Platon et le langage

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Nietzsche philologue, physiologiste et musici ... >>


Partager

Platon et le langage

Philosophie

Aperçu du corrigé : Platon et le langage



Publié le : 14/10/2019 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
Platon et le langage
Zoom

Car la \"pensée claire\" entre toutes ne doit son apparition et f^ortune sur la scène philosophique qu\'à partir d\'un constat indigné de l\'effritement de ce \"rapport impensable et d\'autant plus vécu\" qui définit la valeur. D’où cette ironie socratique déployée par Platon contre ce qu\'il perçoit comme un risque majeur : la décadence du signe linguistique comme source privilégiée d\'adhésion à l\'Etre. Ce constat, celui d\'un certain désenchantement du monde, qu\'effectue le philosophe (le même, en outre, qu\'il opère à propos du sens des mythes), le détermine à l\'Apologie de

 

Socrate et les Dialogues Socratiques, que nous nous devons de comprendre comme autant d\'éléments (ou de germes) fondateurs de la philosophie des Idées.

 

La question de la présence (ou de l\'absence) dé l\'être dans la cité, de son imprégnation morale comme de son empreinte sociale, est donc au coeur de l\'investigation philosophique platonicienne : l\'Euthyphrôn ou de la Piété, le Protagoras ou des Sophistes, le Gorgias ou de la Rhétorique, le Ménon ou de la Venu, le Phédon ou de l\'Ame, le Cratyle enfin, représentent la sanction métaphysique et ontologique qu\'adresse le disciple de \"l\'accoucheur des esprits\" à la des Sophistes médusés.



Le \"mentir-vraî\" ou les illusions perdues de Cratyle et Hermogène




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Platon et le langage Corrigé de 5262 mots (soit 8 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Platon et le langage" a obtenu la note de : aucune note

Platon et le langage

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit