LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Texte de Hume : La critique du cogito cartési ... Est-il vrai qu'on ne peut pas discuter des go ... >>


Partager

L'examen de l'histoire nous permet-il d'affirmer l'existence du progrès ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'examen de l'histoire nous permet-il d'affirmer l'existence du progrès ?



document rémunéré

Document transmis par : Richards


Publié le : 20/1/2014 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
L'examen de l'histoire nous permet-il d'affirmer l'existence du progrès ?
Zoom

 

 

 

La réflexion sur le progrès apparaît comme le propre du XVIIIe siècle. D’emblée, elle est inséparable d’un questionnement sur l’histoire. Mais ce lien entre histoire et progrès n’est-il pas dépassé ? L’idée d’une histoire comme lieu du progrès n’est-elle pas qu’une illusion d’un siècle passé ? Si l’on reprend la manière kantienne (in Le Conflit des facultés), il faudrait aborder les trois conceptions de l’histoire comme : régression, c’est ce que Kant nomme la version « terroriste « ; constante progression, c’est la vision « eudémoniste «, enfin, la stagnation sur le mode de l’alternance du Bien et du Mal — de progrès et de recul — c’est la lecture « abdérit «. 

On semble tenir avec la deuxième conception une affirmation de l’existence du progrès dans l’histoire mais Kant la ruine aussitôt en parlant d‘ « espérances imaginaires «. Comment concevoir l’histoire comme progrès sans verser dans les excès et les ridicules de l’eudémonisme ? On voit qu’il faut réfléchir non seulement sur l’histoire et le progrès mais aussi sur les conditions de possibilités de leur affirmation conjointe. Il faut savoir ce que l’on peut attendre de l’« examen de l’histoire «. Est-ce à l’histoire de faire la preuve du progrès ? Si tel est le cas, que cela veut-il dire quand à l’histoire elle-même ?

Enfin, le progrès qui transparaît ou non dans l’histoire : de quelle nature est-il ? Quel rôle joue la notion de progrès dans une réflexion sur l’histoire ?





Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1970 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'examen de l'histoire nous permet-il d'affirmer l'existence du progrès ? " a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit