MERLEAU-PONTY: Qu’est-ce que penser ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< NIETZSCHE et le concept >>


Partager

MERLEAU-PONTY: Qu’est-ce que penser ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : MERLEAU-PONTY: Qu’est-ce que penser ?



Publié le : 24/3/2020 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
MERLEAU-PONTY: Qu’est-ce que penser ?
Zoom

Approche du texte

A. Le thème :

Il s’agit ici d’une analyse du rapport entre le langage et la pensée.

B. Question implicite à laquelle le texte répond :

Qu’est-ce que. penser ? La pensée précède-t-elle ou non la parole ? \' Existe-t-il une pensée en dehors du langage ?

(1) Qu’est-ce que penser ?

C. Réponse à la question :

à) Idée générale :

Selon Merleau-Ponty, il existe une interdépendance entre la parole et la pensée, la pensée se forme par le langage, elle n’est qu\'un langage intérieur ou extérieur.

b) Structure loeique du texte :

— «La pensée tend vers l\'expression commevers son achève-, ment», une pensée non. formulée n\'est qu\'une nébuleuse. — C\'est pourquoi la pensée n\'existe pas en dehors du langage, elle se. forme et progresse par le langage.



«Si la parole présupposait la pensée, si parler c\'était d\'abord se joindre à l\'objet par une intention de connaissance ou par une représentation, on ne comprendrait pas pourquoi la pensée tend vers l\'expression comme vers son achèvement, pourquoi l\'objet le plus familier nous parait indéterminé tant que nous n\'en avons pas retrouvé le nom, pourquoi le sujet pensant lui-même est dans une sorte d\'ignorance de ses pensées tant qu\'il ne les a pas formulées pour soi ou même dites et écrites, comme le montre l\'exemple de tant d\'écrivains qui commencent un livre sans savoir au juste ce qu\'ils y mettront. Une pensée qui se contenterait d\'exister pour soi, hors des gênes de la parole et de la communication, aussitôt apparue tomberait à l\'inconscience, ce qui revient à dire qu\'elle n\'existerait pas même pour \'soi. A la fameuse question de Kant (1) ,. nous pouvons répondre que c\'est en effet une expérience de penser, en ce sens que nous nous donnons notre pensée par la parole intérieure ou extérieure. Elle progresse bien-dans l\'instant et comme par fulgurations, mais il nous reste ensuite à nous l\'approprier et c\'est par l\'expression qu\'elle devient nôtre. La dénomination des objets ne vient pas après la reconnaissance, elle est la reconnaissance même.»

MERLEAU-PONTY.


2. Qu’est-ce que penser ? «C’est une expérience de penser.» Le terme d’«expérience» a une valeur appréciative, car nous éprouvons la pensée comme un phénomène qui nous enrichit et le langage comme enrichissant la pensée. \'«Nous nous donnons notre pensée par la parole intérieure ou extérieure», plus nous parlons plus nous pensons et réciproquement, et plus nous progressons mentalement. La pensée n’existe pas hors du monde et hors des mots.. Ce qùi \'nous trompe là-dessus et nous fait croire à une pensée qui existerait avant l’expression, ce sont les pensées déjà constituées et déjà exprimées que nous pouvons rappeler à nous silencieusement et par lesquelles nous nous donnons l\'illusion d’une vie intérieure. En réalité, cette vie intérieure n’est qu\'un langage intérieur. Mais alors comment-expliquer les pensées nouvelles, originales ?



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : MERLEAU-PONTY: Qu&#8217;est-ce que penser ? Corrigé de 2433 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "MERLEAU-PONTY: Qu’est-ce que penser ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

MERLEAU-PONTY: Qu&#8217;est-ce que penser ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit