NoCopy.net

Conviction : force ou faiblesse ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Technique et raison A-t-on besoin de l'école ? >>


Partager

Conviction : force ou faiblesse ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Conviction : force ou faiblesse ?



Format: Document en format HTML protégé

Conviction : force ou faiblesse ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Conviction : force ou faiblesse ?




Il y a conviction et conviction. L'homme qui doute est convaincu qu'il n'a pas tort de douter. En ce sens, c'est un homme fort. Il y a aussi l'homme qui se raccroche à une seule conviction, parce qu'il a peur de partir à l'aventure, parce qu'il a peur de penser. Ainsi va le monde. Les plus faibles, ceux que l'histoire oubliera toujours, sont ceux qui ont le pouvoir actuel, et les plus forts sont ceux qui entreront dans l'histoire. La conviction est tantôt aventureuse, tantôt rétrograde. La conviction d'avoir raison a conduit les plus grands esprits à accomplir leur œuvre. Cette même conviction a conduit les plus faibles esprits à vouloir diriger le monde en multipliant les guerres, qu'elles aient pour origine une foi religieuse, politique ou économique.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Conviction : force ou faiblesse ? Corrigé de 1072 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Conviction : force ou faiblesse ?" a obtenu la note de : aucune note

Conviction : force ou faiblesse ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit