NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< >>


Partager

« Quand ne sommes-nous pas maîtres de ■ nos paroles ? »

Philosophie

Aperçu du corrigé : « Quand ne sommes-nous pas maîtres de ■ nos paroles ? »



Publié le : 14/1/2020 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
« Quand ne sommes-nous pas maîtres de ■ nos paroles ? »
Zoom

Plan détaillé

Introduction

L\'ivresse, les émotions intenses ou le délire fiévreux sont des états anormaux : nous les reconnaissons au fait que l\'individu n\'est plus maître de ses paroles. Notre état normal et conscient se définit donc, au contraire, par le fait que nous sommes maîtres de nos paroles. Mais le sommes-nous vraiment, ou totalement? Ne sommes-nous pas souvent surpris par un « lapsus révélateur », ou atterrés devant la déformation de nos paroles lorsqu\'elles sont reprises par un tiers ?

Après avoir précisé en quoi consiste la maîtrise de nos paroles, nous en verrons les limites avant de nous demander si la maîtrise totale peut vraiment être l\'idéal du sujet conscient.





Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1450 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "« Quand ne sommes-nous pas maîtres de ■ nos paroles ? »" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit