Faut-il limiter les nouvelle technologies ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Rire, à quoi bon ? Le langage ou la créativité dans les règles s ... >>


Partager

Faut-il limiter les nouvelle technologies ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Faut-il limiter les nouvelle technologies ?



Publié le : 13/10/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Faut-il limiter les nouvelle technologies ?
Zoom

Un autre danger lié à l’usage des nouvelles technologies est le fait que nos habitudes et modes de consommation seront décortiqués. Nous citrons l’exemple

de la puce de nos cartes bancaires qui livre aux entreprises notre profil précis de consommateur, ce

qui leur permettra à terme, en agissant sur notre conscience, de susciter de nouvelles habitudes de comportement et de dicter ainsi notre choix.

Dernièrement l’omniprésence et la complexité des nouvelles technologies peuvent être une source de frustration. Les meilleurs exemples sont les robots au

Japon. Au Japon « le naturel et l’artifice ne s’opposent pas ». Pour les Japonais les robots sons des machines et les hommes sont des hommes, mais les

Occidentaux ont peur d’une substitution possible de l’homme par le robot. L’arrivée de robots et ordinateurs dans les usines provoque cette vive crainte.

Frédéric Kaplan trouve une explication à cette distinction aux différentes religieuses entre les Japons et les Occidentaux.

En résumé, l’usage des nouvelles technologies facilite et améliore la vie des hommes, leur offre du choix, des possibilités nombreuses et donne de nouvelles

libertés communes ou individuelles. Mais en même temps il apparaît comme un moyen d’espionnage, une contrainte qui réduit la liberté personnelle ou une

substitution éventuelle de l’homme par le robot. Il serait tout impensable de remettre en question l’existence des nouvelles technologies. Mais la question de

limiter leur usage et très actuelle. En effet, l’Etat a pris quelques mesures pour garder la liberté personnelle pour qu’il reste seulement des avantages de

l’usage des nouvelles technologies.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Faut-il limiter les nouvelle technologies ? Corrigé de 1070 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Faut-il limiter les nouvelle technologies ?" a obtenu la note de : aucune note

Faut-il limiter les nouvelle technologies ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit