NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< K . MARX, Principes d'une critique de l'écono ... «Justice-Force»: PASCAL,Pensées >>


Partager

ARISTOTE, La Politique: un animal fait pour la société civile.

Philosophie

Aperçu du corrigé : ARISTOTE, La Politique: un animal fait pour la société civile.



Publié le : 24/3/2020 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
ARISTOTE, La Politique: un animal fait pour la société civile.
Zoom

départie» : la vie est en effet la condition première du développement de la nature raisonnable de l\'homme, celui qui veut affirmer son humanité se doit alors de la conserver.

3. C’est dans la cité où il vit sous la règle de la raison que l\'homme peut réaliser la perfection de sa nature, celui qui n\'accepte pas la vie commune, qui n\'est pas capable de s\'intégrer à la cité ne mérite pas le nom d’homme ; seul Dieu se suffit à lui-même et parvient seul à réaliser sa perfection ; celui qui n\'est ni bête ni Dieu ne peut réaliser une vie humaine parfaite . que dans le cadre de la cité.



«L\'homme est de par sa nature un animal fait pour la société civile. Aussi quand même n\'aurait-on pas besoin les uns des autres, n\'en désirerait-on pas moins de vivre ensemble. A la vérité, l\'intérêt commun nous rassemble aussi, chacun y trouvant le moyen de vivre mieux. Voilà donc notre fin principale, commune à tous et.à chacun en particulier. On se rassemble ne fût-ce que pour mettre sa vie en sûreté. La vie même est, une sorte. de devoir pour ceux à qui la nature l\'a départie, et quand elle n\'est pas trop excédée de misère, c\'est un motif suffisant pour rester en société.

...Mais ce n\'est pas seulement pour vivre ensemble, c\'est pour bien vivre ensemble qu\'on s\'est mis en État. Sans quoi, la société comprendrait les esclaves et mêmes les autres animaux. Or, cela n\'est pas. De tels êtres ne prennent aucune part au bonheur public, ni ne vivent à leur volonté.»

ARISTOTE, La Politique.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "ARISTOTE, La Politique: un animal fait pour la société civile." a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit