit