NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< «Justice-Force»: PASCAL,Pensées Michel BUTOR né en 1926 La Modification - Tex ... >>


Partager

DESCARTES, Méditation I: Les opinions sont souvent trompeuses

Philosophie

Aperçu du corrigé : DESCARTES, Méditation I: Les opinions sont souvent trompeuses



Publié le : 24/3/2020 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
DESCARTES, Méditation I: Les opinions sont souvent trompeuses
Zoom

b) Les opinions sont souvent trompeuses, si,on cherche à atteindre des certitudes il faut avoir le courage de se défaire de ses préjugés ou de ses opinions. C\'est bien là aussi une exigence scientifique ; Bachelard dit bien que «la science dans son besoin d’achèvement comme dans son principe s\'oppose absolument à l’opinion». L\'opinion, niême si elle est probable, n\'est jamais fondée en raison, l\'opinion «pense mal», «elle est le premier obstacle à surmonter... il faut d’abord la détruire». De son côté, Descartes affirme que les connaissances qu’il a acquises jusque-là, «fondées sur-des principes si mal assurés» que la raison ne peut justifier, sont incertaines, douteuses et doivent donc être rejetées : «Il me fallait entreprendre sérieusement une fois en ma vie de me défaire de toutes les opinions que j\'avais reçues jusque-là en ma créance.» Croire n\'est pas savoir, or c’est le savoir que vise avec enthousiasme Descartes animé par une foi absolue dans le pouvoir de l’esprit.



«Il y a déjà quelques temps que je me suis aperçu que dès mes premières années j\'avais reçu quantité de fausses opinions pour véritables, et que ce que j\'ai depuis fondé sur des principes si mal assurés ne pouvait être que fort douteux et incertain ; de telle sorte qu\'il me fallait entreprendre sérieusement une fois en ma vie de me défaire de toutes les opinions que j\'avais reçues jusqu\'alors en ma créance et commencer tout de nouveau dès les fondements, si je voulais établir quelque chose de fermé et de constant dans les sciences; Mais cette entreprise me semblant être fort\'grande, j\'ai attendu que j\'eusse atteint un âge qui fut si mûr, que je n\'en pusse espérer d\'autre après lui auquel je fusse plus propre à l\'éxécuter : ce qui m\'a fait différer si longtemps, que je croirais commettre une faute si j\'employais encore à délibérer le temps qu\'il me reste pour agir.»

DESCARTES, Méditation I




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "DESCARTES, Méditation I: Les opinions sont souvent trompeuses" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit