LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< « Faut-il être inconscient pour être heureux ... André Breton, Nadja. Extrait du texte pp. 71 ... >>


Partager

Faut-il être libre pour être heureux ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Faut-il être libre pour être heureux ?



Publié le : 14/10/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Faut-il être libre pour être heureux ?
Zoom

Le libre-arbitre divin est pouvoir de création ex nihilo. Mais est-il possible d\'assimiler la liberté d\'indifférence, quand

bien même elle serait chez l\'homme le plus bas degré de la liberté, à un commencement absolu à partir de rien ?

Si la liberté d\'indifférence est totalement indéterminée, d\'o ù la volonté reçoit-elle

La liberté d\'indifférence n\'est donc pas le fondement métaphysique indispensable à l\'idée de liberté. Une volonté se

détermine en dernière instance toujours en fonction de quelque chose, que ce soit le vrai, le bien, ou un ensemble

de pulsions restées inconscientes. Mettre en cause la liberté d\'indifférence n\'est cependant pas mettre en péril

l\'idée de liberté, puisque celle-ci peut se laisser penser en relation avec J\'idée de nécessité. Il reste que la capacité

qu\'a l\'âme de penser le déterminisme la place dans une position de recul par rapport à lui et semble du même coup

en faire le lieu d\'une liberté privilégiée. Si dans la connaissance des causes, l\'âme comprend et avance selon ses

propres lois, et est ainsi source de ses pensées, il semble qu\'elle échappe à l\'idée d\'une détermination. Enfin,

l\'incapacité dans laquelle on se trouve de penser rationnellement le libre-arbitre ne doit peut-être pas entraîner

sa négation, si l\'on veut sauvegarder l\'idée d\'une expérience morale. Les notions de responsabilité, de mérite, de

mal... n\'ont de sens qu\' à supposer l\'existence d\'un libre-arbitre, en dépit des déterminations qui orientent pourtant

mes actions. C\'est pourquoi l\'impossibilité de penser le libre-arbitre dans la sphère théorique n\'empêche pas,

comme le montre Kant dans la Critique de la raison pure (« des raisonnements dialectiques de la raison pure »,

chap. II, 9e section, III, PUF, p. 405-406), la nécessité de le postuler dans la




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3571 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Faut-il être libre pour être heureux ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit