Fondement du droit ousoul fiqh

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< zoualakanto De quoi parle la morale ? >>


Partager

Fondement du droit ousoul fiqh

Philosophie

Aperçu du corrigé : Fondement du droit ousoul fiqh



document rémunéré

Document transmis par : fifou-295679


Publié le : 5/2/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Fondement du droit ousoul fiqh
Zoom

OUSSOUL AL FIQH
Selon Abou Hamid al Ghazali, Oussoul al fiqh est composé de :
• le fruit, al samara = la prescription, al hokm ;
• l'arbre, al chajara = les sources ;
• le comment, al kayfiyah = les règles linguistiques ;
• celui qui va cueillir, al moustasmir = le moujtahid.
Les prescriptions sont extraites des sources à l'aide des règles linguistiques par le moujtahid.
En 2éme année, étude des premiers points, notamment pour al quiyas, tout un semestre avec cheikh al 3arabi, et en
3éme année étude des deux derniers points.
Définitions :
Al fiqh : la science qui a pour objet l'extraction des prescriptions juridiques pratiques (/= dogmatique -> 3aquida) à
partir de leur sources de références. Mais quelles sont les sources et comment les extraire?
Ousoul al fiqh : l'ensemble des règles qui permettent l'extraction des prescriptions juridiques pratiques à partir de
leurs sources de références.
Objet d'al fiqh : l'acte de l'astreint = fi3l al moukalaf (le musulman pubère qui jouit de ses capacités mentales) et
quel statut lui donner. Al shari3a donne à chaque acte de l'astreint un statut.
Objet d'ousoul al fiqh : al dalil al shar3i al koulli = l'argument juridique global et quelle prescription globale en
extraire.
Le oussouli s'intéresse uniquement à l'argument global et à la prescription globale alors que le faqih s'occupera de
l'argument spécifique et de la prescription spécifique (en utilisant le travail du oussouli).
Au début du vivant du Prophète, les sources sont le Coran et la sunna, puis s'y ajoutent, à l’époque des compagnons,
les jugements et les fatwas. Par la suite l'ijtihad s'est enrichi avec des avis par anticipations et des cas supposés.
Au départ, le fiqh se limite à la compréhension générale puis à la troisième étape, à l’époque des tabi3is, c’est
l’apparition de la science à proprement parlé.
Al mouwata est le livre de fiqh le plus ancien qui nous soit parvenu ; Il contient les paroles du prophète et les fatwas
des trois générations d'après, à savoir la génération des compagnons, des tabi3in et des atba3 al taba3in.
Mohamad ibn al hassan a compilé 6 livres qui sont la base de l'école hanafite et qui sont des livres de fiqh de
références. S’y ajoute kitab al oum de l'imam al Shafi3i.
Oussoul al fiqh est apparu au deuxième siècle de l'hégire (environ) car la maîtrise de la langue arabe s'est amoindrie
au fil du temps et du fait de l'expansion de l'Islam. Comment les arabes des premières générations comprenaient-ils
les textes? A cause de la prolifération des ijtihad et des déviances, un besoin de règles s’est fait sentir.
Le premier à avoir écrit sur oussoul al fiqh est Abou youssouf mais son livre ne nous est pas parvenu.
Le pionner (/= inventeur) est al Shafi3i. C'est à l'origine la lettre destinée à 3abd al rahman al mehdi, al risala qui fut
perdue. Puis réédition, al risala al jadid, écrite de tête!
Méthodes
• Malikites et shafi3ites, de la base vers les branches ;
• Hanafites, l'inverse ;
• Autres : un mix des deux points ci-dessus.

Bachir KOSAYYER

Fondement du Fiqh

Janvier 2016

1

Les sources du droit musulman
L’argument juridique « dalil », c’est ce qui permet de déduire une prescription juridique pratique, qu’elle soit
catégorique ou conjecturale. C’est ce qui permet d’exposer la « sharia ».

1) Le Coran

2) La Sunna = la voie (litt.), tout ce qui nous provient du Prophète (term.) à savoir :
• La Sunna verbale ;
• La Sunna pratique (pour montrer l’exemple et instaurer une loi) ;
• La Sunna approbative.
On y ajoute ce qu’il a envisagé de faire mais n’a pas pu faire

Tourouk annabiy : ce que le Prophète a délaissé, de par son caractère interdit évident, de par sa répréhension, par
répugnance, par égard à autrui, de peur ce soit imposé, ce qui est permis, la vengeance par indulgence et ce qui est
demandé pour repoussé un mal plus grand.
La sunna législative est la véritable sunna.
La sunna non législative ne relève pas de sa mission prophétique mais de sa fonction d’humain, de chef d’état, de
juge… Ou parce qu’il respecte la norme sociale.

2

Imiter le Prophète dans ce qui n’est pas législatif est louable à condition de ne pas contredire un intérêt. Si le
Prophète respectait l’usage de son temps, on doit respecter l’usage de notre temps.
D’après Ibn Taymiya, dans Iqtidar al sirat al moustaqim, le musulman qui se trouve dans une terre en guerre ou non
musulmane en paix, se distinguer des gens du livre n’est pas demandé. Il lui est recommandé voir obligatoire de leur
ressembler dans l’apparence car ceci constitue un intérêt dans la da3wa.
Le Prophète peut aussi agir en fonction de son expérience personnelle. Comme par exemple la « médecine
prophétique ». Ex : l’urine de la chamelle n’est pas une impureté mais ce n’est pas nécessairement un remède,
c’était ce que les arabes avaient pour habitude d’utiliser pour se soigner.
Il y a également des agissements spécifiques au Prophète : plus de 4 épouses, prier toute la nuit, jeûner plus d’une
journée, …
Mohamad Taha Ben 3achour : Main puis genoux ou genoux puis main pour la descente vers la prosternation ? Peu
importe, ce n’est pas législatif. Pareil pour comment se relever.
Légitimité juridique de la Sunna : c’est une source législative ! Exit les coranistes, la majorité des prescriptions
proviennent en réalité de la Sunna.
Rapport de la Sunna au Coran : affirmatif, explicatif, complémentarité.
Typologie du hadith en fonction du nombre de transmetteurs :




Notoire (« Motawatir ») : rapporté par un grand de transmetteur dont la raison veut qu’il soit impossible
qu’ils conviennent tous d’un mensonge, et ce à chaque maillon de la chaîne, du début à la fin. La majorité
sont notoires par le sens et rare sont notoires verbal. Les deux impliquent une connaissance catégorique et...


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Fondement du droit ousoul fiqh Corrigé de 4777 mots (soit 7 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Fondement du droit ousoul fiqh" a obtenu la note de : aucune note

Fondement du droit ousoul fiqh

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit