NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La guerre russo-finlandaise L'histoire de l'Espagne >>


Partager

La guerre de Trente Ans : La dernière guerre de religion au c½ur de l'Europe

Philosophie

Aperçu du corrigé : La guerre de Trente Ans : La dernière guerre de religion au c½ur de l'Europe



Publié le : 10/11/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
La guerre de Trente Ans : La dernière guerre de religion au c½ur de l'Europe
Zoom

23 mai 1618 1618-1620 8 novembre 1620 1625-1629 22 mai 1629 1630-1635 30 mai 1635 1635-1648 19 mai 1643 24 octobre 1648

Défenestration de Prague Guerre en Bohême Bataille de la Montagne Blanche Intervention Traité de danoise | Lübeck Intervention suédoise Paix de  Prague Intervention française Victoire française à Rocroi Signature des traités de Westphalie



LA NAISSANCE DE L\'EUROPE MODERNE

 

La guerre de Trente Ans est un conflit complexe qui a impliqué la plupart des États européens entre 1618 et 1648. Elle débute en Bohême, s\'étend rapidement au Saint Empire romain germanique puis à une partie de l\'Europe. Elle est l\'une des toutes dernières guerres de religion opposant catholiques et protestants, mais elle a surtout pour enjeu politique la prépondérance de la dynastie des Habsbourg (maison d\'Autriche et maison d\'Espagne) sur l\'Europe.

AUX SOURCES DU CONFLIT

Une Europe en pleine mutation Religieuse

La Réforme protestante initiée par Luther au xvie siècle s\'est très largement répandue et a provoqué de nombreuses guerres de religion dans toute l\'Europe. Outre l\'Angleterre, l\'Europe du Nord autour de la mer Baltique (actuels Suède, Norvège, Danemark, Allemagne) est en majorité protestante.

Politique

Au début du xviie siècle, la plupart des États achèvent leur lente mutation : la France, l\'Espagne (qui détient la région des Flandres, le sud de la botte italienne, le Milanais et la Franche-Comté), l\'Angleterre, le royaume de Danemark et de Norvège et la Suède (qui contrôle la Finlande et le pourtour de la Baltique) sont désormais des États centralisés.

Une origine politique : le Saint Empire romain germanique

Dans ce contexte, l\'organisation politique du Saint Empire romain germanique détonne fortement ; le Saint Empire, organisé par la Bulle d\'or (acte promulgué par l’empereur Charles IV en 1356), demeure en effet fondamentalement féodal et médiéval. Il couvre alors un territoire correspondant à peu près à celui de l\'Allemagne actuelle, auquel il faut ajouter celui de la Bohême-Moravie (actuelle République tchèque).

Une entité médiévale

Le Saint Empire est une monarchie élective qui regroupe environ 350 États - principautés, duchés ou cités-États - laïcs ou

ecclésiastiques. Les principaux d’entre eux sont la Bavière, la Saxe, le Palatinat (Bas- et Haut-), le Brandebourg, la Poméranie. C\'est une entité éminemment complexe régie par des liens de vassalité et de suzeraineté, une véritable mosaïque de territoires imbriqués les uns dans les autres et aux statuts politiques très divers. Ainsi le duc de Holstein, roi de Danemark, souverain en son royaume, est un vassal de l\'empereur. Les territoires dirigés par les princes électeurs, au nombre de sept font de leurs bénéficiaires des personnages de tout premier ordre dans l’empire. D’autres dépendent directement de l\'empereur, comme certaines villes dites libres.

Les Habsbourg

Depuis 1438, l\'empereur élu est un Habsbourg. Par un jeu d\'alliances matrimoniales et les hasards des lignées, les Habsbourg forment la plus puissante dynastie d\'Europe centrale, ce qui ne les empêche pas d\'être contestés à la moindre occasion par d\'autres princes pouvant prétendre à la charge d’empereur. La famille des Habsbourg règne sur la Hongrie, l\'Autriche et la Bohême, terre impériale qui confère à son roi le statut de prince électeur. Elle est directement liée aux Habsbourg d\'Espagne, la plus grande puissance d\'Europe occidentale.


Détenteur de la Norvège et des régions méridionales de la Suède, maître du détroit du Sund qui donne accès à la Baltique et prince protestant convoitant des évêchés d\'Empire (Brême, Verden, Osnabrück), il sent sa puissance mise en péril par la victoire de Ferdinand.

 

Au printemps de 1625, Christian IV lève une armée et envahit la Saxe. Face à lui se dresse une forte armée de mercenaires au service de Ferdinand II, commandée par Albrecht von Wallenstein et soutenue par la Ligue catholique du comte de Tilly.

 

22 mai 1629 : le traité de Lübeck

 

Les mercenaires de Wallenstein remportent leur première victoire à Dessau (au nord de la Saxe), au début de 1626. La même année, le 27 août Tilly écrase l\'armée de Christian IV, à Lutter am Barenberge. Les armées impériales s\'emparent alors de tout le nord de l\'empire. Pourchassé par Wallenstein, Christian IV se retire en 1627 dans la péninsule du Jutland. La proclamation de l\'édit de Restitution par Ferdinand II, le 6 mars 1629, concrétise la victoire de la cause impériale. Conformément à l\'interprétation catholique de la paix d\'Augsbourg (1555), laquelle consacre la liberté religieuse pour les luthériens selon le principe Cu/us regio ejus religio (la religion du prince est celle du pays) ce document annule les titres de propriété détenus par les protestants sur tous les biens ecclésiastiques confisqués depuis 1552. Le 22 mai 1629, Christian IV est contraint d\'accepter le traité de Lübeck, qui le prive de ses possessions d\'Empire, dont le duché de Holstein.



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3269 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La guerre de Trente Ans : La dernière guerre de religion au c½ur de l'Europe" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit