NoCopy.net

Nous est-il permis de juger autrui ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Philosophie: «Autrui peut-il être pour moi au ... Ne doit-on juger autrui que lorsqu’on e ... >>


Partager

Nous est-il permis de juger autrui ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Nous est-il permis de juger autrui ?



Publié le : 28/10/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Nous est-il permis de juger autrui ?
Zoom

malades mentaux, etc.), responsables de nos actes. Ainsi, non seulement juger apparaît comme quelque chose de légitime afin de considérer les personnes comme telles, mais cela apparaît de manière d’autant plus justifiable que sans le jugement sur autrui, la loi du plus fort sévirait partout, puisque les actes que nous considérons comme répréhensibles ne seraient pas imputables aux personnes (qui ne le seraient alors pas vraiment) qui les commettent. C’est ce que montre Kant lorsqu’il écrit : « Une personne estce sujet dont les actes sont susceptibles d’imputation ». Le jugement apparaît donc comme nécessaire afin de définir les individus en tant que tels.

Pour conclure, on a pu voir que le jugement portant sur autrui pouvait prêter à débattre tant l’objectivité de celui qui juge, la distance qu’il entretient par rapport à autrui ainsi que le rang qu’il estime avoir le droit d’occuper par rapport à ce dernier sont sujets à controverse. Ainsi, il apparaît que l’objectivité totale ne soit pas une possibilité crédible, mais qu’on puisse tendre vers celle-ci en limitant les liens affectifs entre le juge et l’observé, ce au prix d’une moins bonne compréhension entre ces derniers. De plus, le « nous » présent dans l’intitulé du sujet, c\'est-à-dire l’individu ou la communauté disposant d’un esprit raisonnable et qui a pour objectif d’émettre un jugement sur autrui n’a pas seulement la possibilité de le faire mais également le devoir, puisque dès lors que nous jugeons autrui, nous le considérons comme une personne, une altérité, une conscience. On respecte réellement autrui en le considérant comme une personne, or, seule une personne, à la différence de l’animal ou de l’objet, peut être digne d’être jugée. Il est donc légitime de juger autrui tout comme il est légitime qu’autrui porte ses propres jugements sur nous.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Nous est-il permis de juger autrui ? Corrigé de 2001 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Nous est-il permis de juger autrui ?" a obtenu la note de : aucune note

Nous est-il permis de juger autrui ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit