LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Hegel : le Droit, l'État, l'Esprit, la raiso ... Kant: Autonomie et liberté >>


Partager

La notion de liberté dans l'Antiquité - L'homme libre ne travaille pas

Philosophie

Aperçu du corrigé : La notion de liberté dans l'Antiquité - L'homme libre ne travaille pas



Publié le : 20/3/2015 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
La notion de liberté dans l'Antiquité - L'homme libre ne travaille pas
Zoom

activités non nécessaires est la véritable activité humaine (certes il ne faut pas entendre loisir au sens de temps vide qu'il convient de meubler par des activités fournies par d'autres). Pour un Grec (et nous le verrons encore pour Marx') c'est dans le loisir (grec scholé qui donne notre mot école, où on s'occupe de la pensée et non directement du travail) que se donne la pleine mesure de l'humanité. L'activité de loisir n'est pas oisiveté : sa forme la plus haute est précisément la théorie, la pensée contemplative, la vue précédée de ses formes préparatoires la pensée rationnelle, la dianoia.

La libération de l'esclave




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1881 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La notion de liberté dans l'Antiquité - L'homme libre ne travaille pas" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit