LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on connaitre autrui ? Y a-t-il des chose que l'on a le droit d'igno ... >>


Partager

A-t-on le droit de se révolter ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : A-t-on le droit de se révolter ?



Publié le : 30/10/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
A-t-on le droit de se révolter ?
Zoom

hiérarchique, comme un patron, naturelle, tel que les parents, ou que l’on a choisi, ici le chef d’état élu par le peuple. Ainsi les règles qui limitent nos actions peuvent être juste dans le cas où l’autorité qui dictent les dictent est lui-même juste et bienveillant, dans le cas contraire, si l’autorité est arbitraire et si elle n’y voit que son propre intérêt, alors les règles qui limitent nos actions ne sont pas fondés et deviennent injustes. La révolte est également un mouvement qui traduit d’une insatisfaction du peuple, d’un contexte social ou économique difficile, d’un non-respect de leurs droits, par exemple la révolte de Lhassa ; en 2008 au Tibet, des moines bouddhistes accompagnés de Tibétains ont entamés une marche de L’inde vers Le Tibet pour s’élever contre les nombreuses violations des Droits de l’Homme perpétrer par la Chine envers les Tibétains, nous retrouvons à la tête de ce mouvement de protestation le Dalaï-Lama. 
Nous pouvons donc affirmer que la révolte est un droit ou plus un devoir, d’autant plus qu’il figure dans la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyens « Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est pour le peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs » - Article 35. Ce phénomène de révolte, d’insoumission de contestation revient à se demander si l’Homme sait vraiment ce dont il a besoin ?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3177 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "A-t-on le droit de se révolter ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit