NoCopy.net

Les ignorants sont-ils heureux ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< l'enfance difficile du roi Louis XIV Schopenhauer et le motif de nos actions >>


Partager

Les ignorants sont-ils heureux ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Les ignorants sont-ils heureux ?



document rémunéré

Document transmis par : cleotte-321705


Publié le : 26/3/2021 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Les ignorants sont-ils heureux ?
Zoom

Fratini Cléo TD1
Les ignorants sont-ils heureux ?
Depuis des siècles, l’Homme fait preuve de curiosité intellectuelle et recherche la
plus parfaite des connaissances. Nous cherchons toujours à en savoir plus, à
connaître de la manière la plus précise et parfaite qu’il soit. En philosophie, la
connaissance est l\'état de celui qui connaît ou sait quelque chose. C’est ce qui fait
que nous évoluons, créons, comprenons… De plus, sans la connaissance, nous ne
posséderions pas tout ce que nous possédons, nous ne serions même pas ce que
nous sommes car c’est la connaissance du monde qui nous entoure fait que nous
avons telle ou telle convictions, ligne de conduite, mode de vie. La connaissance
implique forcément l’ignorance car, sans elle, nous n’aurons rien à apprendre. Or, si
la connaissance peut parfois nous apporter satisfaction ou nous rendre heureux, elle
peut aussi être néfaste. En effet, le bonheur est un état de satisfaction complète
caractérisé par sa stabilité et sa durabilité. Mais il arrive que nous ayons
connaissance de certaines choses qui peuvent nous rendre anxieux, tristes,
malheureux… Par exemple, lorsque nous devons faire face à une rupture
amoureuse compliquée, n’avons nous pas déjà pensé: “j’aurais préféré ne jamais
connaître cette personne” ? Lorsque nous pensons comme cela, alors nous pensons
qu’il aurait mieux valu rester dans l’ignorance de cette personne et de l\'histoire que
nous avons connu.. En philosophie, l\'ignorance est l\'écart entre la réalité et la
perception que l\'on en a. Autrement dit, c’est le fait de ne pas savoir, de ne pas se
sentir concerné, de ne pas avoir conscience de ce qui nous entoure ou de ce que
nous ressentons. A l’inverse de celui qui sait, l’ignorant ne sait pas et ne veut pas
savoir puisqu’il ne sait pas qu’il ignore. Donc, si nous reprenons l’exemple
précédent, l’ignorant ne se serait pas senti triste ou malheureux, puisqu’il n’aurait
même pas conscience de ce qu’il est entrain de ressentir car, en effet, l’ignorant
ignore tout et même lui. Dès lors, si, lorsque nous sommes ignorants nous n’avons
pas réellement conscience de ce que nous ressentons ou que nous ne nous sentons
pas concernés par la misère qu’il peut exister dans ce monde par exemple, il semble
impossible, pour l’ignorant, d’être m...




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Les ignorants sont-ils heureux ? Corrigé de 2498 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Les ignorants sont-ils heureux ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Les ignorants sont-ils heureux ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit