NoCopy.net

Grand oral du bac : Sciences DARWIN ET WALLACE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Grand oral du bac : L'EXPLORATION DE L' ESPAC ... Grand oral du bac : LES EFFETS SPÉCIAUX >>


Partager

Grand oral du bac : Sciences DARWIN ET WALLACE

Philosophie

Aperçu du corrigé : Grand oral du bac : Sciences DARWIN ET WALLACE



Publié le : 2/2/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Grand oral du bac : Sciences DARWIN ET WALLACE
Zoom

Sa vocation de naturaliste étant cette fois définitive, il devient le secrétaire de la Société géologique de 1838 à 1841, et se lie d’amitié avec le géologue Charles Lyell.

La sélection naturelle

 

En 1837, dans son journal, Darwin consigne l’observation qui sera à l’origine de son travail de réflexion sur l’évolution des espèces: «En juillet, je débute mon premier cahier de notes sur la transmutation des espèces. J’avais été grandement frappé en mars dernier par les caractéristiques des fossiles sud-américains et par les espèces de l’archipel des Galapagos. Ces données sont à l’origine de mes opinions.»

 

En 1838, ses réflexions sont alimentées par la lecture de l\'Essai sur le principe de la population de Thomas Malthus : Darwin est frappé par l’argument selon lequel toute population humaine en vient éventuellement à surpasser ses ressources et se trouve alors précipitée dans une concurrence avec d’autres populations pour l’obtention de



Les travaux de Gregor Mendel (1822-1884) sur l’hérédité devaient apporter un début de réponse, et furent approfondis tout au long du xxe siècle grâce aux progrès de la génétique. Aujourd’hui, il est établi que des mutations ont lieu de façon aléatoire dans les gènes des êtres vivants, permettant la légère variation entre individus sur laquelle opèrent les processus de sélection naturelle. Il apparaîtrait que certains gènes ont même pour fonction d’entretenir cette variabilité aléatoire au sein de l’espèce et de favoriser ainsi le phénomène d’évolution.

 

Les réactions

 

L’une des implications fondamentales de la théorie de Darwin-Wallace était que les singes et l’homme -appartenant à l’ordre des primates-descendaient d’un ancêtre commun. Si les savants devaient progressivement se rallier à cette théorie, la majorité conservatrice et religieuse de l’époque cria au scandale. La thèse de Charles Darwin fut vigoureusement défendue par le phy

 

Hulton Deutsch

siologiste T. H. Huxley (1825-1895). La polémique culmina en 1860, lors du congrès de la Bri-tish Association, à Oxford, où Huxley et l’évêque Samuel Wilberforce s’opposèrent avec violence. Huxley et la thèse de Darwin-Wallace en sortirent vainqueurs. L’interprétation du monde naturel émise par Darwin rend superflue toute intervention surnaturelle et ne pouvait que choquer le traditionalisme de l’époque. L’Église admit finalement qu’il n’existait aucune incompatibilité entre la notion d’évolution et une interprétation raisonnable des textes bibliques.

 

Aujourd’hui la théorie de l’évolution continue de s’enrichir, grâce notamment aux travaux du paléontologue Stephen Gould, auteur de la thèse de l’évolution ponctuée. Selon Gould, l’évolution par concurrence naturelle opère très lentement pendant les périodes «calmes» de l’histoire de la vie sur Terre. Périodiquement, surviennent des catastrophes quand le bouleversement de l’environnement et des niches écologiques accélère les extinctions et le renouvellement des espèces. Une telle catastrophe eut lieu il y a 65 millions d’années, lorsque l’impact d’un astéroïde extermina plusieurs espèces et mena à une diversification accélérée des mammifères rescapés.





Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Grand oral du bac : Sciences DARWIN ET WALLACE Corrigé de 2443 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Grand oral du bac : Sciences DARWIN ET WALLACE" a obtenu la note de : aucune note

Grand oral du bac : Sciences DARWIN ET WALLACE

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit