LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< HEGEL: l'état de nature ARISTOTE, La Politique: un animal fait pour l ... >>


Partager

K . MARX, Principes d'une critique de l'économie politique: «Tu travailleras à la sueur de ton front !»

Philosophie

Aperçu du corrigé : K . MARX, Principes d'une critique de l'économie politique: «Tu travailleras à la sueur de ton front !»



Publié le : 24/3/2020 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
K . MARX, Principes d'une critique de l'économie politique: «Tu travailleras à la sueur de ton front !»
Zoom

Par rapport au maître ou à celui qui détient le capital, l’activité du travailleur s\'effectue sous le joug d\'un autre homme. (Ne pas oublier que l’analyse de Marx. concerne le capitalisme de son temps.)

Cette situation ôte tout caractère «attractif» au travail dans lequel l\'individu ne peut plus se  réaliser. Il est donc nécessaire pour que le travail garde sens et valeur que soient garanties les «conditions objectives» du travail (plan matériel) et les «conditions, subjectives» (plan des motivations, intérêt, au travail,  possibilité d\'initiatives, etc.).



«Tu travailleras à la sueur de ton front !» Cette malédiction, Adam la reçut de la bouche de Jéhovah, et c\'est bien ainsi qu\'Adam Smith entend le travail ; quant au  «repos» il serait identique à la «liberté» et au «bonheur». C\'est le moindre souci de Smith que «dans son état normal de santé,deforce, d\'activité, d\'habileté, de dextérité», l\'individu ait également besoin d\'une quantité normale de travail qui mette fin à son repos. Il est -vrai que la- mesure du travail semble venir de l\'extérieur, \'dictée par les obstacles à surmonter en fonction du but à atteindre. Il ne -soupçonne pas non plus que le renversement de ces obstacles constitue en soi une affirmation de liberté ; il ne voit aucunement la réalisation de soi, l\'objectivation du sujet, donc sa liberté concrète qui s\'actualise précisément dans le travail. Sans doute Smith a -raison lorsqu\'il dit que dans ses formes historiques : esclavage, corvée, salariat, le travail est. toujours répulsif, qu\'il apparaît toujours comme une «contrainte extérieure» et qu\'en face de lui, le non-travail est «liberté» et «bonheur». Cela est doublement vrai pour un travail plein de contradictions, un travail qui n\'a pas encore su créer les conditions objectives et subjectives (...) qui le rendaient «attractif» propicé à l\'auto-réalisationde l\'individu...»

K . MARX, Principes d\'une critique de

l\'économie politique.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé directement accessible

Le corrigé du sujet "K . MARX, Principes d'une critique de l'économie politique: «Tu travailleras à la sueur de ton front !» " a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit