LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< >>


Partager

Emmanuel Kant, Critique de la raison pure, Esthétique transcendantale

Philosophie

Aperçu du corrigé : Emmanuel Kant, Critique de la raison pure, Esthétique transcendantale



Publié le : 31/1/2020 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Emmanuel Kant, Critique de la raison pure, Esthétique transcendantale
Zoom

Emmanuel Kant, Critique de la raison pure, Esthétique transcendantale La géométrie est une science qui détermine synthétiquement, et pourtant a priori, les propriétés de l\'espace. Que doit donc être la représentation de l’espace pour qu’une telle connaissance en soit possible? Il faut qu’il soit originairement une intuition ; car d’un simple concept, on ne peut tirer des propositions qui dépas- sent le concept, comme cela arrive pourtant en géométrie. Mais, cette intuition doit se trouver en nous a priori, c’est-à-dire antérieurement à toute perception d’un objet, et, par conséquent, être intuition pure et non empirique. En effet, les pro-positions géométriques, par exemple : l’espace n’a que trois dimensions, sont toutes apodictiques, c’est-à-dire qu’elles impliquent la conscience de leur nécessité; elles ne peuvent donc être des jugements empiriques ou d’expérience, ni en être conclues.

Mais comment peut-il y avoir dans l’esprit une intuition externe qui précède les objets mêmes, et dans laquelle leur concept peut être déterminé a priori? Cela ne peut évidemment arriver qu’autant qu’elle à son siège dans le sujet comme la propriété formelle qu’il a d’être affecté par des objets et d’en recevoir par là une

représentation immédiate, c’est-à-dire une intuition, par conséquent seulement

comme forme du sens externe en général.

Traduction J.-L. Delamarre et Fr. Marty, à partir de la traduction de J, Barni, Folio Essais, Gallimard, 1980, § 3, B 40-41, p. 93-94.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1872 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Emmanuel Kant, Critique de la raison pure, Esthétique transcendantale " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit