Alice au pays du langage Le langage et le jeu : la question du non-sens de Lewis Carroll

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La fonction du langage poétique, dans l'Essai ... >>


Partager

Alice au pays du langage Le langage et le jeu : la question du non-sens de Lewis Carroll

Philosophie

Aperçu du corrigé : Alice au pays du langage Le langage et le jeu : la question du non-sens de Lewis Carroll



Publié le : 13/10/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Alice au pays du langage  Le langage et le jeu : la question du non-sens de Lewis Carroll
Zoom

«- Voudriez-vous je vous prie, me dire quel chemin je dois prendre pour m\'en aller d\'ici 1

 

- Cela dépend en grande partie du lieu où vous voulez vous rendre.

 

- Je ne me soucie pas trop du lieu ... , dit Alice.

 

- En ce cas, peu importe quel chemin vous prendrez, déclara le Chat.

 

- ... pourvu que j\'arrive quelque part, ajouta, en matière d\'explication, Alice.

 

- Oh ! dit le Chat, vous pouvez être certaine d\'y arriver, pourvu seulement que vous marchiez assez longtemps.» 

 

Homonymes, mots à double acception, clichés en tout genre, le langage multiplie les lieux d\'embûches. Si bien qu\'un dialogue peut aboutir à d\'étranges désaccords ...

 

«- Dans cette histoire-là, tout commence par le thé, expliqua le Chapelier.

 

- Bien entendu, tout commence par un t, répliqua le Roi d\'un ton acerbe. Me prenez-vous pour un âne 1 Continuez !» 

 

... comme à des accords improbables :

 

Le Roi, au chapitre vn de De l\'tautre c6té du miroir, qui attend des messagers, demande à Alice :

 

«- Regardez donc sur la route et dites-moi si l\'un ou l\'autre d\'entre eux ne revient pas. Eh bien, qui voyez-vous 1

 

- Personne, répondit Alice (\"1 see nobody on the road\").

 

- Je donnerais cher pour avoir des yeux comme les vôtres, fit observer, d\'un ton irté, le monarque ...»

 

Et le quiproquo se prolonge à l\'arrivée du messager :

 

«- Qui avez-vous dépassé sur la route 1 s\'enquit le Roi ...

 

- Personne, dit le messager.

 

- Parfaitement exact, dit le Roi; cette jeune fille l\'a vu, elle aussi. Donc : qui marche plus lentement que vous ? Personne.

 

- Tout au contraire, répondit aigrement le messager : qui marche plus vite que moi 1 Personne, j\'en suis sûr.» 5

 

Au-delà, le langage semble décoller de toute réalité et devenir une pure jonglerie verbale :

 

«- Elles apprenaient aussi à dessiner, poursuivit le Loir en bâillant ... et elles dessinaient toute sorte de choses ... tout ce qui començait par une L ...

 

- Pourquoi parune L ? s\'enquit Alice.

 

- Pourquoi pas ?

 

( )

 

- Qui commençait par une L, tels des lance-pierres, la lune, la lucidité, la lurette - vous savez que l\'on dit de certains événements qu\'ils se sont produits il y a belle lurette -; avez-vous jamais vu un dessin représentant




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Alice au pays du langage  Le langage et le jeu : la question du non-sens de Lewis Carroll Corrigé de 5163 mots (soit 8 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Alice au pays du langage Le langage et le jeu : la question du non-sens de Lewis Carroll" a obtenu la note de : aucune note

Alice au pays du langage Le langage et le jeu : la question du non-sens de Lewis Carroll

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit