<br /> <br /> Fiche de lecture<br /> <br /> PLATON<br /> <br /> Ph&egrave;dre,

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< synthese espagnol Guy de Maupassant >>


Partager



Fiche de lecture

PLATON

Phèdre,

Philosophie

Aperçu du corrigé :

Fiche de lecture

PLATON

Phèdre,



document rémunéré

Document transmis par : chale-283720


Publié le : 3/1/2017 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
<br />
<br />
Fiche de lecture<br />
<br />
PLATON<br />
<br />
 Phèdre,
Zoom



Fiche de lecture

PLATON

Phèdre, GF

Hippias Majeur, GF





Phèdre



Prologue



Socrate, « un homme dont c’est la maladie d’écouter les discours » rencontre Phèdre revenant de chez Lysias. Intéressé par sa pensée, Socrate demande à Phèdre de les lui raconter.

Le discours de Lysias porte sur l’amour, non pas celui de deux amants mais celui d’un homme pour un autre homme qu’il n’aime pas vraiment. Selon lui, il est préférable d’aimer celui qui n’aime pas plutôt que celui qui aime en retour.



Le discours de Lysias



Ce dernier explique que l’amour quand on n’aime pas est meilleur car on s’épargne ainsi tous les désagréments qui sont attachés à l’amour. les amants finissent toujours par regretter le bien qu’ils se sont fait quand la passion s’éteint. Il remarque également que les amants sont pris de folie (l’amour, la passion), ils font n’importe quoi par amour, même le mal, alors qu’il convient d’être raisonné. Puis, il souligne la jalousie amoureuse, pouvant faire perdre soit une amitié soit un quelconque bénéfice à l’amant. Il critique l’attrait physique au détriment de l’esprit, ainsi que le manque de vérité dont font preuve les amants qui, pour ne pas déplaire à leur amour, disent ce qui leur est agréable d’entendre.



Le premier discours de Socrate



Il critique l’aveuglement de la passion amoureuse et la démesure de l’amour qu&apos;il définit comme le désir irrésistible du plaisir de la beauté. Il poursuit avec les avantages et les inconvénients. Il explique que le passionné recherche du plaisir ce qui mène automatiquement à une relation de domination/soumission, ce qui est intellectuellement nuisible. Sans compter la jalousie que cela apporte (privé d’amis et de philosophie). D’un point de vue physique, l’amant recherche un garçon mou et efféminé. S’il est riche, il enviera sa fortune et le souhaite sans amis ni famille pour son propre intérêt. Il souligne la différence d’âge, la laideur de la vieillesse et la présence étouffante du plus âgé envers son cadet. Il termine son discours sur le fait qu’une fois rassasié, l’amant est infidèle puis quitte l’aimé. En conclusion, l’amant est nuisible. Voilà pourquoi l’indifférence est préférable.



Premier intermède

Socrate n’a envisagé que l’intérêt de celui qui aime (ce serait selon Lysias d’aimer celui qui ne l’aime pas), il n’a pas encore envisagé l’intérêt de celui qui n’aime pas. Il va donc faire sa palinodie (texte dans lequel on contredit ce qu’on a dit précédemment).



Le second discours de Socrate



Une relation idéale se fait entre un individu bon et géné...


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : <br />
<br />
Fiche de lecture<br />
<br />
PLATON<br />
<br />
 Ph&egrave;dre, Corrigé de 2247 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "

Fiche de lecture

PLATON

Phèdre,"
a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

<br /> <br /> Fiche de lecture<br /> <br /> PLATON<br /> <br /> Ph&egrave;dre,

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit