NoCopy.net

Merleau-Ponty: autrui.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< >>


Partager

Merleau-Ponty: autrui.

Philosophie

Aperçu du corrigé : Merleau-Ponty: autrui.



Publié le : 13/1/2020 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Merleau-Ponty: autrui.
Zoom

Dégagez l\'intérêt philosophique de ce texte en procédant à son étude ordonnée.

Il y a un objet culturel qui va jouer un rôle essentiel dans la perception d’autrui : c\'est le langage. Dans l\'expérience du dialogue, il se constitue entre autrui et moi un terrain commun, ma pensée et la sienne ne font qu\'un seul tissu, mes propos et ceux de l\'interlocuteur sont appelés par l\'état delà discussion, ils s\'insèrent dans une opération commune dont aucun de nous n\'est le créateur. [...] Nous sommes l\'un pour l\'autre collaborateurs dans une réciprocité parfaite, nos perspectives glissent l\'une dans l\'autre, nous coexistons à travers un même monde. Dans le dialogue présent, je suis libéré de moi-même, les pensées d\'autrui sont bien des pensées siennes, ce n\'est pas moi qui les forme, bien que je les saisisse aussitôt nées ou que je les devance, et même, l\'objection que me fait l\'interlocuteur m\'arrache des pensées que je ne savais pas posséder, de sorte que si je lui prête des pensées, il me fait penser en retour.

Merleau-Ponty


On voit que le détour par ces métaphores est nécessaire, car l\'attention est souvent concentrée sur le rapport de chaque sujet à ses propres idées. Or l\'échange des idées devient alors problématique : si chacun est enfermé dans sa sphère de pensée, comment comprendre la possibilité du dialogue ? Leibniz allait même jusqu\'à proposer la représentation d\'un univers composé de « monades », esprits fermés sur eux-mêmes et sans communication entre eux mais coordonnés par leur créateur divin.

À la conception monadologique, Merleau-Ponty oppose l\'idée d\'une « opération commune » dont aucun des interlocuteurs ne peut revendiquer la paternité : chacun participe, l\'échange n\'est à personne. C\'est d\'ailleurs la raison pour laquelle un tiers peut suivre la conversation et y intervenir pour enrichir encore l\'échange. C\'est également pour cette raison que Socrate pouvait définir le dialogue comme une marche en commun de deux personnes cherchant la même chose



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Merleau-Ponty: autrui. Corrigé de 1591 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Merleau-Ponty: autrui." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

Merleau-Ponty: autrui.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit