NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Doit-on être heureux ? Le président des États-Unis est-il un Chef de ... >>


Partager

Si le faible est celui qui pardonne et qui aide les autres, vaut-il mieux être faible ou fort ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Si le faible est celui qui pardonne et qui aide les autres, vaut-il mieux être faible ou fort ?



Publié le : 28/10/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Si le faible est celui qui pardonne et qui aide les autres, vaut-il mieux être faible ou fort ?
Zoom

Personne et quoi que ce soit ne devrait avoir le droit de nous détruire ou de nous autodétruire. La vie est faite pour être vécue et nous avons la chance de vivre dans un monde où liberté, égalité, justice pour tous signifient quelque chose et sont des valeurs importantes. Nous avons le droit autant que les autres de se réaliser et d\'agir selon nos préceptes. Nous pouvons choisir à tout instant d\'être faible, fort ou surhomme ou une combinaison de tous ces modèles. Vaut mieux vivre heureux selon nos passions que malheureux, selon les désirs des autres, pleines de remords et de ressentiments.

La vie comporte aussi une responsabilité que nous envers nous-mêmes; celle de se réaliser pleinement. Personne ne sait mieux que nous ce qui peut nous rendre heureux et personne d\'autre que nous peut nous rendre heureux.

Les valeurs humanistes sont contre-natures et ne permettent pas d\'accéder au bonheur, elles ne sont que sacrifices et renoncement qui mène aux ressentiments et aux désirs devengeance, l\'homme est un être de passions, d\'instincts, il faut respecter son animalité et vivre ses passions qu\'on peut sublimer au profit d\'une œuvre. La vie peut-être une œuvre d\'art parce qu\'on peut être le créateur de sa vie et non un faible spectateur.

Le fort a toujours l\'avantage sur le faible, même si le faible s\'imagine être supérieur par ses valeurs, il ne l\'est pas. Le fort sait ce qu\'il veut et sait se défendre et ressens le plaisir d\'être soi, celui-ci se réalisent et cherche à s\'épanouir en vivant ses passions et ne renie pas ses instincts, ses affects, ses passions.

On ne peut que vouloir être fort et se réaliser parce que pour survivre, il faut se battre et les faibles, eux, se font écraser et ne savent pas se défendre. Donc, si le faible est celui qui pardonne et qui aide les autres et qui se cachent derrière cette mentalité d\'hypocrisie des théologiens envers le peuple (encore aujourd’hui) il vaut mieux être fort et aspirer à l\'autonomie de pensée et d\'être, à l\'épanouissement de notre individualité.

Il vaut mieux être fort et s\'assumer en tant que personne et vivre selon Nos Passions, nos convictions, nos valeurs. L\'idéal est de devenir complètement indépendant de la morale qu\'on nous a enseignés et se libérer des idées reçues pour devenir un surhomme, un être sachant penser par lui-même et pour lui-même, il se créer des nouvelles valeurs et vit en fonction de ce qu\'il pense.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 6386 mots (soit 9 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Si le faible est celui qui pardonne et qui aide les autres, vaut-il mieux être faible ou fort ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit