Est-il immoral de faire souffir un animal ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le mariage de figaro acte i scene 7 Faut il se libérer de la morale ? >>


Partager

Est-il immoral de faire souffir un animal ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Est-il immoral de faire souffir un animal ?



Publié le : 24/10/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Est-il immoral de faire souffir un animal ?
Zoom

où un animal possède un système nerveux développé et un cerveau, il ressent parfaitement bien la 

douleur, du moins si le terme \"bien\" peut s\'employer sur

un tel sujet. L\'argument des cartésiens n\'est donc plus recevable. Mais cela ne veut pas dire pour 

autant que la position que nous avons décrite est indiscutable. Le fait que les animaux souffrent 

comme nous, par contre, l\'est.

L\'argument que nous pourrions réellement opposé est celui que nous allons maintenant développer. 

Certes, la souffrance des animaux est indubitable, et égale à la notre. Il n\'est pas question de 

remettre ceci en cause, et nous avons en plus constaté que ce n\'est même pas vraiment réalisable, 

du moins sérieusement. Par contre, nous pourrions avancer un autre agrument : égalité de 

souffrance, mais par contre inégalité de valeur du sujet souffrant. La morale, ici, est surtout 

basée sur la valeur de la vie humaine, encore plus que sur l\'égalité. L\'égalité ne s\'exerce 

qu\'entre les humains. Plus simplement, est moral ce qui défend la vie humaine. Pas parce que la vie 

humaine, en elle-même, pour elle-même, serait une valeur supérieure. En réalité, ce qui fait la 

prééminence de la vie humaine, c\'est qu\'elle est la condition du spirituel. C\'est elle qui permet 

cette spiritualité, qui dépasse l\'homme. Nous voyons bien que beaucoup d\'hommes ne considèrent pas 

la vie comme la valeur, puisqu\'ils sont capables de la perdre au profit d\'autre chose. Comme une 

idéologie. Nous

pourrions citer, pour prendre un exemple assez proche de nous, les résistants de la Seconde Guerre 

Mondiale. Ils savaient ce qu\'ils risquaient en s\'opposant aux Nazis, mais ils ont jugé que leur 

idéal, de liberté, d\'égalité, de paix, valait la peine de sacrifier leur vie pour lui. Et c\'est cet 

idéal, cette spiritualité qu\'il faut protéger à tout prix. Il faut donc privilégier la vie humaine, 

puisqu\'elle seule permet l\'émergeance de cette spiritualité. TB

 

 

 

Il y a donc principalement deux attitudes possibles, reposant sur le rapport donné entre moralité 

et souffrance. Tout d\'abord, certains considèrent qu\'il y a un lien direct entre les deux. Est mal 

ce qui fait mal. Ou bien, pour développer un peu plus, est mal ce qui amène le plus de souffrance, 

d\'un point de vue plus

large, en comptant toutes les douleurs engendrées par une action.





Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Est-il immoral de faire souffir un animal ? Corrigé de 2417 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Est-il immoral de faire souffir un animal ?" a obtenu la note de : aucune note

Est-il immoral de faire souffir un animal ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit